Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 28/06 9h22

 

Interrogé dans Le Figaro par Caroline Sallé, Serge Nedjar, directeur général de CNews.

Questionné sur Libération traitant la chaîne info du groupe Canal+ « d’extrême-droite », Serge Nedjar juge que cela devient une habitude et une forme d’expression d’assimiler CNews à une chaîne d’extrême-droite en stigmatisant les personnes qui y travaillent. Ce n’est tellement pas le reflet de ce qui se passe ici, poursuit-il.

« En réalité, nous avons bousculé l’hégémonie de certains médias traditionnels qui pensent et disent tous les mêmes choses et renvoient dans le camp du mal ceux qui ne pensent pas comme eux. C’est sans finesse et sans nuance. Le public, lui, n’est pas dupe. Il sait que CNews ne roule pour personne, ni parti ni homme politique, hormis ses téléspectateurs ».

Chaque fois que nous sommes attaqués, notre audience progresse, ironise Serge Nedjar. Ce dernier rappelle que le service juridique du groupe Canal suit l’antenne du matin au soir et que tous les temps de parole des hommes et femmes politiques sont mesurés. « Nous avons quotidiennement un compte rendu en fin de matinée afin de vérifier que nous respectons bien les obligations du CSA en matière de pluralisme. »

Commenter cet article

J M Parnet 02/07/2021 00:08

Message personnel pour M. Serge Nedjar:
Bonjour, Monsieur
Je me suis imposé la vue et l'écoute de M. Praud tous ces derniers mois car 1/ la ligne éditoriale de CNews est en phase avec mes idées et convictions et 2/ j'appréciais vivement les positions et le style de plusieurs de ses invités, et tout particulièrement Ivan RIOUFOL, Gilles-William GOLDNADEL, et plus récemment le jeune mais brillant BONNAMY.
Ce 1er juillet, face à GWG et Bonnamy, PP a dépassé les bornes: alors que le jeune Normalien avait fait une présentation intelligente et juste, bien que succincte, des raisons pour lesquelles les Français islamistes ne pouvaient accepter l'assimilation (France désormais dévirilisée, et honteusement dans l'auto-flagellation), idées approuvées à 100% par Goldnadel, ce pauvre Praud qui, chacun l'a maintenant bien compris, n'a inventé ni l'eau froide, ni l'eau chaude, ni le fil à couper le beurre, les a rabroués fort impoliment, mais surtout fort stupidement car les positions des 2 invités étaient parfaitement cadrées. J'étais scotché sur CNews de 19h à 21h; ce sera dorénavant de 19h à 20h06 car la bêtise insolente de PP me fait trop gerber.