Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brèves médias et potins people, dimanche 10/12

 

 

 

 

- Mylène Farmer.

Elle sera l'invitée de PPDA ce mardi au journal de TF1. Pour une double actualité : son album live et sa participation ( doublage ) au film Arthur et les Minimoys.

 

 

- Françoise Laborde.

Remplaçante depuis la semaine dernière d'Elise Lucet au 13 heures de France 2, Françoise Laborde était il y a quelques jours interrogée par le quotidien Nice matin.

Au sujet des jeunes journalistes stéréotypés qui envahissent les JT : "Je ne suis pas dans la catégorie des 25-30 ans. Tant mieux si j'ai été choisie.J'en suis très contente. Présentateur, c'est une fonction difficile où il faut avoir expérimenté toutes les autres palettes du métier pour réaliser en plateau la différence entre l'accessoire et l'essentiel. Il est important d'avoir couvert l'actualité internationale, de mesurer les risques pris par les confrères(...)"

"Je trouve assez triste l'idée de sortir d'une école et d'entrée, venir lire son prompteur. Mais après tout, pourquoi pas, je n'ai pas à juger". Elle n'a pas le  sentiment que cette dérive existe à France télévisions.

Concernant l'arrivée de Delahousse, Françoise Laborde reconnaît que la rédaction s'est dit "à quoi ça sert d'aller chercher à l'extérieur alors qu'il y a plein de talent chez nous". Mais ça ne remettait pas en cause le professionnalisme de Laurent.

Enfin, à propos de Béatrice Schonberg et de son remplacement dès mars prochain( cause campagne électorale ), elle n'a pas envie de parler de ça, "d'être méchante. La société des journalistes de la chaîne, dont je fais partie, a dit qu'il fallait prendre une décision." Elle estime que son départ en mars, c'est je cite,le service minimum. "la moindre des choses".

 

 

- Frédéric Beigbeder.

Au sujet de l'adaptation cinéma de "99 francs",  best seller, il déclarait récemment qu'il n'est pas inquiet sur cette adaptation avec Jean Dujardin : "TF1 et M6 ont refusé de emttre un centime dans ce film. Or, comme 99 francs essaie de dénoncer le gouvernement publicitaire de la planète, le fait que des chaînes qui vivent de la pub refusent de le financer constitue pour moi un signe que le livre en sera pas édulcoré". ( Le Parisien )

 

 

- 7 à 8.

Entre autres reportages, ce dimanche :

AU COEUR D'UNE VIE DE CITE
Banlieue. Un mot devenu symbole de bien des maux de la société française. Ghettos ethniques, insécurité, chômage, entre violence urbaine et dépression économique, la vie dans les cités est devenue l'un des enjeux majeurs de la campagne présidentielle. Comment vit-on réellement dans ces zones difficiles ? Dans le quartier du Bois du temple à Clichy-sous-Bois, les ascenseurs sont détraqués la moitié du temps, les cages d'escaliers souillées, les espaces de jeux ou de verdure au bas des tours abandonnés. Et pourtant, les intérieurs, eux, sont chaleureux et accueillants. Les femmes y passent d'ailleurs le plus clair de leur temps libre quand les hommes préfèrent se retrouver dans les garages ou au pied des immeubles, faute de cafés dans la cité. Pendant plusieurs semaines, une équipe de Sept à Huit a pu suivre une famille d'origine algérienne installée là depuis trois générations : Fatima, travailleuse sociale et Samy Bagdadi, ingénieur diplômé au Texas, bac +7 au chômage. Leur rêve acquérir un pavillon. Mais toujours à Clichy-sous-Bois, car banlieue du « 9.3 » ou pas, les Bagdadi aiment leur ville. Loin des images chocs, Sophie HAMDAD propose une plongée dans le quotidien de ceux qui vivent dans les banlieues.


UN BOUCHER D'EXCEPTION
On peut voir ses livreurs aux adresses parisiennes les plus prestigieuses. Des plus grands restaurants aux cuisines de l'Elysée, Hugo Desnoyer est LE boucher star de la capitale. Consécration, un grand guide culinaire vient de le nommer meilleur artisan boucher de France...


MURIEL ROBIN : ET MAINTENANT, ELLE CHANTE !
A 51 ans, Muriel Robin prépare un disque. Elle en a signé les textes, des textes très personnels. Elle y parle de sa mère, de son enfance à Saint-Étienne, et de son physique qu'elle a mis des années à accepter. Elle raconte qu'aujourd'hui elle va bien, elle se dit épanouie, et même prête à jouer des rôles de canon ! Elle dit qu'elle s'ouvre enfin aux autres, mais qu'elle ne tolère pas pour autant la moindre intrusion dans sa vie privée. Et, elle raconte à Thierry DEMAIZIERE ce qu'elle a ressenti quand elle s'est découverte avec une amie, à la Une de Paris-Match

 

 

- 66 minutes.

Le sommaire.

 

 

- Arrêt sur images.

A 12h40 sur France 5. Un dossier sur Georges Frêche : comment les médias gèrent ?

La plupart du temps, quand Georges Frêche revient dans l'actualité, c'est après une déclaration tonitruante, que certains politiques condamnent avec la plus grande fermeté, que d'autres relativisent avec prudence.
Encore dernièrement, le président du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon, s'agaçait de la sur-représentation des joueurs de couleur noire, dans l'équipe de France de football, provoquant ainsi de vives critiques chez les politiques et les journalistes.
Mais quels propos Georges Frêche a-t-il réellement tenu sur cette équipe de France ?
Les médias locaux et nationaux ont-ils repris l'intégralité des propos de Georges Frêche ? Comment ces propos ont-ils été retranscris par la presse ? Les journalistes étaient-ils présents quand il a tenu ces propos ?
La presse locale publie-t-elle régulièrement des articles sur les dérapages de Georges Frêche ?
Comment les médias avaient-ils couvert la colère de Georges Frêche traitant quelques harkis de sous-hommes, en février 2006 ?

 

 

- Canal+.

Le tournage de deux fictions  aux sujets brûlants va débuter dans quelques semaines, pour C+ : une sur l'affaire Elf, une sur l'opération Turquoise menée par l'armée française au Rwanda, en 1994.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
ah la vieille peau de Laborde ! Elle s'accroche aux branches mais la retraite va bientôt sonner pour elle. Je la trouve aigrie et langue de vipère.
Répondre
F
Je suis d"accord avec Françoise Laborde , le mois de mars semble déjà tard pour que Schoneberg quitte son poste.. Rien à voir avec le fait qu'elle n'aime pas Schoneberg.. Question de déontologie
Répondre
A
Enfin, à propos de Béatrice Schonberg et de son remplacement dès mars prochain( cause campagne électorale ), elle n'a pas envie de parler de ça, "d'être méchante. La société des journalistes de la chaîne, dont je fais partie, a dit qu'il fallait prendre une décision." Elle estime que son départ en mars, c'est je cite,le service minimum. "la moindre des choses".<br /> Pas une grande affection on dirait vis à vis de Béatrice.
Répondre