Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mondial : Aimé Jacquet agacé par l'attitude des joueurs français.

 

http___www.leparisien.jpg

 

Interview d'Aimé Jacquet, sacré héros national en juillet 1998, dans Le Parisien...L'ex sélectionneur de l'équipe de France de football revient sur le naufrage des Bleus face au Mexique. Il se dit agacé par l'attitude des joueurs. "Après une qualification très difficile, je pensais que la force de l'événement allait les transcender. Qu'ils allaient prendre la dimension du truc. Et finalement, rien. Ce n'est pas la défaite qui m'énerve, c'est l'attitude des joueurs".

 

Il leur reproche l'absence de révolte, d’envie, de volonté collective. Aucune stimulation entre eux. Qui a joué pour le copain se demande-t-il, ajoutant qu'on a vu des spectateurs, pas des acteurs. "J’ai cru à leurs discours expliquant que l’ambiance était super entre eux. C’est peut-être vrai, mais cela ne s’est pas vu sur le terrain".

 

A propos des choix contestés de Domenech, il y a des joueurs qu'Aimé Jacquet n'aurait pas emmenés. "Mais il serait insupportable et malsain de dire lesquels. Chaque technicien a sa sensibilité. Maintenant, il faut se dire que tout est fini et qu'un nouveau cycle démarre".

 

A propos de l'équipe, quelques réactions de professionnels, recueillies par Le Parisien. Rudy Garcia, entraîneur de Lille, juge que cette équipe n’est pas une équipe mais une somme d’individualités. "Elle a toujours manqué de ciment et de fond de jeu. Sur ce qu’elle avait montré depuis trois ans, c’était prévisible". Pour Guy Roux,L’échec était prévisible. Cela fait quatre ans que nous jouons mal. Bernadette Soubirous n’a plus faitde miracle depuis un siècle. Et comme il n’y a qu’elle qui pouvait faire quelque chose, il est logique que la France échoue. Pour Alain Giresse, lors de la phase de qualification ou des matchs de préparation au Mondial, cette équipe n’a jamais su montrer un visage conquérant, un jeu qui aurait permis d’espérer. "Elle ne s’est jamais exprimée comme une grande nation de football. Ce n’est plus une grande équipe de foot." Quant à Elie Baup, il rappelle qu'en 2006, l’équipe de France comptait des joueurs qui ont su prendre leurs responsabilités et instaurer une dynamique de groupe. "En 2010, aucun cadre n’a voulu ou pu endosser ce rôle. Par ailleurs, l’axe défensif ne s’est jamais montré solide et l’animation offensive a toujours été faible".

Related Posts with Thumbnails

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
Z
<br /> <br /> des bébés gâtés<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> <br /> Au moins, c'est clair que ça va être facile pour Blanc maintenant de faire l'impasse sur certains noms.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre