Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 24/01 9h40

 

- On a tout essayé.

Selon le Figaro, les chroniqueurs d'On a tout essayé sont payés une moyenne de 1 700 euros par émission "avec des variations  « pas énormes » insiste Laurent Ruquier  selon que l'on appartient aux « historiques » ou que l'on vient d'être embauché, comme le confirme le producteur exécutif, Jean-Jacques Legouar. Un Benichou ou un Miller, qui se situent dans la fourchette « haute », à raison de deux passages par semaine gagneraient aux alentours de 13 600 euros mensuels. ."

"« Il faut relativiser » , estime Philippe Vandel. « A la grande époque de « Nulle part ailleurs », les chroniqueurs étaient payés 5 000 francs par jour. C'était une quotidienne et on faisait cinq fois moins d'audience que  On a tout essayé » . Philippe Geluck constate de son côté que l'émission est devenue « le métier principal de certains chroniqueurs, leur unique source de revenus » : « D'autres, comme Miller, Benichou ou moi, ont une approche différente. Nous allons sur le plateau comme si nous nous rendions dans un club très select où règnent la convivialité et la bonne humeur. »"

 

- C+

Invités du jour.

 Jean Luc Lemoine dans En aparté.

Pas de Grand journal cause foot (Lille - PSG).

 

- Ca tourne.

En tournage pour France 2, "Le sanglot des anges". 4 x 90 minutes. Une série mettant en scène, selon le Parisien le Bien et le Mal. Le Mal se présentant sous les traits d'un homme d'affaires en quête d'argent.

Nina Companeez débute de son côté, toujours pour France 2, le tournage de "Voici venir l'orage". 3 x 90 minutes, avec Anouk Grinberg, Anne Brochet, Natacha Regnier, Bruno Todeschini.

 

- Relooking...

Selon VSD, la Mme Cinéma de France 2, Isabelle Giordano, devrait faire l'objet d'un relooking pour apparaître un peu plus branchée à l'antenne...

- Cinéma

Toujours selon VSD, Frédéric Beigbeder va présenter "Ce n'est qu'un début...continuons le débat!", nouvelle émission de cinéma sur Canal+ Cinéma. Il y animera un débat thématique entre les deux films proposés dans la soirée.

Premier thème : la guerre d'Algérie, le 10 février.

- Liquidation

Selon le Canard enchaîné, le lancement de France 24 fait des victimes collatérales. France télévisions s'apprêterait à liquider tout un service spécialisé dans le sous titrage en anglais du 20 heures de France 2, journal diffusé aux Etats-Unis via les canaux de TV5 Monde.

Selon l'hebdomadaire, ce service fonctionnait avec une douzaine d'intermittents du spectacle, dont certains oeuvrent depuis l'oriigne, c'est à dire...1990... Ils vont attaquer France télévisions aux Prud'hommes pour exiger une requalification en CDI. Audience fin mars.

 

 

Commenter cet article

Eric 24/01/2007 15:54

Ce n'est peut être pas France2 qui les paie directement, mais c'est quand même France2 qui achete le programme à la société de production, et forcement, le prix d'achat tient compte, entre autre, du salaire des animateurs.
De plus, ce n'est pas parce que c'est connu que la télé paie très bien qu'on a pas le droit de s'indigner sur le fait que les chroniqueurs touchent en quelques minutes de chronique l'équivalent d'un mois de salaire d'un français moyen.
Et après ça, on s'etonne que France2 réclame une augmentaion de publicité !

Bernard 24/01/2007 14:22

OUi, ces sommes sont importantes, surtout pour un Steevy qui parle de salaire de 1500 € pour 35 H en laissant supposer dans ses propos que c'est beaucoup...
Mais, il faudrait aussi ajouter que :
1) ce n'était pas France2 qui les paie, mais la société de production2) la somme dépensée pour cette émission est à comparer avec celle que rapporte la publicité avant et après l'émission.
 

Meredith 24/01/2007 13:57

Les chiffres annoncés ne me choquent pas, étant donné qu'ils sont largement inférieurs aux salaires pratiqués par d'autres chaines ... La télé paie très bien, c'est connu et ancien, alors pourquoi s' indigner sous l'effet d'une annonce? Cela n'est pas près de changer. Je pense que si vous connaissiez le salaire des animateurs  et présentateurs, vous feriez des bonds!
Je n'ai aucune animosité particulière pour ces gens, ni aucun amour non plus. Je me dis que mérité ou pas et bien qu'ils en profitent ( "tant mieux pour eux!" pour résumer), puisque ce monde médiatique est bien cruel et que du jour au lendemain, tout peut s'arrêter pour eux. Je préfère m'indigner du fait que nombre de gens soient mal payés dans ce pays et condamnés à la pauvreté.

steph 24/01/2007 13:19

Arrêtez d'être jaloux,tant mieux pour eu!!
Et au moins,on ne peut pas reprocher a Ruquier et la prod de les sous-payer.....

Michaël 24/01/2007 13:01

Le salaire médian ? Un peu moins de 1.500 €... par mois :-)))Lagaff payé 50.000 F à l'époque, ça ferait combien aujourd'hui ? A mon avis beaucoup plus.

Umengus 24/01/2007 12:51

Miller, la gauche caviar dans toute sa splendeur. C'est combien le salaire médian en France?

El magnifico 24/01/2007 11:33

Miller va payer L'ISF ?
Pauvre petit gauchiste :(

E. 24/01/2007 11:01

Oui mais Lagaf présentait l'émission, c'est con mais ça me choque moins!
Quand je vois un mec comme Jérémy Michalak qui propose des images trouvées sur internet ce qui est à la portée du premier venu (et on sait même pas si c'est lui qui prend la peine de les chercher) je me dis que c'est un poil abusé comme salaire!!

Michaël 24/01/2007 10:29

C'est le monde de la télévision. Il me semble que Lagaff faisait 50.000 francs par semaine à l'époque du BIGDILL.

E. 24/01/2007 10:03

1700 euros par émission pour faire ça!!! Franchement 500 euros serait largement suffisant!!
Un truc qui me fait rire c'est comment les chroniqueurs se tirent un peu dans les pattes...déjà je me souviens de l'interview de Maureen Dor que vous aviez publié ici...

Grenade 24/01/2007 09:54

 On a tout essayé.
Selon le Figaro, les chroniqueurs d'On a tout essayé sont payés une moyenne de 1 700 euros par émission "avec des variations  « pas énormes » insiste Laurent Ruquier  selon que l'on appartient aux « historiques » ou que l'on vient d'être embauché, comme le confirme le producteur exécutif, Jean-Jacques Legouar. Un Benichou ou un Miller, qui se situent dans la fourchette « haute », à raison de deux passages par semaine gagneraient aux alentours de 13 600 euros mensuels. ."
"« Il faut relativiser » , estime Philippe Vandel. « A la grande époque de « Nulle part ailleurs », les chroniqueurs étaient payés 5 000 francs par jour. C'était une quotidienne et on faisait cinq fois moins d'audience que  On a tout essayé » . Philippe Geluck constate de son côté que l'émission est devenue « le métier principal de certains chroniqueurs, leur unique source de revenus » : « D'autres, comme Miller, Benichou ou moi, ont une approche différente. Nous allons sur le plateau comme si nous nous rendions dans un club très select où règnent la convivialité et la bonne humeur. »"
10.000 balles par soir de présence pour Steevy & Co, purée, ça me fait gerber !!