Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"La polémique enfle entre l'Eglise et le Téléthon"

 

 

 

 

A lire ce jeudi dans le Figaro un article  sur la polémique qui enfle entre l'Eglise et le Téléthon.

L’opposition de plusieurs évêques inquiète fortement les responsables du Téléthon, qui craignent des répercussions sur la campagne d’appel aux dons, à une semaine de l’édition 2006.

Selon le Figaro, Interrogée mardi sur France Bleue Loire-Océan, la présidente de l’AFM, Laurence Tiennot-Herment, s’est dite « profondément choquée et attristée » par l’attitude de l’Église, l’accusant « d’utiliser » à ses fins « la fenêtre médiatique du Téléthon ».

Extraits de l'article ( disponible en lecture gratuite sur ce lien du journal ) :

 

"C’est du diocèse de Toulon, début novembre, que les premières critiques ont été émises sur l’utilisation d’une partie des fonds récoltés pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires et le dépistage des embryons malades lors de fécondations in vitro ( diagnostic préimplantatoire). Une dizaine d’évêques ont ensuite décidé d’alerter leurs fidèles sur ces recherches contraires à l’éthique chrétienne.(...)

Certains, comme Mgr de Germiny à Blois, sont allés jusqu’à dire « non au Téléthon, tel qu’il se pratique aujourd’hui sans transparence financière dans l’affectation des fonds aux différents programmes de recherche » . Mgr Georges Ponthier, archevêque de Marseille et vice- président de la Conférence des évêques de France, a lui aussi déclaré, dans Le Pèlerin, que « la fin, aussi noble soit- elle, ne justifie pas les moyens ». (...)

Dernier en date, Mgr Trois, l’archevêque de Paris, a demandé des « garanties » éthiques.(...)

Un évêque a volé au secours du Téléthon. L’évêque d’Évry s’est dit réticent à un engagement de l’Église catholique dans ce débat. « Il nous faut accepter que l’éthique chrétienne ne soit plus, à elle seule, celle qui soutient et anime l’éthique de la société » , a- t- il souligné hier dans La Croix. Frère d’un myopathe décédé à l’âge de 15 ans, l’évêque trouve « très insupportable que l’on commence une guerre avant d’avoir épuisé les solutions qui sont nécessaires pour résoudre un vrai problème »(...)

Jean-Christophe Parisot, diacre pour le diocèse d’Amiens et myopathe, affirme que tout appel au boycott serait « d’une gravité exceptionnelle et contre la morale chrétienne ; il découragerait les donateurs, les malades et les familles » .(...)

"(...)qu’ils s’expriment sur le registre rationnel ou compassionnel, tous s’accordent sur la nécessité de débattre avec l’AFM de l’utilisation des fonds. « Il n’est pas question d’appeler au boycott du Téléthon ! Nous souhaitons simplement éclairer les consciences de ceux qui voudront bien nous écouter et demander aux responsables de l’AFM d’assumer les conséquences de leurs choix », affirme ainsi le père Michel Aupetit, vicaire général du diocèse de Paris, pour lequel il est aussi chargé des questions bioéthique. (...)"




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Position de Stepnow.org sur la recherche sur l’embryon. Lettre ouverte a Mgr Barbarin
Le 11 décembre,

par Corinne Jeanmaire  pour de plus amples informations voir son site :http://www.stepnow.org

Lettre ouverte a Msg Barbarin
Monseigneur Barbarin,
Nous, membres Français de Stepnow.org, mouvement mondial de lutte contre la paralysie, souhaitons faire entendre notre point de vue suite à la récente polémique concernant l’utilisation des dons du Téléthon et la recherche sur l’embryon.
Comme rappelé par M. Chirac et M. Bertrand, cette recherche est légale et strictement encadrée par la loi bio-éthique 2004. A cet argument, Monseigneur, vous avez répondu « Cela n’est pas parce que c’est légal que c’est moral ».
Est-il moral de ne pas assister des malades en refusant une recherche qui a le potentiel d’alléger les souffrances de millions de personnes dans le monde ? Comme vous le savez, les espoirs mis dans la recherche sur l’embryon vont bien au delà des pathologies représentées par le Téléthon. Serait-il moral de ne pas tenter de guérir, outre les malades atteints par la myopathie, ceux touchés par celles d’Alzheimer, Parkinson, la sclérose en plaques, une lésion médullaire ou encore l’une des innombrables maladies rares ?
Sans vouloir offenser l’église, nous souhaiterions faire entendre le point de vue de milliers de malades, invalides - bien souvent marginalisés par le malheur qui les touche - à qui le spirituel ne peut hélas offrir qu’un soutien moral qui, même s’il peut se révéler extrêmement utile, ne répond pas à leur besoin immédiat, faute de thaumaturges.
Permettez-nous de prendre un exemple : celui de la paralysie. La plupart des membres de notre réseau, Stepnow.org, présent dans plus de 40 pays, sont des blessés médullaires. Certains de nos membres sont sous assistance respiratoire permanente. La plupart d’entre eux n’ont plus aucun contrôle de leurs organes internes tels que vessie et intestins. Beaucoup sont dépendants, jours et nuits, de tierces personnes pour l’exécution du moindre geste quotidien.
Notre aspiration est somme toute modeste : pouvoir jouir librement d’une vie citoyenne avec un minimum de dignité dans un monde où l’on essaierait, à l’aide d’un progrès scientifique raisonné et dans des limites éthiques établies par la loi, de réduire les conséquences désastreuses liées à nos pathologies, faute de les guérir totalement. Or, l’efficacité ou les potentialités des cellules souches adultes sont majoritairement considérées par le monde scientifique comme étant plus limitées que celles cellules embryonnaires, concernant de nombreuses pathologies. S’il faut pour cette raison, consentir à l’utilisation, sous contrôle strict, d’embryons surnuméraires provenant des fécondations in-vitro voués, de toute façon, à la destruction, alors oui, nous le réclamons.
Serait-il moral, en tout état de cause, de placer la valeur d’un blastocyste au delà de celle de la vie d’un malade ?
En vous remerciant pour votre attention, nous vous prions d’agréer, Monseigneur Barbarin, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.
Au nom de Stepnow France. Corinne Jeanmaire et Jean Paul PARISIEN france@stepnow.org www.Stepnow.org


Répondre
E
Je ne vois pas pourquoi l'AFM devrait discuter avec l'église...y'en a qui n'ont pas encore compris que dieu merci si jpuis dire, nous sommes devenus un pays laïc...
La présidente de l'AFM a bien raison quand elle dit qu'il cherche à profiter de la fenêtre médiatique de Téléthon...
Répondre
C
Manifestement, l'église a une dent contre Sophie Davant pour vouloir la priver comme ça de son week-end de gloire dans l'année.
Répondre
N
Une polémique dont TOUT LE MONDE devrait s'emparer, car, sans offenser la foi des vrais catholiques, cette oppostion de l'Eglise à ce moment de l'histoire de l'Eglise et du monde entier, et son attitiude face à la question où se mèlent l'éthique, la médecine, les choix profondément personnels etc.. ne peuvent être qualifiés  que de l'intégrisme pur et simple. Comme quoi, à chacun son intégrisme!Tant que nous ne sommes pas touché nous mêmes, et à travers nos proches, à une maladie grave, nous ne nous sentons pas concernés... Allez voir ce que dit pasteur Niemayer à propos de "réagir" on ne pas "réagir"...
Répondre
G
une polemique dont vient de s emparer morandini ! c est pitoyable
Répondre