Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Magazine Disparitions sur TF1, émission du 19/01 : les 3 sujets.





4138972ozaib.jpgDisparitions est programmé mardi 19 janvier sur TF1, à...23h15... Pour le premier numéro de cette nouvelle émission présentée par la journaliste Magali Lunel, l'accent sera mis sur les disparitions d'enfants. Fugues, disparitions inquiétantes, enlèvements parentaux : que faire si votre enfant disparaît ? Vers qui se tourner ? Quels moyens sont mis à votre disposition pour vous aider à le retrouver ? A travers le récit de trois affaires, enquêtes, témoignages et décryptages vous permettront de mieux comprendre l'enjeu de cette grande cause nationale : 48 000 enfants sont portés disparus en France chaque année.


Le sommaire de ce premier numéro, communiqué par TF1 :


L'affaire Enis Kokakurt. Le 15 août 2007, Enis, 5 ans, est enlevé à Roubaix par le pédophile multirécidiviste Francis Evrard. Pour la 4e fois en France, le plan « alerte enlèvement » est déclenché et permettra de retrouver l'enfant sain et sauf en quelques heures. Grâce aux témoignages de tous les protagonistes de l'affaire, parents, enquêteurs, responsables du dispositif, témoins... vous allez revivre cette course contre la montre pour découvrir de l'intérieur tous les rouages de ce dispositif exceptionnel. Vous allez surtout comprendre pourquoi l'alerte enlèvement ne peut être déclenchée que dans certains cas bien précis.


L'affaire Estelle Mouzin, l'affaire la plus médiatisée de France. Le 9 janvier 2003, Estelle, 9 ans, disparaît en rentrant de l'école à Guermantes en Seine et Marne. Des moyens colossaux sont mis en œuvre pour retrouver l'enfant. Et pourtant à ce jour, sept ans après les faits, le mystère reste entier. Pour la première fois, les enquêteurs qui se sont succédés sur cette affaire acceptent de faire le point sur toutes les pistes étudiées, les faux pas et les faux espoirs. Le père d'Estelle, Eric Mouzin, raconte comment il a réussi à maintenir une mobilisation permanente autour de cette affaire avec comme seuls moyens son courage et sa volonté de toujours garder l'espoir. Enquêteurs et famille jouent peut-être leur dernière carte avec ce reportage grâce au portrait vieilli d'Estelle qui sera diffusé pour la première fois.


L'enlèvement parental. Plus de la moitié des affaires de disparitions d'enfants concernent aujourd'hui des parents qui s'enfuient avec leurs enfants après une séparation, alors que la justice ne leur en a pas donné la garde. Des situations terribles pour les enfants, souvent déscolarisés et condamnés à vivre comme des fugitifs. Le reportage suit les pérégrinations d'un père parisien, Miguel Manrique, à la recherche de son fils Kim depuis deux ans. Ce dernier a été enlevé par sa mère qui le cache aujourd'hui quelque part en Israël, alors que les justices française et israélienne ont ordonné son retour en France auprès de son père. L'occasion de comprendre la difficulté d'agir lorsque l'affaire dépasse les frontières, et le sentiment de solitude des parents face à une décision de justice qui reste inappliquée...


Crédit photo © DR / TF1.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
D

suite a votre nouvelle emission je me permet de vous faire ces quelques lignes au sujet de la disparition de Mr rappa salvatore disparu entre le 31 janvier et le 3 fevrier 2006 a la Garde dans le
Var.Si cela pourrait se presenter j'aimerai bien assister a une de vos emissions et temoigner de ce parcours du combattant que nous avons connus et qui a ce jour n'est pas terminer.J'aimerais crier
ma colere aupres des autorités concernés qui n'ont pas fait leur travail en temps voulu et en heure et qui nous ont fait perdre tout temoignage si l'enquete aurait demarrer plus tot,une plainte
deposée le 5fevrier 2006 et une enquete qui demarre seulement le 21 FEVRIER et encore apres avoir manifesté sur la place de la ville de la garde ayant comme appui que la presse.Une enquete classée
sans suite au bout de quelques mois 3 ou 4 si ma memoire est bonne et meme apres avoir engagé un detective privé avec de nouveaux elements une justice qui reste muette a notre demande une
reouverture d'enquete.Que peut on faire dans une telle situation?Vers qui doit on s'adresser pour nous venir en aide?Comment peut on vivre dans cette angoisse et detresse?Une disparition non
elucidée est un echec de plus pour la police et un enfer pour les familles.Notre histoire ne doit pas tomber dans l'oubli.aidez nous!


Répondre