Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par pascal

 

André Vallini, président de la Commission.

 

.

 

 

 

TF1, France télévisions, LCI, I>Télé, LCP, Histoire, Europe 1...l'audition du juge Burgaud va faire salle comble ce mercredi.

Toutes cassent leurs grilles habituelles pour retransmettre en partie ( dont TF1 et France 2 qui ne sacrifient pas le divertissement de 19 heures...) ou en totalité l'audition la plus attendue des travaux de la commission parlementaire d'Outreau. Un virage dans l'histoire de la télévision, de la justice et de la vie démocratique du pays.

Selon le Monde daté de mercredi, la vie personnelle du juge Burgaud est comme en suspens. Il est tout entier concentré sur son audition devant la commission d'enquête parlementaire. Ses amis le décrivent "combatif" et désireux de prouver sa bonne foi, de démontrer qu'on lui prête un rôle qui n'a pas été le sien. Ils disent aussi que Fabrice Burgaud n'en "pouvait plus" de regarder à la télévision certains des acquittés livrer des faits qu'il affirme être "faux" ou "approximatifs".

André Vallini, le président de la commission, a tenu à réaffirmer que cette audition ne constitue en aucun cas un procès. "Ce n’est pas nous qui mettons l’accent sur son audition. Ce sont les médias", a-t-il précisé.

André Vallini a donné des consignes strictes pour éviter que la séance ne tourne au divertissement : on ne devrait donc pas voir les visages des acquittés, qui ont tenu à y assister, pendant les déclarations de Fabrice Burgaud. Les journalistes ne vont sans doute pas pouvoir résister à disserter sur ce face à face entre le juge et les acquittés, qui n'en est pourtant pas un ! L'audition du juge n'est pas pour le juger mais pour détecter les dysfonctionnements.

Dominique Wiel, 67 ans, prête ouvrier, détenu plusieurs années, refuse de participer à l'audition.

 

Interviewé par Var matin, il déclare qu'en tant que prêtre, l'idée même de vengeance doit lui être étrangère. Mais surtout, il est contre la dramatisation forcenée de cette audition. " On en a tellement souffert à Saint Omer ! " ajoute-t-il...

La journée tv :

- TF1: édition spéciale à partir de 15H45 présentée par Patrick Poivre d'Arvor, avec retransmission en direct de l'audition du juge, jusqu'à 19H05. JT de 20 heures en partie consacrée à l'audition. Selon Robert Namias, Les propos du juge Burgaud et des parlementaires « seront décortiqués, analysés et remis en perspective » lors du journal de 20 heures.

 


- France 2: émission spéciale présentée par David Pujadas avec retransmission en direct de l'audition, jusqu'à 19H00. Plateau d'invités, dont l'ancien Garde des Sceaux Robert Badinter.« C’est devenu un événement national. On s’est dit, après avoir réfléchi, qu’il n’y avait pas de raison de ne pas le faire. C’est de la démocratie en direct », estime Arlette Chabot.

 


- France 3: l'antenne régionale du Nord Pas-de-Calais Picardie retransmet l'audition du juge de 16H00 à 18H00, avec en contre-point un débat auquel participera la journaliste Florence Aubenas, auteur d'un livre sur l'affaire d'Outreau. Au niveau national, la chaîne présente une édition spéciale de Soir 3 à 23H00, d'une durée de 45 minutes.

 


- La Chaîne Parlementaire et Public Sénat: retransmission en direct de l'intégralité de l'audition du juge.

 


- i-TELE: retransmission de l'intégralité de l'audition du juge en direct et émission spéciale présentée par Guillaume Durand.

 


- LCI: retransmission de l'intégralité de l'audition du juge en direct et débat avec des invités.

Commenter cet article

edam 08/02/2006 17:41

Bonjour la transition à 19 hsur tf1 et fr2 ; les vannes de ruquier et les boites d'arthur seront de bon gout après ça...

Juju 08/02/2006 17:39

On y a a droit aussi sur BFM TV.
Donc pour ceux qui ont la TNT comme moi, on a droit à la même chose sur 5 chaînes. C'est top cool ! Quel programme !!!!

