Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal Mis à jour 05/03 10h49









Stéphane Haumant (photo) proposera aux abonnés de Canal+ ce vendredi 5 mars à 22h45 une enquête de Sophie Bonnet : les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques.


A l'occasion de la crise de la grippe H1N1, l'opinion a pris conscience du rôle joué par les laboratoires pharmaceutiques. La présence, au sein de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), d'experts financés par l'industrie du médicament a jeté la suspicion sur le bien fondé de la campagne de vaccination.


Et ce n'est pas la seule pratique qui fait débat. Les détracteurs de l'industrie pharmaceutique accusent aujourd'hui les labos d'inventer des maladies imaginaires, pour transformer tous nos petits bobos de la vie quotidienne en syndromes à soigner d'urgence. Déjà, on nous annonce un traitement pour les gens qui ont peur de rougir et pour ceux qui s'énervent au volant. Le sexe est le domaine le plus porteur. Après le succès colossal du Viagra, l'industrie pharmaceutique fantasme sur un nouveua Viagra...pour les femmes.


Une dizaine de multinationales se partagent le marché mondial de la Santé. 400 milliards d'euros de profit...En France, 300 nouveaux médicaments sont lancés chaque année ! Sophie Bonnet enquête sur les techniques marketing mises en place par les laboratoires, pour nous faire apsser la pilule...


Crédit photo Marc Rabaux
© CANAL+



Commenter cet article

Bruno Rabatjoie-tv 08/02/2010 19:41


C'est clair que beaucoup de gens consultent vraiment pour n'importe quoi.
je ne dis rien mais des fois j'ai entendu des collègues consulter pour un rhume ou dire "je vais pas bosser aujourd'hui j'ai la crève", ça a le don de m'agacer.
Aller consulter parce qu'on a le nez qui coule, juste histoire de se trouver un prétexte à pas bosser surtout.

J'ai bossé dans une entreprise de médocs génériques, et il est clair que le business et l'enjeu sont tellement importants que je suis convaincu que des maladies sont volontairement
non-soignée/soignable pour les labos.

Je vois pas un labo dire "super on a résolu 50% des virus, on va vendre moitié moins de médicaments". Non c'est comme la consommation, plus et toujours plus. Une entreprise d'année en année cherche
à augmenter son chiffre d'affaires donc les labos trouveront toujours des trucs pour aller dans ce sens.

Quand je vois nombre de boîte de certains médocs qu'en envoyait à des pharmacies par centaines !!!  Cest effrayant. Le dextropro, le paracétamol et j'en passe.

Ce qu'il faut aussi voir c'est le gaspillage en coulisses. Une boîte un bout cornée et hop d'office à la poubelle.


zézette 08/02/2010 13:33


Si les français consommaient moins dans tout ce ne serait pas le cas

Combien d'anti-bio pour une simple toux que la sécu rembourse???? 
Les labos ont suivis les français dans leurs abus médicaux.