Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 08/03 7h53

 

Le journaliste Jean-Jacques Bourdin était interrogé pour rappel hier dans les colonnes de l’hebdomadaire Le journal du dimanche.

Interrogé par Renaud Revel, l’ex-homme fort de la matinale de RMC disait avoir profondément été affecté de devoir quitter la case, « dans la mesure où je pense avoir très largement contribué non seulement au succès de RMC, mais également à celui de chaînes de télévision qui m’ont emboîté le pas. J’ai trouvé ce moment particulièrement injuste ».

Concernant les audiences en baisse de la matinale avec Apolline de Malherbe, Bourdin remarquait que la station a toujours été une radio populaire, proche de l’auditeur, loin de l’entre-soi parisien. Il ne souhaitait pas qu’elle s’égare. « Cet éloignement explique sans doute les chiffres actuels ». Jean-Jacques Bourdin estime que RMC s’est peu à peu éloignée du concept très clair d’origine, info, débat et sport. « Ce qui conduit à une forme de banalisation de la station. Elle doit revenir à ses fondamentaux, notamment la proximité ».

Ce lundi matin, la rédaction du Parisien révèle la teneur d'un mail interne d'Apolline de Malherbe. Cette dernière parle de déclarations de Jean-Jacques Bourdin « misérables » et « pleines de ressentiments ». « Certes nous n'imaginions pas de sa part des encouragements. Mais j'espérais pour nous tous au moins le respect du maillot RMC, le respect du collectif, et un minimum d'honnêteté. »

Apolline de Malherbe, tout en soulignant que les audiences de l'interview de Bourdin chutent davantage que la tranche 6h-8h30, rappelle que les équipes de la matinale travaillent « sans relâche, tous ensemble, depuis la rentrée », qu'elles peuvent « être fières du travail accompli », ayant « redonné à cette matinale une structure, une rigueur journalistique, un sens, un sourire et une générosité »...

Commenter cet article