Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 24/10/2012 20H50

 

COUV.png

 

Longue interview évènement de Carla Bruni-Sarkozy demain dans Elle (avec une très belle photo en Une). Un entretien réalisé par Michèle Fitoussi et Valérie Toranian.

 

D’abord, dit-elle,  pour clore un chapitre de sa vie, ensuite parce que, bien que ce ne soit pas d’une importance majeure, elle a besoin de temps en temps de parler elle-même "puisque tant d’autres le font à ma place et donnent de fausses informations".

 

Sur l'atittude des médias, Carla Bruni-Sarkozy déclare que la démocratie est ainsi faite "que les médias doivent être libres, y compris de calomnier et de mentir. Comme disait, je crois, Tocqueville : « La liberté de la presse répare toujours plus d’injustices qu’elle n’en commet. » Mais c’est vrai, parfois je me suis mise en colère, notamment quand on a voulu utiliser mes enfants". Et elle dit avoir été blessée par les attaques personnelles, sur son physique par exemple. Elle trouve limite qu’on utilise ces arguments dans le combat politique. "J’en profite pour « remercier » cet aimable photographe qui a publié une photo de moi avec 20 kilos de trop, à peine sortie de la maternité. Je dormais deux heures par nuit, j’avais le visage bouffi de fatigue. Après une grossesse, on est épuisée, surtout à 43 ans. Je ne m’attendais pas à la clémence, mais pas non plus à cette cruauté. Ça a été une période difficile : je voulais soutenir mon mari pendant sa campagne et, en même temps, je ne voulais pas sortir, je ne voulais pas qu’on me prenne en photo, j’avais envie de pleurer de fatigue, j’étais fragile. Je n’étais heureuse qu’en famille et le contraste entre la douceur de la vie à la maison avec le bébé et la brutalité du monde extérieur a été violent.".

 

La compagne de l'ex chef de l'Etat affirme qu'elle ne s'attendait pas à un tel acharnement mais, ajoute-t-elle, c’est ainsi qu’est notre époque...

 

Ces quatre ans et demi à l’Elysée ont été sans aucun doute l’expérience la plus exceptionnelle de sa vi dit Carla Bruni-Sarkozy, qui en gardera toujours un souvenir ébloui. Ce fut un grand honneur pour elle de représenter la France, une aventure inimaginable. "Il y a eu bien sûr beaucoup de voyages, des rencontres avec des personnalités exceptionnelles comme Nelson Mandela par exemple, mais aussi des contacts humains au quotidien inoubliables".

 

Entreiten complet à découvrir jeudi dans Elle, pages 19 à 26.

Commenter cet article

JM 24/10/2012 21:03


ah la revoilà... On s'en fout de sa life blogtvnews !