Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 04/11 7h25

 

Capture-copie-7.JPG

 

TVNEWS tele

Présenté par Xavier de Moulins ce dimanche 4 novembre à 17h30 sur M6, le magazine 66 minutes proposera les reportages qui suivent :

 

La Cendrillon du cinéma

Actrice et réalisatrice à succès, tout sourit à Géraldine Nakache. Après le coup de cœur du public pour « Tout ce qui brille », le duo qu’elle forme avec Leïla Bekhti reparaît à l’écran, dans « Nous York ». Géraldine, toujours derrière la caméra, dirige toute sa bande de copains, Manu Payet, Baptiste Lecaplain et les nouveaux comiques en vogue. Reportage dans le quotidien d’une fille issue d’un milieu modeste devenue le chef de file de la nouvelle comédie à la française.

 

Victimes de la mode à 2 ans

Marshall a 2 ans, Aude 4 ans, et ils sont déjà mannequins. Derrière l’appareil photo, il y a leurs mamans. Des mères qui habillent leurs enfants à la pointe de la mode et qui les exposent sur leurs blogs. Certains de ces « vitrines électroniques » s’avèrent désormais si influentes que les marques traitent ces mamans comme des VIP, leurs rejetons comme des stars. Et elles leur offrent tous les vêtements qu’ils veulent dans l’espoir de faire décoller leurs ventes !

 

Chantage mortel sur Internet

C’est une nouvelle forme d’escroquerie, un chantage qui a déjà poussé au suicide 3 jeunes gens en France. Sur des sites de rencontres, de séduisantes jeunes femmes les avaient incités à se déshabiller devant leur webcam. Quelques heures plus tard, la belle s’était révélée être en réalité un maître-chanteur, qui exigeait une rançon en menaçant de diffuser la vidéo sur le Net. La source de cette escroquerie se trouve en Côte d’Ivoire. Dans les cybercafés d’Abidjan, ils sont des centaines à tenter de gagner de l’argent en piégeant des Internautes à des milliers de kilomètres de distance.

 

La belle et le clochard

La question est sur toutes les lèvres dans la commune de Puy Saint-Pierre, dans les Hautes-Alpes: comment Sandrine a-t-elle pu épouser Marcel? Comment une jolie blonde parisienne de 42 ans, a-t-elle pu tomber amoureuse de ce célibataire endurci de 67 ans, au physique ingrat et au mode de vie rustique? Leur mariage a fait la une de la presse: l'homme, qui subsiste en ermite, sans eau ni électricité, vit un conte de fées. "Il est mon homme des cavernes, j'aime sa différence", se justifie-t-elle. Mais les mauvaises langues du village soupçonnent un mariage d'intérêt: Marcel possède des terres qui pourraient prendre de la valeur, grâce à la proximité de la station de Serre-Chevallier... En exclusivité pour 66 Minutes, le couple a souhaité se montrer au grand jour afin de démentir les rumeurs.

 

La star était un monstre

C'est un scandale qui n'en finit pas d'ébranler la Grande Bretagne: le très populaire Jimmy Savile, star de la télé, aurait durant des années abusé de jeunes filles et garçons qui participaient à ses émissions. Ses victimes, dont certaines n'avaient que 8 ans au moment des faits, seraient près de 300! Qui aurait cru que ce personnage sympathique, versé dans les œuvres caritatives et décoré par la Reine, était en réalité un prédateur? Alors que l'homme est décédé l'an dernier à l'âge de 84 ans - ses obsèques avaient pris des allures de deuil national - les langues se délient. Comment avait-il réussi à imposer pendant si longtemps le silence à ses victimes? Sa hiérarchie l'a-t-elle protégé?

 

L’exil doré des riches français

Il habite une belle maison dans un quartier huppé et mène une vie très confortable. François Meurgey fait partie de ces riches Français qui trouvent le climat fiscal belge beaucoup plus accueillant qu’en France. Ici, pas d’impôt de solidarité sur la fortune, ni de taxation des revenus à 75% La ville n’est qu’à une heure de Paris en train, l’immobilier y coûte quatre fois moins cher, on y parle français. Et dans la capitale de l’Europe, l’ambiance est à la fois internationale et provinciale. Malgré cela, quitter la France pour échapper à l’impôt n’est pas toujours facile.

 

Les détrousseurs de l'aube

A cinq heures du matin, l’heure du premier métro à Paris, les jeunes fêtards éméchés vont se coucher. C’est aussi l'heure à laquelle les "détrousseurs de l'aube" passent à l'action. Ces voleurs repèrent les noctambules assommés par l’alcool et leur vident tranquillement les poches pendant qu’ils attendent le métro. Cette délinquance sans violence constitue un nouveau défi pour les policiers, qui guettent le flagrant délit à l’aide des caméras de surveillance. Chaque week-end, c'est un jeu du chat et de la souris entre voleurs et policiers dans les couloirs du métro.

 

Crédit photo © Aurélien Faidy - M6

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article