Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si c'était à refaire...( Envoyé spécial sur France 2 )

 

 

 

2002. Après le second tour de la Présidentielle, une équipe d' Envoyé spécial s'était rendue dans l'Ain, où Jean-Marie Le Pen, leader du Front national, atteignait environ 22% des voix. Pour en comprendre les raisons.

 

Cinq ans plus tard, retour dans l’Ain à la rencontre des électeurs du FN. Tous ont bien l’intention de renouveler leur soutien à Jean-Marie Le Pen. Leurs motivations n’ont pas changé : perte de confiance dans les autres partis, sentiment d’insécurité, crainte de voir l’immigration atteindre leurs villages.
Alors que l’état major du Front National tente d’adoucir le portrait du leader frontiste, les militants locaux du FN véhiculent le message traditionnel du parti. Le "danger de l’immigration" est dans tous les discours, et la "préférence nationale" est présentée comme la solution à tous les maux, présents ou à venir.


En 2002, les opposants au FN déclaraient de façon unanime vouloir entendre ce "vote de protestation" et y répondre. Et la question demeure : peut-il y avoir un "deuxième 21 avril" ?

 

Un reportage de Stéphanie Lebrun, Philippe Levasseur et Patrice Brugère à découvrir ce soir dans le magazine de la rédaction de France 2.

(Photo, cop. France 2 )

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
P
bonjour je désir revoir le reportage d'envoyé spécial, si c'était à refaire du 22 mars 2007 . merci d'avance
Répondre
J
La haine n\\\'a pas de couleur. L\\\'Ain est un de ces espaces ruraux qui ne font pas la une des journaux et qu\\\'on laisse fermenter : résultat les gens ne se regardent plus, se haïssent, ils ne savent pas pourquoi. La solution, elle ne peut être miracle. En France, il y a une sorte de mythe qui veut faire croire que n\\\'importe quel moyen est une solution dès qu\\\'on instaure un rapport de force, un conflit, et qu\\\'on fait quelque chose de simple et rapide.Les immigrés sont partie intégrante de l\\\'Ain moderne : Italiens, Espagnols, Portugais, Turcs, Marocains, ... maintenant, les petits enfants des uns rejettent la faute sur les enfants des autres : chic, une bagarre, ça permet de se sentir exister.
Répondre
B
Felicitations aux journalistes pour ce formidable reportage illustrant parfaitement la désinformation des médias!!!
Je m'explique, a un moment du reportage, il filme un "soi-disant" dimanche tranquille sur les stades de NANTUA. L' équipe de rugby filmée était celle de mon village "Montrevel en Bresse", et mes amis, joueur ce dimanche la m'ont affirmés qu'il y a eu des incidents sur le stade de foot qui opposait le BA marocain de bourg a NANTUA.
Le dimanche n'était donc pas si tranquille. Il existe un véritable probleme d'immigration et d'insécurité dans l'ain. Il faut nottament savoir que , proportionnelement au nombre d'habitant la ville de Bourg est la troisieme ville de France en ce qiu concerne l'insécurité.
L'ain n'est pas si tranquille que ca, et nous les jeunes, enfants de la région subissont régulièrement les agressions de jeunes immigrés
Etudiant en sciences politiques, je veux aujourd'hui dire aux jeunes de l 'ain qu'il est encore temps de réagir
Répondre
E
Deux précisions sur Bayrou: _Il se dit le vrai candidat de rupture et prétend gouverner avec ceux qui se succèdent à la tête du gouvernement depuis trente ans, alternativement, et qui nous ont conduit où nous regrettons tous d'être aujourd'hui. Où est la rupture si on continue avec les mêmes? D'autre part, Bayrou lui-même a participé en tant que Ministre d' Etat à ces gouvernements, a-t-il laissé l'image de l'homme de la rupture et du renouveau? Pourquoi, alors ferait-il demain ce qu'il n'a su ou voulu faire hier?_François Hollande a déclaré la semaine dernière qu'en aucun cas une seule personnalité de gauche ne se rallierait à cette sorte de gouvernement de coalition que Bayrou appelle de ses voeux. C'est -à dire que la base même, l'esprit du propos de Bayrou ne tient pas debout puisque la coalition qu'il souhaite mettre en place ne trouvera pas de coalisés.Il faut se rendre à l'évidence, seul LE PEN incarne une vraie rupture et la possibilité de rompre avec le système actuel de manière durable.
Répondre
D
Bayrou? Aucun charisme, aucun programme (juste un copier-coller de ce qui est "moins pire" chez les autres!) Alors, Bayrou; pourvu que non!!! En plus, il commence à nous la jouer Sarko, à s'y croire en commentant les sondages et son avancée quand ça l'arrange!


Répondre
C
PS: je ne suis pas sur que le vote utile cela soit de voter Royal. Vous aurez Sarkozy comme président. Votez Bayrou au premier et vous aurez (semble t il) bayrou comme président.
+ 1 ! tout à fait !
Répondre
U
moins de dispersion? c'est vrai mais en meme temps bayrou fera qd meme mieux qu'en 2002. Et l'extreme gauche reste forte si on additionne tous ses scores. Le Pen bénéficie aussi de l'absence de megret et peut etre aussi de St Josse. Sans compter du contexte (insécurité, pauvreté, chomage,...) qui lui est favorable. Il devrait atteindre les 20% et Royal peut très bien passer en dessous.
PS: je ne suis pas sur que le vote utile cela soit de voter Royal. Vous aurez Sarkozy comme président. Votez Bayrou au premier et vous aurez (semble t il) bayrou comme président.
 
Répondre
B
Je ne pense pas ; déjà, il y a moins de candidats donc moins de dispersion au 1er tour. Et plus d'un s'apprete à voter utile dès le 1er tour justement  suite à la leçon de 2002.
Répondre
F
De + en + la certitude que nous allons revivre la même chose qu'en 2002. cette fois ci, Sarko - Le Pen, help :(((
Bayrou et Royal vont se neutraliser à l'occasion et Le Pen passera devant :(((
Répondre