Babs 08/02/2006 10:00

Merci à Stéphe et pour répondre à Dink : tout serait vrai et beau  si ce n'était pas encore que de la démagogie. Lisez Stéphane, ce mot d'Elkabach résume TOUT! Si tout était correct dans  notre société ! médias, politique, système judiciare, alors  1° il n'y aurait pas eu d'erreur  d'Outreau,  2° on n'aurait pas à faire l'enquête dont on attend avec l'impatiencele résultat. Par contre faire tout ce déballage qui n'est "public" que parce qu'il est à la télévision, on ne donne pas la parole au PUBLIC ici...Et puisque erreur il y a eu, et l'enqêute est initiée, au lieu de jeter en pâture ce juge,  jugeons-le, mais jugeons aussi les autres responasbles; il n'était pas seul ma foi! il y avait des gens au-dessus de lui, et autour de lui... Où sont-il ils? Où sont tous ces magistrats, juges, psychologues (vous rappelez-vous du psychologue et son expertise au prix de la femme de ménage???) et cet appareil qui devenu arrogant se croit par-dessus les lois? Où sont aussi ces châines de télévision et ces journalistes qui mettent l'affaire d'Outreau dans le contexte? J'en vois fort peu! Mais aujourdh'ui, la France entière assistera au lunchage médiatico-bien pensant, demain tout sera oublié, le juge sera peut-être mis devant ses responsabilité et les autres? tous les autres? J'attends voir? On en reparle dans UN AN?????

stephane 07/02/2006 23:50

"Quand je vois que les télévisions généralistes cherchent à s'approprier un morceau de son intervention, je dis ma préoccupation. Je devine ce qui attire ces télévisions. Ce n'est pas l'aspect pédagogique ni sa dimension judiciaire, c'est un intérêt économique, d'audience. Ne diffuser qu'une partie de l'audition du juge Burgaud et que le juge Burgaud, c'est d'ores et déjà le désigner comme coupable"
(elkabbach, PQR de ce jour )

saperlipopette 07/02/2006 23:49

Oulà, moi aussi Doink...Et pour commencer, il me semble qu'il n'est pas question de prendre ou pas la défense des médias (d'ailleurs, cela fait quelques années que je travaille pour eux, donc, je crois être bien placé pour bien cerner ou sont les bonnes et les mauvaises intentions chez eux dans le cadre de cette affaire !) Autre précision, qui je crois a son importance: il n'est pas question ici de "justice publique"  En l'occurence, les auditions organisées dans le cadre des travaux de la commission parlementaire en question ne se déroulent pas dans le cadre d'un nouveau "procès d"Outreau" ou de "St Omer"..Il s'agit d'élus du peuple qui, désignés par leurs pairs, se donnent plusieurs mois pour examiner dans le détail tout ce qui a conduit au désastre judiciaire que nous connaissons et qui a détruit toutes ces familles. Une fois le rapport de cette commission rendu, il pourra ensuite servir de support à des propositions de Loi ou à des projets de Loi destinés à éradiquer une bonne fois pour toute ces dysfonctionnements...Mais il peut aussi finir au fond d'un tiroir, une fois l'émotion générale retombée !
A la question "pourquoi on regarde? Pourquoi on diffuse", on peut aussi se demander si ceux qui vont regarder cette audition étaient aussi avides de vérité lorsque les médias, lors de l'instruction de cette affaire, ont relayé les infos délivrées par les instances judiciaires sans vérifier leurs sources, ce qui est quand même la base de ce métier. D'ailleurs, c'est aussi une autre des leçons à tirer de ce scandale qui n'est pas que judiciaire ! Quant à savoir, pourquoi on diffuse, ne nous cachons pas derrière notre petit doigt. Au départ, seule la chaîne parlementaire souhaitait le faire et a obtenu ce droit. Puis, sont arrivées les "acquittés d'Outreau"...Et là, dans le PAF, on a flairé "le bon coup"...Alors, la venue du Juge Burgeaud attise bien des convoitises bien peu exprimées par ces mêmes médias lors de la création de cette commission. Dommage !

Doink 07/02/2006 23:12

Oulà !!!Je vais essayer de prendre la défense des médias, car j'ai l'impression qu'on mélange un peu tout.Que la justice soit publique, c'est plutôt une bonne chose, donc toute chaine qui relaie ces débats ou d'autres font avancer la compréhension de la société.Si cette horrible affaire peut attirer les français sur notre système judiciaire, c'est une bonne chose.Il vaut mieux regarder ce genre de débats que tout autre programme télé diffusé à ces heures.Le problème est de savoir pourquoi on diffuse et pourquoi on regarde ?Si on diffuse pour attirer le voyeurisme et les bas fonds de l'esprit humain, alors c'est malsain. Maintenant peut on accuser les médias de créer la demande ?Je ne crois pas, si c'est le fait divers et le poujadisme qui intéressent les français, alors notre société ne mérite pas que l'on fasse ces efforts de compréhension.En vous lisant, j'ai l'impression que c'est "les autres" qui s'interessent à la mise à mort du juge.Puisque personne ici n'a cette intention, qui sont ces gens qui jetteraient des pierres au juge ?Si ils n'existent pas, alors cela veut dire que la diffusion de l'émission ne sera qu'enrichissante.Pourquoi le plus grand nombre devrait se priver de cette analyse de notre société, même si TF1 et France 2 le font pour l'audience ?Alors oui, pour que cette analyse soit complète, il aurait fallu la suivre depuis le début, mais ne vaut il pas mieux un peu que pas du tout ?Ce qui transcende dans les avis, c'est que les "autres français" que l'on ne connaît pas, vont regarder cette émission d'une façon malsaine, alors que "nous", on le fera d'une façon plus noble.Les français sont donc stupide ?Et si c'est le cas, pourquoi leur donner le droit de vote ?Après tout, ils (les autres) regardent la trash TV et ne sont intéressés que par le sensationnel vendu par nos médias.

