Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Nibelungen de Fritz Lang, en version restaurée HD ce soir sur Arte.

 

3700224309558.jpg

 

Partenaire de la Cinémathèque française à l’occasion de Metropolis L’exposition (19 octobre 2011 – 29 janvier 2012) et de la rétrospective intégrale Fritz Lang (18 octobre – 4 décembre), ARTE diffuse en version restaurée HD les deux superproductions de Fritz Lang, Les Nibelungen (ce lundi soir) et Metropolis (rediff le 30 décembre à 23 heures).

 

LES NIBELUNGEN

LUNDI 3 OCTOBRE À 20h40.

Film muet de Fritz Lang en deux parties (1924).

PARTIE 1: LA MORT DE SIEGFRIED (144 MN).

PARTIE 2: LA VENGEANCE DE KRIEMHILD (126 MN).

RESTAURATION 2010 EN HD: FRIEDRICH-WILHELM-MURNAU-STIFTUNG en collaboration avec le HESSISCHER RUNDFUNK et ARTE/ZDF MUSIQUE GOTTFRIED HUPPERTZ, interprétée par L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DU HESSISCHER RUNFUNK (direction FRANK STROBEL).

 

Trois ans avant Metropolis, Fritz Lang se lançait déjà dans ce qui allait devenir l’une des productions les plus monumentales des années 1920. Un budget colossal, des techniques de trucage inédites, des jeux de lumière saisissants, confèrent au film et à ses créateurs un prestige international, témoignant de la modernité des studios de l’Ufa à Babelsberg. Il a fallu plus de quatre ans aux équipes de la Fondation Murnau pour mener à bien la restauration des Nibelungen. Après des années de recherche, dix-huit copies d’époque ont été retrouvées puis comparées et étudiées image par image. On avait l’habitude de voir le film en noir-et-blanc ; aujourd’hui, il se présente sous forme de copies 35 mm colorisées selon une technique datant de l’époque du muet (immersion dans un bain de couleur). Cette nouvelle restauration permet de retrouver la qualité photographique de ce chef-d’oeuvre du «clair-obscur» dû au talent du directeur de la photo Carl Hoffmann, et donne une idée de la puissance esthétique et visuelle du film qui a emballé la critique.

 

Fritz Lang et son épouse Thea von Harbou conçoivent Les Nibelungen entre 1922 et 1924 sous forme de diptyque : La mort de Siegfried et La vengeance de Kriemhild. Pour le scénario, Thea von Harbou a préféré puiser dans les légendes germaniques et scandinaves que dans la tétralogie populaire de Wagner.

 

La stylisation de la mise en scène, des décors, des costumes, la direction d’acteurs, mais aussi la musique de Gottfried Huppertz, témoignent de cette approche. Il a fallu six mois pour préparer le scénario, les décors et les costumes, pour installer dans les studios de Babelsberg une forêt artificielle avec des arbres de neuf mètres de haut, pour construire un dragon de 21 mètres de long dont les mouvements paraissaient naturels.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article