Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brèves médias + potins people,le lundi 30/10

 

 

 

 

- Le grand journal.

Michel Denisot recevra ce lundi, sur C+, dès 19h10 Julien Dray, Philippe Alexandre, Lorant Deutsch, Famke Janssen, Yelle, Brigitte Fontaine.

 

 

- Charles Villeneuve.

Interrogé par VSD, par Matthias Gurtler :

Au sujet de 50 mn inside : "Etienne Mougeotte nous a clairement demandé de ne pas faire "Sagas" ou Gala. Notre émission ira à l'encontre des clichés qui entourent les magazines people traditionnels. Nous essaierons de dépoussierer le genre et de casser les codes en menant de vraies enquêtes. Chez les stars, tout le monde n'est pas aussi bon et aussi gentil qu'il en a l'air. Les journalistes qui travaillent sur ce projet ont un objectif central : le décryptage de ce système".

"TF1 souhaitait se développer sur le créneau du people. Etienne Mougeotte m'a confié cette mission en mai dernier(...) Notre angle reste l'enquête. "50 mn inside" est, en quelque sorte, un "7 à 8" du people."

"Pourquoi Guillaume Lacroix (coanimateur) ? Parce qu'il me fallait une écriture décalée et malicieuse. Je n'ai pas besoin d'un journaliste 100% politiquement correct. Sandrine Quétier, je la prends aprce qu'elle est sympa, elle a un bon ton, elle est totalement bilingue et elle connaît parfaitement l'entertainment."

 

 

- Samantha.

Source TV Mag.

Q: Où en est le projet d'adaptation de «Samantha» au cinéma?

R: Nous sommes en écriture. Au départ, nous avions juste une idée originale: emmener Samantha et Chantal en croisière. Aujourd'hui, un scénariste confirmé nous aide dans l'écriture du scénario. On espère tourner l'été prochain.

Q: Quelle est la durée de vie de «Samantha» sur France 2?

R: Je pense que ce serait bien d'aller jusqu'en juin prochain. Je crois, alors, qu'on aura tout raconté avec Samantha et que l'on pourra se concentrer sur le film, un projet qui nous excite beaucoup. On a la drôle d'impression que découvrir le nombre d'entrées dans les salles, donc le nombre de tickets vendus, est plus concret que l'audience à la télévision.

 

 

- People et présidentielles

Pierre Arditi, interrogé par Florence Belkacem :

"Les artistes qui s'engagaient, c'était à la mode dans les années 80. Et ça fonctionnait. Aujourd'hui, le mécanisme est inverse : il suffit que 2 ou 3 personnes connues épaulent un candidat pour que cela se retourne contre lui"

"Soyons clair, M Sarkozy, je le connais, c'est un type très sympathique dans la vie, et c'est tout sauf un imbécile. Ca m'agace d'entendre dire que c'est un fasciste ou un extrémiste".

"Je ne suis pas en train de virer à droite, mais j'ai passé l'âge d'être manichéen. Ce qui m'exaspère aujourd'hui, c'est qu'on n'accepte jamais que l'autre bord politique ait pu faire quelque chose d ebien ou d'utile".

"(...) ça ne m'empêchera pas de voter socialiste plus ou moins gaiement, plus ou moins confiant".(...) "Je n'exclus pas d'aller voir du côté de chez Bayrou...Peut-être..."

 

 

Pierre Perret, interrogé par le Parisien :

"Sarkozy m'a renvoyé des courriers ( pour le rencontrer ), mais je n'irai pas. Je ne suis pas sur que les pauvres et la tolérance y gagneront s'il est président. Le flicage qu'il a développé depuis trois ans n'est peut-être pas la meilleure des solutions. Je pense qu'une main tendue est un geste plus positif qu'un coup de Karcher dans la gueule" ( entretien paru jeudi dernier ) .

 

 

- Victoires de la musique.

Le même Pierre Perret : "Les gens des Victoires de la musique ont appelé pour me décerner un truc. Je m'en fous. Je n'ai jamais intégré le métier. Je suis très libertaire, beaucoup plus sauvage qu'on ne croit. J'ai traversé toutes ces années parce que j'ai toujours dit ce que je pensais. Je n'ai jamais baissé mon froc".

 

 

- Téléthon.

Selon Aujourd'hui en France, Gérard Jugnot et Thierry Lhermitte seront les parrains du 20e Téléthon les 8 et 9 décembre. Lhermitte fut "parrain" en 96, Lhermitte en 2004.

- L'affaire Baudis.

Toujours selon Aujourd'hui en France le tournage de "Notable donc coupable", téléfilm de 2 x 90 minutes destiné à France 2, a débuté.

Charles Berling joue le président d'un organisme audiovisuel, qui fait l'objet d'un lynchage médiatique à la suite de rumeurs l'impliquant dans des meurtres non élucidés.

Les scénaristes sont les auteurs du livre "Le bûcher de Toulouse", un livre "décrivant la cabale dont Dominique Baudis, le patron du CSA, avait été victime".

Lio interprète une prostituée, Antoine de Caunes un présentateur télé, Rachida Brakni une journaliste...

- Yvan le Bolloc'h.

Il tourne une mini série, "Ricao Marino, la vie d'un impresario", dans laquelle il incarne un agent très mauvais ( Closer).

- Laurent Delahousse.

Il présente son premier JT sur France 2, ce lundi à 20 heures. Congés de David Pujadas.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
Z
vivement samedi pour 50 min inside
Répondre
A
Je ne vois pas trop le rapport entre la télé et l'avis exprimé dans la presse de Pierre Arditi et de Pierre Perret sur Sarkozy...Encore un peu d'huile sur le feu... On va finir par se croire sur le blog de Morandini...
Répondre
J
L'affaire Baudis, ça va être du lèche cul...
Répondre
E
Merci les garçons :-) Bonne semaine !
Répondre