On ne choisit pas qui on aime, le témoignage de Marie-Clémence Bordet-Nicaise.

On ne choisit pas qui on aime, le témoignage de Marie-Clémence Bordet-Nicaise.

Je suis chrétienne, bourgeoise, et mariée avec une femme. Telle est l'accroche en couverture, du livre On ne choisit pas qui on aime.

Un récit de Marie-Clémence Bordet- Nicaise, qui sera disponible dans les librairies dès le milieu de semaine prochaine.

Un témoignage lumineux et émouvant, où l’on suit tous les combats qu’elle a dû mener pour être enfin acceptée, tant au sein de sa famille qu’aux yeux de la société, annonce l'éditeur Flammarion.

Issue d’une famille bourgeoise et catholique, Marie-Clémence avait une vie toute tracée. À 21 ans, elle était en couple avec un garçon charmant que ses parents appréciaient, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu’au jour où Aurore, une collègue de travail, est entrée dans sa vie, pour ne plus en sortir. En quelques mois, Marie-Clémence se sépare de son fiancé, s’installe avec Aurore et commence à construire une vie heureuse et épanouie. Dès lors, elle décide de l’annoncer à sa famille et à ses proches, chez qui les réactions sont diverses. Son histoire d’amour a bouleversé, au cours des années, son rapport à sa famille, à son milieu social, à la société, à la religion et à ses rêves de petite fille.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
On ne choisit pas qui on aime c'est vrai mais de la a justifier l'homosexualité, non. Aurore est plutot masculine. N'importe quelle femme aurait pu etre attirée. Ca ne veut pas dire qu'elles sont homosexuelles.
Répondre