Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Crazy Horse se dévoile

 

 

 

 

Mireille Dumas propose une soirée spéciale sur France 3 ce vendredi 29 décembre, à 20h50. Le centre d'interêt : les danseuses du Crazy Horse.

 

Pendant plus de 3 mois, les caméras se sont glissées dans l'intimité de la vie de cette troupe de 60 danseuses qui nous feront voyager de Paris à Las Vegas en passant par Singapour où le Crazy fête son premier anniversaire d'ouverture. Sélection impitoyable, départ des anciennes, arrivée des nouvelles en partance pour ces villes spectaculaires, découverte de leur future vie, qui sont ces jeunes femmes qui ont troqué leur prénom lors de leur baptême de scène pour Rosa Chicago, Zula Zazou ou bien encore Pika Matador. De l'entraînement rigoureux et quasi-militaire au spectacle tout en sensualité et en habits de lumière, des coulisses à la scène, de la joie aux pleurs, ce film fait partager tous les moments intenses de cette troupe mondialement connue et en pleine métamorphose depuis sa création par Alain Bernardin. Charme, exotisme et discipline sont au programme !

 

 

Marina Defosse, ex étoile du Crazy Horse dans les années 80, a vu pour le Parisien ce documentaire... Globalement, il est bien fait juge-t-elle, ajoutant que c'est rare de montrer les coulisses. "On voit bien au moment des auditions que les filles ne sont pas forcément très jolies. Le génie d'Alain Bernardin (...) est justement de ne pas chercher des danseuses mais des personnages(...) Ce qui m'a frappé dans le reportage de Mireille Dumas, c'est la minceur des danseuses. A mon époque, Alain Bernardin engageait des filles beaucoup plus plantureuses. Le genre de femmes possédant des atouts irrefutables à des endroits stratégiques." Dans le reportage, on voit une fille au nez un peu court à qui l'on conseille de se le faire refaire. A son époque, il y avait déjà un chirurgien plasticien qui refaisait le nez des danseuses et il y avait un poids par contrat à ne pas dépasser. "On voit que ça n'a pas changé, elles doivent se peser chaque semaine".Marina juge par contre le documentaire lisse sur les rivalités... Selon elle, le Crazy, c'est marche ou crève ! Rivalités et jalousies sont nombreuses. Et le cabaret est loin d'être un tremplin pour faire autre chose. "Les danseuses pensent toutes qu'elles deviendront comédiennes ou animatrices.Mais très peu ont fait quelque chose après. Plusieurs se sont suicidées. D'autres sont tombées dnas la dépression ou la bibine. Pour s'en sortir, il faut passer par la formation"...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article