Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 09/10 6h48

 

41QrkvZSzbL._SL500_AA300_.jpg

 

Interrogée pour le quotidien 'Aujourd'hui en France', Mireille Mathieu revient sur la polémique née après ses propos à la télévision russe sur les Pussy Riots. Cette affaire l’a profondément blessée, et elle répète qu'elle a juste dit que ces jeunes filles n’auraient pas dû protester dans une église.

 

"On peut dire ce que l’on pense, mais ce n’est pas le lieu approprié pour le faire. Mais, en tant que femme, artiste et chrétienne, j’ai demandé et demande toujours la clémence pour elles. Je n’en veux pas aux Russes, le directeur de la télévision s’est excusé le lendemain de la diffusion de l’interview tronquée. Mais j’en veux aux deux journalistes français qui n’ont pas appelé mon secrétariat pour connaître la vérité".

 

Les humoristes ont le droit de la brocarder, ajoute Mireille Mathieu qui dit avoir de l’humour mais que là, c’était mensonger. En rentrant de Russie, elle a passé deux jours très difficiles, elle entendait des choses terribles sur elle. "J’en avais ras-le-bol. J’ai mis l’affaire dans les mains de mes avocats et je n’irai pas m’expliquer sur leur plateau, ce serait leur faire trop d’honneur".

 


Commenter cet article

Nathanael 09/10/2012 07:17


Le petit journal est une sorte de "dinner de cons" gigantesque. Leur but n'est pas d'informer mais de faire rire, quitte à déformer la réalité.


Il faut juste en avoir conscience en le regardant.. :)