Sarkozy explique pourquoi il ne participe pas à un débat avec les 9 autres candidats.

 

current_zoom.jpeg

 

TVNEWS teleCe dimanche, Nicolas Sarkozy répond aux questions de l'hebdomadaire le JDD. Dans une semaine, ce sera au tour de François Hollande.

 

Le candidat UMP explique pourquoi il ne veut pas participer à un débat avant le premier tour avec les neuf autres candidats. Parce qu'il en a toujours été ainsi depuis le début de la Vème République, dit-il, ajoutant que jamais les candidats du premier tour n'ont eu à débattre les uns contre les autres...

 

On ne peut pas participer à la finale quand on n'a pas gagné la demi-finale, déclare Nicolas Sarkozy. "Le débat a lieu dans notre pays entre les deux tours".

 

Le Président - candidat n'imagine pas un débat avec 10 candidats ayant le même temps de parole. "C'est à dire que si on veut donner six minutes par candidat, il prendra donc la parole toutes les heures !"

 

Nicolas Sarkozy confirme qu'il participera évidemment à un débat entre les deux tours si les Français le choisissent. Un moment solennel qui selon lui fait toujours ressortir la vérité des personnalités et des projets. Il serait même prêt à participer à deux débats pour qu'aucun sujet ne soit laissé dans l'ombre.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
<br /> La "machine à perdre"... ^^<br />
Répondre
T
<br /> Petit rajout : j'ai jamais compris pourquoi les médias n'organisaient pas au moment de la présidentielle des débats thématiques sur plusieurs sujets précis. Pendant une heure, quelques candidats<br /> parleraient autour d'un sujet de préoccupation central des Français, et uniquement de ça : chômage, éducation, sécurité, international etc... Le débat sera didactique, clair, rigoureux et<br /> structuré autour des propositions de chacun qu'on comparerait...<br /> Libre à nous de zapper ou pas ce programme, mais ça vaut mieux qu'un grand débat généraliste où tous les sujets sont traités de façon anarchique (par exemple pour cette campagne, l'économie prend<br /> beaucoup trop de place..!). Je ne critique pas ces grandes émissions (Des paroles et des actes, par exemple), mais comme certains politiques se plaignent des médias et des journalistes qui posent<br /> pas les bonnes question, je trouve qu'avec ce genre de débat thématique, tout le monde sortirait gagnant, les politiques, les journalistes et les citoyens!<br /> Je précise : j'ai bien conscience de la dimension utopique de mon post futile !!<br />
Répondre
T
<br /> Malheuresement, tout ce qu'il dit sera noyé par l'aigreur des anti-sarkozystes, et même si certains de ses propos ici sont contestables, il marque un point sur l'incongruité d'un débat à 10, que<br /> certains feraient bien de noter au lieu de balayer d'un revers de la main les paroles de celui qu'ils détestent quand. S'il était organisé sur une chaîne de télévision, ce débat ne servirait<br /> strictement à rien et on pilonnerait à boulets rouges les médias au lendemain de sa diffusion. Encore une fois, on voit que certain(e)s se servent du refus légitime du président de débattre pour<br /> opérer une diatribe convenue contre les médias, contre le vote utile... et pendant ce temps-là, on ne parle pas des vrais sujets qui préoccupent les français! Bref, c'est du 100 % politique made<br /> in France !<br />
Répondre
M
<br /> Le dernier argument est en effet plus que recevable...<br /> <br /> <br /> Par contre le coup de "ca à toujours été ainsi on va pas changer" (c'était pas le président du changement?), où "bahh un débat c'est juste pour une finale et là on est en demi" ... euuuh moyen.<br />
Répondre
J
<br /> Je l'excècre, mais je lui donne raison sur le débat à 10. Impossible, ce serait la cacophonie et le temps de parole individuel serait minime.<br />
Répondre