Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décompter le temps de parole de Zemmour se heurterait à la liberté éditoriale des médias, dit le Président du CSA.

Hier, dans les colonnes du quotidien Aujourd’hui en France, la question suivante était posée au Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel : Allez-vous décompter le temps de parole des éditorialistes, comme Éric Zemmour ? Une question faisant suite aux propos d’un eurodéputé LREM.

Roch-Olivier Maistre, à la tête du CSA, répond dans l’édition publiée ce ce vendredi matin. Rien ne nous conduit à décompter le temps de parole d’un éditorialiste, sauf à ce qu’il soit lui-même candidat ou à ce qu’il s’engage de manière explicite au soutien d’une formation politique ou d’un candidat aux élections, annonce-t-il. Il ajoute qu’un tel décompte se heurterait à des objections pratiques et à la liberté éditoriale des médias. « En tout état de cause, ce décompte n’est pas prévu par la loi, qui est notre seule feuille de route ».

La loi, est-il rappelé, impose au CSA de calculer le temps de paroles des seules personnalités politiques, en TV et en radio.

Éric Zemmour réunit 650.000 à 800.000 téléspectateurs du lundi au vendredi, en avant-soirée sur CNews, lors d’une émission animée par Christine Kelly.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article