Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview du directeur des programmes de TF1, L. Storch (Le Point)







Emmanuel Berretta a interrogé Laurent Storch, directeur des programmes de TF1.




Lorsque le journaliste du Point évoque les voisins qui se plaignent, au sujet de l'arrivée de la Star ac' dans le IIIème arrondissement de Paris, il répond ceci :




"Il n'y a pourtant pas de quoi. Nous avons archi-insonorisé les lieux. Bon, d'accord, nous occupons trois places de parking. Mais pour le reste, j'attribue cette acrimonie au fait que le troisième arrondissement est un fief bobo qui, primo, ne regarde pas la télé, et secundo, n'aime pas la variété française. En outre, tous ne se plaignent pas. Et notamment ceux qui louent leurs fenêtres aux paparazzis pour 5.000 euros le "shooting", par exemple... "




A propos d'autres programmes de TF1 :




- Les téléfilms :

"À quoi cela rime de dépenser une énergie folle pour un téléfilm que tout le monde oublie sitôt diffusé... Les téléfilms, oui, il y en aura moins. Et il faudra les éditorialiser par humeur : les faits divers, l'humour et - pourquoi pas ? - le genre historique. Mais priorité aux séries."




- La matinale :

"Julien Arnaud coprésentera avec une animatrice que nous sommes en train de choisir. Ce sera un rendez-vous d'info-tainement. Julien Arnaud assurera la partie "info", et l'animatrice la partie "tainment". Sur ce type d'émission, en direct du lundi au vendredi, on repeint le TGV pendant qu'il roule. Donc, on ne sera vraiment au point que dans trois à six mois. Cela fait tellement longtemps que TF1 est absente dans ce créneau du matin qu'il nous faut tout réapprendre. "




- Cauet :

" je distingue Cauet de La méthode Cauet . Son émission est sans doute usée, pas lui. "




- L'île de la tentation :

"Elle marche encore très bien, mais... J'ai l'impression que les candidats ont trop décodé le programme. Les femmes ont compris le jeu des tentateurs et n'entrent plus dans le jeu. Les hommes, eux, au contraire, foncent sur toutes les tentatrices. Et les couples en rupture quittent le programme en cours de route... Tout cela devient un "doux bordel" à gérer."




Interview complète sur le lien suivant :


http://www.lepoint.fr/actualites-medias/laurent-storch-pour-tf1-moins-de-films-et-des-series-francaises/1253/0/272839






Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
Justement moi SD, je le comprends dans l'autre sens "à quoi ça sert de dépenser autant d'argent pour quelque chose qui n'a pas la tenue pour ne pas être oublié rapidement" ... Pas de l'arrogance pour moi mais de la lucidité !Tout dépend comment on interprète les choses ...
Répondre
S
Les téléfilms :"À quoi cela rime de dépenser une énergie folle pour un téléfilm que tout le monde oublie sitôt diffuséMais quel mépris incroyable ! Désolé, mais les bonnes fictions telles la collection Maupassant sur la 2, on les oublie bien moins que les navets unitaires avec Dechavanne, Reichmann, Natacha Amal et autres.
Répondre
Q
Il a l'air d'avoir moins la langue de bois que se sprédécesseurs. Plus cash !
Répondre