Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François MàJ 08/02 6h35






4165976wajbz.jpg


JOSEPHINE ANGE GARDIEN : 50ème diffusion inédite sur TF1, ce lundi 8 Février 2010 à 20H45, avec l'épisode " Joséphine fait de la résistance ".


Un téléfilm de
Jean-Marc SEBAN. Scénario de  David LANG & Lionel CHERKI.


Avec :
Mimie Mathy (Joséphine), Samuel Theis (Antoine Duroc), Martin Douaire (Louis Valmont), Marie Piot (Régina), Nicolas Bridet  (Stadler), Mathieu Vervish (Jacques Duval), Fabrice Deville (Guillaume Servier)...


Joséphine arrive dans un studio de télévision en pleine effervescence. Une bagarre oppose deux hommes venus pour débattre de la seconde guerre mondiale. Elle lit le nom de son client sur son ordre de mission : Antoine Duroc. Or un journaliste accuse justement celui-ci d'avoir trahi son réseau de résistants et fait arrêter le chef de celui-ci, Guillaume Servier en 1942. Il a des preuves de ce qu'il avance et s'apprête à les publier. Furieux qu'on remette en cause son honneur, Antoine Duroc fait une attaque. Il s'évanouit...

Les médecins rassurent sa fille. Mais Antoine Duroc se sent profondément blessé. Il a été accusé devant des millions de téléspectateurs... S'en remettra-t-il un jour ?

Pour le sauver, Joséphine n'a d'autres choix que de retourner en 1942 et d'infiltrer le réseau de Résistants de Guillaume Servier. Pour cela, elle retrouve Antoine Duroc, alors jeune plombier d'une vingtaine d'années. Elle se fait engager par lui et l'accompagne à la Kommandantur où il effectue des travaux. Puis, en le suivant, elle réussit à intégrer son réseau de Résistance. Elle rencontre ainsi le fameux Guillaume Servier...

Elle peut maintenant mener son enquête pour identifier le traître qui s'apprête à tous les dénoncer aux Allemands.


Interrogée pour Le Parisien, Mimie Mathy déclare que nous sommes dans la treizième année de « Joséphine ». "Alors, même s’il y a encore des centaines de sujets de société à traiter, il faut savoir se renouveler. J’ai toujours rêvé de tourner un truc à cette époque-là : j’ai eu un grandp-ère résistant, j’adore « l’Armée des ombres »… Bon, ça reste « José phine ». Mais il y a eu un vrai travail de reconstitution.On a tourné à Prague, parce que c’est moins cher et qu’il y a là-bas les structures pour."


Crédit photo © DR / TF1.





Commenter cet article

Andrea 19/01/2010 18:04


Apres Josephine et les Templiers, nous avons Josephine et la resistence....à quand Josephine à la cour du Roi Soleil?


jp 19/01/2010 16:44


ficiton au pays de oui oui