Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

(mise à jour )La bonne soupe, comment le 13 heures de TF1 a contaminé l'info

 

A consommer sans modération ?

 

.

 

En librairies depuis quelques jours, deux livres : celui de Jean Pierre Pernaut ( " Pour tout vous dire ", editions Lafon ) et celui d'Isabelle Roberts et raphaël Garrigos, " La bonne soupe " ( editions Arenes ).Il sera curieux de voir la différence de traitement médiatique entre les deux bouquins...

 

Simultanément à la bio de JPP par JPP, deux journalistes sortent un livre acide  :" La bonne soupe, comment le 13 heures de TF1 a contaminé l'info".

L'éditeur présente ainsi ce livre au vitriol :



Chaque jour, depuis dix-huit ans, la même litanie des petits métiers agonisants. Chaque jour, la même complainte du porte-monnaie.

Chaque jour à 13 heures, plus de sept millions de téléspectateurs ingurgitent la bonne soupe du journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut.

On peut en sourire ou même se laisser attendrir. On peut aussi observer Pernaut en son bocal, enquêter sur les coulisses de ce journalisme en sabots, écouter la musique étrange qui s’en dégage : peur à tous les étages, culte des petits commerçants, célébration d’une France factice...

Isabelle Roberts et Raphaël Garrigos racontent l’histoire du «13 heures» de Jean-Pierre Pernaut. Ou comment un journal télévisé lancé à l’assaut des notables de province est devenu, à coup d’études d’audience et d’informations artificielles, la formule magique de TF1. Au point de contaminer chaque jour l’information, à toutes les heures et sur toutes les chaînes.

 


 

 

Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts ont été invités des forums de nouvelobs.com.ce mercredi 22/02 ;  Voici un échantillon des questions - réponses :


Jean Pierre Pernaut n’est il pas une sorte de nouveau Pierre Poujade ?

Jean-Pierre Pernaut a ceci en commun avec Pierre Poujade qu’ils partent tous les deux des régions et écument les cafés pour y recueillir qui (Poujade) des adhérents, qui (Pernaut) des experts en tout et n’importe quoi.

Le 13 Heure de TF1 mérite-t-il autant de sarcasmes sachant que le 20H a tendance à compléter l’information de la chaîne? Est-il sinon plus facile d’écrire sur une chaîne privée sachant que le service public a des méthodes d’autocensure aussi contestables? Aussi face à la montée du poujadisme en France, ne devrait on pas faire le procès de l’ensemble des médias? Enfin, allons nous vers une société médiatique berlusconienne (telle qu’elle est décrite dans le reportage Viva Zapatero)?

1/ IL y a peu d’écrits sur le JT de 13 heures de TF1. Un JT autant regardé (plus de 7 millions de personnes chaque jour) est un objet d’étude passionnant. Nous avons justement dans la BOnne soupe cherché à aller plus loin que le sarcasme facile et la caricature habituelle de Pernaut. Et il est amusant de constater à quel point le 13 heures a contaminé ou plutôt treizeheurisé le 20 heures de TF1?
2/ Ne serait-ce pas justement un peu poujadiste de faire le procès de l’ensemble des médias? ;-) Même s’ils sont tous individuellement critiquables
3/ Tant que Sarkozy ou Royal ne rachètent pas TF1, on n’en est pas encore à la situation italienne
.

(...)

Plutôt que de la désinformation, le JT de 13 heures de TF1 fait dans la "non-information". C’est un JT qui conforte et réconforte.

Pour combien de temps encore TF1 utilisera cette méthode de la vieille France villageoise tranquille, qui ne fait pas peur - et fait même rêver - à l’opposé de la réalité stressante et urbaine de maintenant ?

Bonne analyse, il faudrait leur poser la question. Nous, ils ont refusé de nous répondre. Plus sérieusement, tant que ça fera de l’audience et que ça ne fera pas trop de mal à l’image de la chaîne, le 13 heures continuera de creuser le même sillon.

(...)

Qui méprise le téléspectateur? Nous en cherchant à décrypter un phénomène cathodique? Ou TF1 qui, au lendemain de l’audition du juge Burgaud, entame le JT de 13 heures par... Les amandiers en fleur qui annoncent le printemps?

