Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fred Courtadon et le temps des yéyé

 

 

 

Retour sur le hertzien pour Fred Courtadon. L'animatrice anime une émission de variétés enregistrée au Trabendo et réalisée par Jérôme Révon.

 

Le Temps des Yé-Yé retrace l'histoire de cette génération qui a fait découvrir au monde sa jeunesse, sa folie musicale et surtout son audace. Le temps d'une soirée, des stars de l'époque telles que Franck Alamo, Jean-Jacques Debout, Michèle Torr viendront réinterpréter leurs tubes. Ils partageront l'affiche avec des artistes d'aujourd'hui, tels que Miss Dominique, The Rabeats ou Mareva Galenter, qui reprendront les standards des années soixante. Ils seront accompagnés d'un orchestre en live dirigé par Hervé Rakoto.Avec les témoignages en plateau de Paco Rabanne, Jean-Michel Boris, Gilles Verlant et Tony Frank.

 

Fred Courtadon dit dans Closer que la chaîne France 3 aurait pu prendre une animatrice de l'époque mais elle est évidemment ravie qu'elle ait pensé à elle. D'autant que c'est une musique qu'elle connaît bien.

 

Elle revient dans le magazine sur ses trois années sur M6. Son contrat a pris fin il y a six mois. La chaîne lui a tout de même proposé d'animer le talk A la vie à l'amour (une sorte de C'est mon choix qui devrait arriver prochainement à l'antenne), mais elle a refusé. Cela se rapprochant trop de ce qu'elle faisait. M6 ne la voyant ni dans l'info ni dans le divertissement, il y a eu séparation en bons termes. Il y a eu du bon et du mauvais pendant ces trois années sur M6, dit-elle, mais elle ajoute que c'est cette chaîne qui lui a donné sa chance..."Et je crois que la chaîne a apprécié que je ne fasse pas de vagues à un moment où les animateurs comme Benjamin Castaldi partaient avec pertes et fracas".

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article