Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par thomas 19/07 10h27



tdf.jpg




Ce jeudi, L'Equipe revient longuement sur la décision des chaînes allemandes  ARD et ZDT - toutes deux publiques - de suspendre (provisoirement?) la retransmission du Tour de France.



Une décision prise hier midi, suite à l'annonce du contrôle positif d'un coureur de l'équipe allemande T Mobile. Il faut rappeler que ce contrôle a été effectué le 8 juin, avant le Tour.



Daniel Bilalian, patron des sports de France télévisions, redit une nouvelle fois qu'il n'a pas l'intention d'imiter les chaînes allemandes. Il n'a pas à juger la décision de ZDF et ARD, mais rappelle que "notre position ne varie pas. Nous sommes partenaires d'ASO (organisateur du Tour), qui, bien avant les instances internationales, a mis le paquet dans la lutte antidopage." Ainsi, en 2006, six prétendants au Maillot Jaune n'ont pas pu participer à la course. "ASO joint les actes aux paroles. Nous pouvons difficilement leur en demander plus." 

Bilalian dit que les organisateurs sont sans ambiguïté partisans d'un cyclisme propre et que si l'organisateur cherchait à cacher des choses, "nous n'aurions pas la même attitude"...Il juge que la décision d'ARD et ZDF fragilise ASO et qu'il est contradictoire que ce sport soit l'objet de tous les opprobres alors qu'il essaie - contrairement à d'autres - de faire quelque chose. 

Le patron des sports de France télévision veut renouveller son partenariat avec ASO. Celui-ci va jusqu'en 2008 pour l'instant, pour un montant annuel de 23 millions d'euros. Le partenariat comprend aussi d'autres courses cyclistes et le Dakar.



Patrice Clerc, patron d'ASO, réagit lui aussi dans l'Equipe. Il estime injuste la décision des chaînes publiques allemandes de ne plus diffuser le Tour. Leur position est indéfendable dit-il. "Pourquoi nous punir alors que nous tenons nos engagements pour nettoyer ce sport ? Ils préfèreraient qu'il n'y ait pas de contrôles inopinés, qu'il n'y ait rien ? Pas de contrôles positifs non plus ? Si on ne cherche pas, on ne trouve pas. On ne peut pas nous demander de tout faire pour attraper les tricheurs et nous sanctionner quand on le fait". Ce qui le fâche encore plus est quand il entend que si le coureur n'avait pas été allemand, la diffusion aurait continué. Il pose la quesiton : ces chaînes font-elles preuve de la même intransigeance pour les autres sports ? "Si elles arrêtent toute retransmission à chaque contrôle positif, elles n'auront rapidement plus aucun sport à montrer"...



Cette décision n'aura pas d'incidence économique sur le Tour cette année. Il y a obligation de payer, et ça s'est fait. A noter que les téléspectateurs allemands ne sont pas privés du Tour, puisqu'il reste Eurosport Allemagne.




Photo copyright Amaury sport organisation.






Commenter cet article

KiSsCooLM6 19/07/2007 15:00

La diffusion en allemagne reprend dans 1min, les commentateurs de france 2 vient de l'annoncer

brita 19/07/2007 13:39

c'est comme sur la route, plus de policiers pour stopper les fous du volant.pour autant ils existent toujours.va t-on éliminer tous les conducteurs pour autant ?va t-on fermer toutes les routes ?

Michaël 19/07/2007 12:03

Effectivement, les chaines allemandes ont parlé de la coupe du Monde de football sans dénoncer le fait que les contrôles antidopage étaient inexistants ou totalement inutiles.Mais bon, ce sont toujours les mêmes 2-3 sports qui s'en prennent plein la gueule.Je ne dénonce pas le fait qu'on en parle, c'est normal.En fait les médias dans leur façon de traiter l'info donne l'impression qu'il n'y a du dopage que dans le vélo parce que des coureurs sont contrôlés positifs. Mais au final, c'est plutôt une très bonne chose qu'on sache qu'il y a des positifs, ça permet de pas se voiler la face, contrairement à de nombreux sports....

Lloyd 19/07/2007 10:31

On ne peut pas donner tort aux deux interviewés. Qu'on fasse aussi le ménage dans le foot, mais là trop d'interets en jeu...