Quelle est au juste la difference entre le 13h de TF1 et celui de F2 ??

5 millions de téléspectateurs... Et un vernis de respectabilité sur France 2. Mais, ainsi que nous l’expliquons dans la Bonne soupe, le JT de 13 heures de TF1 contamine l’info télé et aussi son principal rival de la Deux.

(...)

En août 2005, nous avons informé TF1 que nous comptions publier ce livre aux alentours du 22 février 2006, date-anniversaire des 18 ans du JT de Pernaut. DEux mois plus tard, ô surprise, nous apprenions que Pernaut sortait un livre à la même date. C’est fou, les coincidences.

Que serait un bon journal de Treize Heures ?

Un journal qui ne prend pas ses téléspectateurs pour des imbéciles, pour des enfants, un journal qui interroge, qui informe, qui remet en question.

 

 

Chat complet à lire sur ce lien.


 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
J'ai acheté ce livre hier et je n'arrive vraiment pas à m'en détacher... Je ne suis pas un grand fan de Pernaut, il faut dire mais je ne suis pas entièrement contre son emission, même si je dois le dire, je ne suis pas client de ce type de reportages. Je n'apprécie juste pas le fait qu'on ose nommer ça Journal, si TF1 le renommait en Magazine des Régions par exemple, sa présence à l'antenne me dérangerait beaucoup moins !Le livre est bien écrit, sur un ton humoristique qui est très agréable... J'y ai déjà appris pas mal de choses, notamment sur les conditions dans lequelle Yves Mourousi a été viré de son fauteuil du 13 heures et comment JPP y a été installé. Les caricatures présentes dans le le livre sont également très réussies, et criantes de vérité ;)Un livre à découvrir, même pour les pro-Pernaut, ça peut faire réfléchir.
Répondre
M
"Encore un auteur qui vit de la médiocrité des autres !!" il paraît qu'il y a des gens qui vivent de la maladie et de la souffrance des gens, on les appelle des médecins...
Répondre
D
Encore un auteur qui vit de la médiocrité des autres !!
Répondre
F
+ 1 avec Richard !!
Répondre
R
dénoncer des faits ou des vérités n'est pas dire du mal!
Répondre
P
C'est amusant la présentation de ces 2 livres ... l'un trops gentil donc inutile et l'autre plutôt épicé donc très interressant.
Moralité:  c'est quand on dit du mal qu'on s'interresse ... pauvre france!
 
 
Répondre
O
je ne suis pas d'accord avec toi Umengus, le journal de JPP n'est pas réservé à la France profonde mais plutôt aux esprits bas de plafonds ou alors aux gens qui n'ont qu'un seul bouton à leur télécommande.
 
Qu'il fasse ce "journal" ok, il faut de tout, mais par je suis contre son apellation, ce truc ne ressemble à rien à un journal et ne fourni aucune info, tout juste on parle de l'international mais d'abord priorité à un fait divers dans un village français, où des français parlent de ce fait divers français pour les français. A la limite, qu'on renomme tout cela comme une émission de reportages, mais pas "journal" svp, on ne mélange pas les serviettes avec les torchons .... français.
 
PS: pour anecdote, un jour en tombant sur le début du 13h, juste après la météo, en 1ère "news" développée, on passait un reportage sur une bonne famille française qui s'état arnaqué en achetant une batterie de cuisine ! que d'info !
Répondre
U
Le journal de Pernaut c'est le journal de la France profonde et c'est très  bien ainsi. Si les bobos peuvent avoir une chaine qui leur est dédiée (canal +), pourquoi pas un journal pour la France "rurale", soucieuse du respect d'autrui et du terroir régional?
Répondre
S
non, c'est plus qu'un complément!
 le blog de morandini pour remplir se contentant de copier coller les depeches afp... Très peu de recherches perso sur le blog de jmm...
Répondre
M
Ce blog est un complement parfait à celui de Morandini. Enfin, c'est ce que je pense, ca vaut ce que ca vaut. Ok, je vais me pendre.
Répondre
B
Si le livre est aussi excellent que le titre, je suis preneur :))
Répondre