Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soirée summer of soul sur Arte : Blues Brothers et Otis Redding ce 11 août.

TheBluesBrothers_preview.jpg

 

Le cycle Summer of Soul, entamé mi-juillet sur ARTE, se poursuit chaque week-end. Voici le programme alléchant de l'avant-dernière soirée, ce dimanche 11 août 2013.

 

20h45 THE BLUES BROTHERS

Une comédie musicale culte servie tambour battant par des icônes de la musique noire : Cab Calloway, Aretha Franklin, James Brown, Ray Charles...

Jake Blues, tout juste sorti de prison, et son frère Elwood, également délinquant patenté, tentent de se racheter une conduite en partant en quête des cinq mille dollars qui empêcheront leur ancien orphelinat catholique de fermer ses portes. Touchés par la grâce, ils ont l’idée de reformer leur défunt orchestre, The Blues Brothers Band, et partent à la recherche de leurs ex-acolytes éparpillés à travers les États-Unis.

Une quête irrésistible du saint groove, menée à un rythme d’enfer et semée d’embûches hilarantes – dont l’apparition récurrente de Carrie Fisher (sans ses macarons de princesse Léia) en fiancée plaquée animée d’une rancune meurtrière.

Film de John Landis (États-Unis, 1980, 2h10mn, VF/VOSTF)

Scénario : Dan Aykroyd, John Landis

Avec : John Belushi (Jake Blues), Dan Aykroyd (Elwood Blues), Cab Calloway (Curtis), James Brown (le révérend Cléophus James), Ray Charles (Ray), Aretha Franklin (la propriétaire du Soul Food Cafe), John Lee Hooker (Street Slim), Carrie Fisher (la femme mystérieuse), The Blues Brothers Band

 

22h50, PORTRAIT D'OTIS REDDING

Un génie de la soul, disparu prématurément en 1967. Plus de quarante-cinq ans après sa disparition dans un accident d’avion, à l’âge de 26 ans, Otis Redding figure toujours en bonne place au panthéon des grands artistes américains. Il a débuté sa trop courte carrière avec le titre “These arms of mine” et a rapidement développé son propre style musical. Ses concerts à travers les États-Unis, le Canada et l’Europe comptent parmi les plus grandes tournées à succès de l’époque. Avec sa remarquable apparition, en 1967, au Festival de musique pop de Monterey, en Californie, il atteint l’apogée de la gloire et fait l’unanimité auprès d’un public hétéroclite. Ses chansons au rythme endiablé comme “Respect”, ses ballades pleines d’émotions comme “I’ve been loving you too long” et son immense succès “(Sittin’on) The dock of the bay” ont traversé les âges sans prendre une ride.

Émaillé de vidéos de concerts, d’images tournées dans sa région d’origine et de témoignages de ses contemporains, ce documentaire offre un portrait captivant du jeune roi de la soul, qui a influencé sa génération comme les suivantes.

Documentaire de Stefan Morawietz (Allemagne, 2013, 58mn)

 

23h50 PALACE OF SOUL (épisodes 5 & 6), le meilleur de Soul Train.

Épisode 5. Au centre de cet épisode : Marvin Gaye, le serial lover des années 1970. L’ambiance de l’émission est également assurée par Billy Preston et le Sugarhill Gang. Enfin, Soul train dit tout sur un courant musical qui s’apprête à connaître ses heures de gloire : le disco.

Épisode 6. Nouvel épisode et nouveau casting de rêve : outre Stevie Wonder en guest star, Soul train accueille Prince, Ike et Tina Turner ou encore Donna Summer pour des prestations live historiques. Et l’émission braque son projecteur sur le funk.

 

Rejoignez-nous sur ce compte Twitter.

Retour à la page d'accueil.

Liste des 40 derniers articles publiés sur le blog.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
<br /> Blues Brothers, Otis Redding, Marvin Gaye, Ike & Tina Turner, une soirée digne de l'Olympe sur Arte ! <br />
Répondre