Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J.J.Annaud et le téléchargement : "la gratuité n'a pas d'avenir".



Dans le Journal du Dimanche, le cinéaste Jean-Jacques Annaud s'exprime sur la loi Création & Internet qui a pour but de lutter contre le téléchargement illégal.



Il se déclare favorable à cette loi et ajoute qu'il ne se bat pas pour garantir les rémunérations confortables de quelques artistes. "
Je me bats pour que les gens qui financent les films puissent gagner assez d'argent pour nous permettre de faire d'autres films".



Jean-Jacques Annaud souligne qu'à un moment donné, il faut bien que quelqu'un paye. Selon lui, le marché de DVD, qui finance environ 60% de l'industrie du cinéma, s'effondre de 10% par an. Comment financera-t-on les oeuvres, demande-t-il ? "
On demandera à l'Etat, qui augmentera nos impôts et nous proposera un cinéma d'Etat ? On tronçonnera les diffusions à coup de publicités toutes les dix minutes ?"



Il faut répéter, déclare le réalisateur, qu'il n'est pas possible de consommer gratuitement quelque chose qui coûte beaucoup d'argent à fabriquer
.



SOURCE JDD.


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
R
Pour une fois que le petit peuple peut mettre à mal l'industrie des plus riches !et par conséquence tu mets ton emploi en péril si les riches n'investissent plus en france
Répondre
J
Pour moi c'est clair:
"Si on me coupe ma connexion internet, je n'achèterai plus jamais de CD ni de DVD, je n'irai plus jamais au cinéma hormis les petites salles indépendantes, je n'assisterai plus jamais à aucun concert hormis ceux des petits inconnus et je me remettrai à lire un bon vieux bouquin" L'état peut censurer, mais moi aussi, je peux le faire !! J'entame mon ère d'auto-censure.Pour une fois que le petit peuple peut mettre à mal l'industrie des plus riches !
Répondre
F
"Selon lui, le marché de DVD, qui finance environ 60% de l'industrie du cinéma, s'effondre de 10% par an". Que quelqu'un m'explique ce qui se passait avant le DVD? le problème ne vient-il pas du fait qu'il se finance sur un marché marginal à son activité première? le DVD est mort, le blue-ray est une occasion de plus pour nous faire cracher au bassinet une fois de plus. Si les studio le voulait le support physique devrait être mort. Aucune offre digitale digne de ce nom hormis... celle des pirates. Quand Annaud pleure sur la chute des ventes: qu'il explique le prix incroyable d'un DVD à plus de 15 euros quand on en paye déjà 10 en salle.
Répondre
D
Je ne pirate ni ne télécharge aucun film (ni musique), et je préfère acheter les dvd et autres cd ; et franchement, les cinéastes se plaignent (ils ont en parti raison), mais qu'ils voient les prix de sortie des dvd... à 20 euros minimum la galette (et c'est souvent plus plus), le moins que l'on puisse dire, c'est que les prix de vente sont quelque peu exagérés et démesurés. A partir de là, je comprend que des jeunes ou d'autres personnes sans grand revenu, préfèrent télécharger illégalement mais gratuitement les films !  
Répondre
N
Lu dans LE PARISIEN :60% des films US piratés avant leur sortie dans les salles françaises. Et près de 100% lors de leur sortie...
Répondre
J
Les chtis, 20 millions de spectateurs, les bronzés 3, 10 millions, alors qu'une copie qualité dvd circulait avant même sa sortie. Le piratage, même s'il a un effet, et loin d'etre aussi important qu'on voudrait nous le faire croire.
Répondre
T
En même tmeps, il y a rarement eu autant de monde dans les salles !
Répondre
X
Pas politiquement correct de l'admettre, mais il n'a pas tort...Faudra pas gueuler quand les studios ne pourront ou voudront pas financer tel ou tel cinéaste.
Répondre