Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'avare. Sur France 3.

 

 

 

 

France 3 diffuse dimanche une adaptation sous forme de téléfilm du classique de Molière, "L'avare". Filmée sous la direction de Christian de Chalonge.

 

Plus d'un titre de presse insiste sur l'interprétation de Michel Serrault, apparemment magistral en Harpagon.

 

Interrogé par TV magazine, Serrault dit que si les intentions qu'il a eues pendant le jeu passent et touchent le téléspectateur, il sera content. "Je veux montrer le vrai visage de ce bonhomme qui m'est sympathique, qui me fait peur et qui est triste aussi. Un pauvre homme en somme".

 

C'est lors d'un dîner que Patrick de Carolis lui a dit qu'il fallait absolument qu'il fasse quelque chose pour France télévisions. Il a eu carte blanche. Il a ainsi choisi la pièce, le personnage, le metteur en scène.

 

Au sujet des acteurs, Michel Serrault souligne que le réalisateur a trouvé des acteurs magnifiques, pas de ces faux acteurs qui connaissent les textes classiques par coeur et qui jouent tout de la même manière. "Ce ne sont pas des vedettes. Ils sont plus près du métier que du "faire valoir"".

 

Le sentiment de Patrick de Carolis sur cette version de l'Avare ?  Pour lui, Serrault est l'un des plus grands comédiens, une pépite dans l'univers théatral et cinématographqiue français. "La modernité du dialogue et du jeu est extraordinaire. Personnellement, je trouve cela sublime et je pense que l'on s'en souviendra. L'Avare n'est pas un risque. C'est une audace et une ambition".

 

Le casting : avec Michel Serrault (Harpagon), Jackie Berroyer (Maître Jacques), Nada Strancar (Frosine), Nicolas Vaude (La flèche), Cyrille Thouvenin (Cléante), Micha Lescot (Valère), Fanny Valette (Elise), Louise Monot (Mariane), Frédéric Maranber (Le commissaire), Stéphane Dausse (Anselme), Cyril Couton (Maïtre Simon), Valérie Moreau (Dame Claudel), Philippe Krhajac (Brindavoine), Philippe Chauvin (La Merluche), Cyprien Fouquet (Le clerc).

 

L'histoire : Harpagon, l'avare, veut organiser pour ses enfants Cléante et Elise des mariages d'intérêts. Il se réserve, quant à lui, le droit d'épouser la jeune et charmante Mariane. Mais Cléante, qui est amoureux de la jeune fille, et Elise, qui s'est fiancée en secret avec Valère, le faux intendant de la maison , refusent d'obéir à leur père. Le trésor de l'avare, volé puis rendu à son propriétaire, permettra d'exercer un chantage et l'amour sortira vainqueur.

 

Le film est suivi d'un documentaire de cinquante-deux minutes consacré aux coulisses du tournage, « l'Avare et moi » (23 h 55).

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
B
C'est clair que l'initiative est à encourager, mais bon, au vu de la bande annonce je trouve les décors très laids et sombres :(
Répondre
G
Face à deux films U.S., je epnse que le téléfilm peut trouver son public. J'espere en tout cas.
Répondre