Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 04/04 11h00

 

A découvrir ce soir à 21h40 sur France 5 (TNT, câble, satellite), un documentaire inédit français, "Les nouveaux SDF".

Depuis fin 2006, plusieurs collectifs et associations tentent d'alerter les pouvoirs publics. Ce documentaire donne la parole à plusieurs sans abri qui malgré tout, tentent de garder un pied dans la société.

Aujourd'hui, un Français sur deux estime pouvoir se retrouver à la rue à la défaveur d'un chaos de la rue.

Agathe Lanté explique pourquoi elle a réalisé ce film. : "Chaque année, au moment de l'hiver, les JT nous présentent les SDF sous une image caricaturale. Or, en fait, on ne connaît rien de ces personnes. On ne les entend jamais. J'ai donc eu envie de partir à leur rencontre pour comprendre comment on se retrouve à la rue et comment on parvient à vivre avec un pied dans la société et l'autre dans le néant, en faisant en permanence le grand écart pour ne pas tomber dans la déchéance.

Les associations ne cessent de tirer le signal d'alarme. Depuis cinq ans, de nouvelles catégories de SDF se dessinent et leur nombre augmente. J'ai choisi de m’intéresser à des gens qui vivent sur le fil, qui ont envie de s'en sortir et qui essaient de ne pas tomber dans le piège de la rue et de l'alcool. C'est très difficile ! "

"Pour entrer en contact avec ces personnes, qui se méfient des journalistes, j'ai passé un mois à faire le tour des grandes associations ; j'ai rencontré des travailleurs sociaux, des directeurs de foyers et de centres d’hébergement…

J'ai eu ainsi l'occasion de croiser des gens très différents et de faire mon "casting" en prenant les personnalités les plus riches. Des hommes âgés de 30 à 55 ans environ, que nous avons suivis dans leur quotidien. Il y a par exemple Mabrok, d'origine algérienne, qui travaille aux Musées de France ou encore Stephen, un employé de la Mairie de Paris qui habite dans un squat."

Commenter cet article

Quentin 04/02/2007 11:20

Surement un bon reportage, mais c'est le genre de témoignages qui me fout les jetons tant j'ai peur un jour de vivre ça. Donc j'évite de regarder.