Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En terre inconnue : Patrick Timsit chez les Hommes-fleurs.

 

 

 

 

France 2 diffusera ce jeudi 28 décembre un nouveau numéro du très bon magazine de Frédéric Lopez, "En terre inconnue".

 

Patrick Timsit a été emmené à la rencontre des Mentawaï. Sur l'île de Suberut, au large de l'île de Sumatra, ceux que l'on nomme les "hommes-fleurs" l'attendent, au terme d'un très long voyage...Comme leurs ancêtres "chasseurs-cueilleurs", quelques clans vivent encore au coeur d'une forêt tropicale intacte, dans une harmonie exceptionnelle avec la nature.

C'est là, dans la maison commune du chaman Teoreun, que Patrick découvrira l'une des cultures les plus riches et les plus fascinantes de la planète. Après avoir survécu à de nombreuses persécutions, les Mentawaï doivent relever un nouveau défi : concilier la tradition et une modernité qu'ils ne peuvent plus ignorer.

Pendant des décennies de dictature, et au nom du progrès, la culture mentawaï, accusée d'être arriérée, a été l'objet de nombreuses violences. Aujourd'hui, beaucoup se souviennent des maisons brûlées, des chamanes humiliés et de l'interdiction de pratiquer leur religion.

Pourtant, une poignée d'eux a réussi à conserver un mode de vie traditionnel, d'abord dans la clandestinité et maintenant au grand jour. Mais leur territoire s'est ouvert au monde, à la modernité et à de nouvelles valeurs.

 

 

Propos de Teoreun le chaman :

"Mon père était chaman : un jour, les gens du gouvernement sont venus l'arrêter et l'ont emmené. Pendant plusieurs jours, tout le clan était sous le choc...On ne savait pas ce qui allait lui arriver...En fait, ils lui ont coupé les cheveux qui retiennent le pouvoir des chamans, et ils ont brûlé toutes ses affaires destinées aux rituels...J'avais 13 ans et jamais je n'oublierai cette humiliation....J'étais très triste pour mon père et en même temps, je n'arrivais pas à comprendre : comment des gens peuvent-ils décider de détruire la vie d'un autre être humain ?"

"Un jour, un Indonésien nous a donné un billet de banque et nous a dit de nous partager l'argent...et nous, on a déchiré le billet en deux. On ne savait pas comment partager l'argent. Ce jour là, j'ai décidé que mes enfants feraient des études et expérimenteraient la vie dans le monde à l'extérieur pour que cette situation ne se reproduise plus...pour ne plus être spoliés...ridiculisés...pour être capables de défendre notre communauté".

"J'ai compris aujourd'hui que mon fils avait déjà perdu notre mode de vie, et qu'il avait trouvé un autre chemin, une autre religion...Il veut rester en ville...ça me rend triste, mais je ne veux pas le forcer, je ne peux qu'esperer qu'il change d'avis...Si mon fils a du succès ...et que ma génération sera la dernière à vivre dans la forêt. Mais s'il réussit à l'université et qu'il revient aider les Mentawaï, alors je dirai merci !".

 

 

Patrick Timsit interrogé par Laure Barillon :

"Après un voyage d’une quarantaine d’heures interminables dans des conditions difficiles, j’étais complètement hagard ! Arriver de nuit à l’autre bout du monde, être reçu dans la maison commune d’hommes en pagne tatoués des pieds à la tête... Quand Frédéric Lopez m’a demandé ce que je ressentais, l’un des Mentawaï l’a arrêté : ce soir pas de question, pas de réponse, vivons le moment présent. Cela m’a donné une énergie nouvelle ! Une demi-heure après, je me suis baigné dans une petite retenue d’eau en pleine forêt tropicale, et ça m’a fait tellement de bien... Ensuite, le contact s’est noué par le rire, par la confiance qui s’est instaurée petit à petit, le temps de s’observer, de se voir vivre, d’être à l’écoute. Tout en finesse, en intelligence."

"Je crois que ma curiosité a toujours dépassé mes appréhensions... Et ce qui était formidable, c’est que j’étais très rassuré, malgré les piqûres, la fatigue, le climat... Un soir, j’ai dit à Teoreun que j’avais souvent du mal à m’endormir, et sa réponse a été : “Ne pense pas à demain”. Je n’ai jamais aussi bien dormi que ce soir-là, sous une moustiquaire au milieu des Mentawaï, en pleine forêt. Quand je vous parle d’intelligence... Je crois qu’un psy du 16ème ne m’aurait pas mieux parlé que ce chaman ! (rires)."

"On revient bouleversé. Concerné profondément par le sort de chacun des êtres qu’on croise et qui nous touchent. On ne pourra pas dire “qu’on ne savait pas”. Ce voyage tombait très bien pour moi, je voulais que cette expérience me serve humainement, et pas seulement dans l’optique du film. J’ai été accompagné par une équipe de gens formidables, qui m’ont tendu les clefs pour me dépasser dans cette expérience. Je n’ai pas cherché à me prendre pour un autre... C’est aussi là-bas, loin de votre vie quotidienne, que vous vous rapprochez de vous-même, que vous allez à l’essentiel. Vous pensez à ceux qui ont besoin de vous, à vos proches. On gagne en humilité, en souci de bienveillance."

 
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
H

bonjour .j'ai regarder au moins 2 fois toutes vos emissions genial exceptionnel


merveilleux emouvant a chaque fois.j'aimerais savoir si les invites ont revus


les personnes comme timsit et marianne james .merci de votre reponse
Répondre
F
J'étais certaine qu'avec Muriel Robin ce serait extra, j'avais des doutes avec Timsit et je dois dire que je suis très heureuse d'avoir regardé ce reportage, j'ai vécu un moment magique bravo messieurs Timsit et Lopez!
Répondre
I
Superbe reportage qui a captivé toute la famille. Ce sont ces hommes, femmes et enfants qui nous apportent plus que l'on ne peut leur apporter (en dehors du fait de défendre leur existence même). Les journaux locaux qui parlaient de pornographie parce qu'ils vivent nus, c'est vraiment  tellement nul. ce sont des gens purs qui ont une relation authentique avec la nature. Les pornographes sont plutôt ceux qui écrivent ces torchons.Et puis, ils rient tout le temps. Quel bonheur pour nos sociétés où les gens passent leur temps à se plaindre et à aller voir des psys...Et bravo à Patrick Timsit que nous découvront sous un autre angle.Merci pour ce reportage.
Répondre
C
Dieu que c'était bien :-) De la belle télé !
Répondre
C
Dieu que c'était bien :-) De la belle télé !
Répondre
C
l emission es deja passée en belgique
Répondre
P
Esperons que ça marche.
Répondre
B
Face à Sagas, y a pas photo !
Répondre
T
Je viens de voir la rediff de celui avec Roibn sur France 5. Formidable émission :0004:
Répondre
K
je ne regarde pas ces émissions de merde avec des people même si j'adore Timsit!


Répondre
S
Très intéressant ce programme même si ça ne remplace pas une vraie monographie pour les étudiants en anthropologie (comme moi).On pourra toujours critiquer l'approche, mais le contenu permet de picorer quelques éléments.
Répondre
M
Timsit & Lopez jolie soirée en perspective.
JOYEUX NOËL ! a vous les rédacteurs & merci pour la qualité de votre blog !
 
                                     :0010:       
Répondre
F
Merci Mathilde, pareillement, passe de bonnes fêtes :-)
G
Ca mérite de cartonner.
Répondre