Babs 07/02/2006 21:19

J'ai beau avoir lu et vu sur plusieurs sites, blogs ed allii que les gens sont LARGEMENT ET MAJORITAIREMET contre cette curée et cette exploitation commerciale du voyeurisme dans le but d'une course à audience éhontée, les chaînes qui n'ont pas voulu diffiuser les auditions des vicitmes se ruent sur l'audition du juge. Ca ne vous rappelle  pas les exécution publiques de jadis? L'opinion publique ne compte absolument pas pour ces marchands de misère humaine! Demain il nous feront une fiction, comme vous dites plus haut, avec un Clavier ou un Timsit et PERSONNE ne dira rien! Où va ce pays? Que font les médias de ce peuple qui se laisse manipuler sans réagir... C'est à désespérer du genre humain!

Phiphi 07/02/2006 20:56

Tous le monde ne reçoit pas LCP (moi par exemple).
Et s'il a été décidé que les audiences devaient être publiques, c'est peut-être pour obtenir un effet médiatique suffisant pour obliger les politiques à réformer.
J'espère que les médias feront ressortir autant les disfonctionnements de la justice que les erreurs du juge. 

saperlipopette 07/02/2006 18:49

Pousser, pousser...Cher "E"...Pas tant que ça ! Bien sûr, la comparaison est un peu excessive mais quand même...Il me semble que cette affaire d'auditions de la commission commence à prendre une tournure désagréable...Et puisqu'il s'agit d'une commission parlementaire, alors, seule la chaîne parlementaire devrait diffuser ses travaux (après tout, c'est sa raison d'être)...Toutes les autres chaînes elles devraient s'effacer...Ca éviterait au moins cette impression qu'une véritable course à l'audimat a été lancée ! Et puis, combien d'écrans de pubs seront diffusés pendant l'audition...Et à quel prix la seconde?

E. 07/02/2006 17:57

Je crois que j'ai entendu aux infos à la radio que d'autres anciens accusés ne voulaient pas venir dont le jeune couple qui n'a tjs pas récupéré la garde de leur gamine et qu'ils ne peuvent voir que le mercredi...Mme Marécaux je crois aussi, un autre homme à Boulogne...en tout ça doit faire au moins 5 qui n'y assiteront pas...
Saperlipopette=> euh...faudrait voir à pas pousser non plus... :)

saperlipopette 07/02/2006 17:22

Dans d'autres lieux, à une époque pas si lointaine, les Talibans raffolaient de ce genre de divertissements, dans le stade principal de Kaboul...Sauf qu'eux, en plus, ils fournissaient les pierres pour que la lapidation soit la plus efficace possible !

Paul 07/02/2006 17:16

Je me demande pourquoi on interdit pas tout simplement a toutes les chaines sauf LCP de retransmettre l'audition.Je trouve le comportement des medias a gerber :(

jp 07/02/2006 16:42

le cirque médiatique demain :((

al 07/02/2006 16:14

Sordide affaire transformée en spectacle par ces chaînes , à ce stade ce n'est plus de l'info.Faut pas regardé, c'est tout.

Florent 07/02/2006 15:54

Les journalistes ne vont sans doute pas pouvoir résister à disserter sur ce face à face entre le juge et les acquittés, qui n'en est pourtant pas un ! L'audition du juge n'est pas pour le juger mais pour détecter les dysfonctionnements.

Très juste ! J'ai bien peur qu'on en fasse un bouc émissaire ; il a évidemment de lourdes choses à se reporcher, mais n'oublions pas  tout ce qui est autour.

Alexou 07/02/2006 15:51

Merci pour les infos Pascal ;-) .
Ton titre est très juste , tout comme le sketch des Guignols hier entre Mougeotte et Le Lay :  " On a pris qui pour jouer le juge Burgaud ... Clavier ou Timsit ?  "
Tous prets a tout et n'importe quoi pour faire de l'audience avec cette audience  ...

sancho tv 07/02/2006 15:48

les jeux du cirque version 2005...pas cool!