Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Boodream

 

Je ne sais pas si c’est à cause du CPE, de la grippe aviaire ou tout simplement de ma vie de merde, mais ces derniers temps le petit monde du PAF était un peu tombé dans une routine guère attrayante, même dans ces traditionnels travers, ceux-ci n’étant même plus étonnants avec l’habitude.

Et enfin, l’annonce que nous attendions tous depuis des semaines est arrivée, mettant tout en relief : en effet, les premiers chiffres d’audience de la TNT ont été révélés par Le Monde.  Si vous venez régulièrement sur le blog vous devez d’ailleurs en avoir pris connaissance. Certes on savait, en s’appuyant sur les audiences du câble et du satellite que les minis généralistes seraient les plus susceptibles de venir titiller les hertziennes. On savait que TMC, qui plus est en partie propriété de TF1, était déjà rompu à l’art de fédérer une population vieillissante (ou tout du moins post-ado) à coup de séries des eighties, d’une programmation ciné éclectique, et d’événements occasionnels comme des matchs  de football, et un service info minimum. Résultat : c’est la plus regardée des nouvelles chaîne hertziennes, en compagnie de Gulli (6% de pdm toutes deux), qui malgré une programmation très améliorable semble répondre à une demande.

Mais au delà des nouvelles chaînes, au delà du fait qu’Itélé se gamelle magistralement (pas tant par l’audience réalisée mais surtout parce qu’elle est devancée par son concurrent direct BFM TV), il est surtout intéressant d’observer l’érosion de l’audience des chaînes « historiques ». Ainsi toutes les grandes chaînes (TF1, France 2, France 3 et M6) perdent sur la TNT 2 à 3% de part de marché. Et ce n’est qu’un début.

Patrick Le Lay avait largement anticipé le phénomène, estimant au lancement de la TNT qu’à terme, TF1 se situerait autour de 27-28%. La grande question qui va se poser maintenant concerne la façon dont va s’organiser la contre-attaque. France télévisions, entendant bien conserver au moins 30% de l’audience, semble privilégier une rénovation de la grille et le colmatage « case par case ». Ainsi, inspirée par le succès inespéré de Plus Belle La Vie,  et aussi de la bonne tenue de séries us sur cette case, France 2 ose mettre à l’antenne une série quotidienne maison (« Préjudices ») sur la case sinistrée du 18-19h ; il me semble qu’une fiction plus légère aurait peut être été bienvenue pour l’horaire, une dramédie par exemple, ou une sitcom. Elle entend aussi rajeunir ses après-midis.

Reste la question très épineuse des émissions culturelles qui semblent maudites. « Jour de fête » (on sent qu’il n’y a pas que pour la présentatrice qu’ils se sont inspirés de Canal), qui succède à « Comme Au Cinéma » fait plutôt envie sur le papier, mais il faut se méfier puisque la nouvelle formule de Campus, elle aussi culottée, semble bien mal barrée aujourd’hui. Ce ne sont que des exemples, les plus médiatisés, d’un chantier global. France 3 aussi doit repenser une partie de sa grille pour éviter la fuite des spectateurs, en particulier ceux appartenant aux cibles choyée par les annonceurs.  Le gros point faible aujourd’hui semble les après-midis, d’où l’arrivée de nouveaux programmes (un clone des z’amours, une émission d’images d’archives… « désolé ») après le déjeuner et en avant-soirée (rendez-vous compte, Julien Lepers va commencer encore plus tôt !) .

Pour les chaînes privées, la donne est différente. TF1, solide leader, doit absolument entretenir une dimension événementielle dans ses programmes si elle veut retenir le conso-zappeur. Cela se traduit par la mise en place de format plus courts, comme prochainement L’adaptation de « I’m a celebrity get me out there ! » ou la possible mise à l’antenne de « Circus ». En clair, on peut se gausser des piètres scores du « Royaume » Ce serait oublier que la Une prépare l’avenir, un avenir placé plus que jamais sous le signe des « sessions ». Seul l’événement est attractif face à l’offre élargie.

M6, qui a acheté à prix d’or une partie de la coupe du monde de foot, investit de plus en plus dans le ciné et les fictions made in France et fait très large places aux séries semble partager ce souci. D’autant plus qu’elle se plante de plus en plus régulièrement avec ses formats à la con du genre « On a échangé nos cerveaux » ou « Super Débile » qui constituent souvent une menace à l’encontre de la santé mentale de la France de demain (sic). Le problème, c’est que les mauvais résultats de la Six à ce niveau(sur la TNT elle ne compte que 3% d’avance sur TMC en part de marché globale selon le Monde) ne s’expliquent pas forcément par un sursaut d’exigence du zappeur dans la mesure où des émissions tout aussi médiocres marchent sur TF1 par exemple.

Créer l’événement devant la concurrence accrue c’est le souci partagé par tout le monde… C’est pour ça que Canal – qui diffuse en mars un concert privé de Placebo suivi d’une interview exclusive du groupe- ne peut pas se contenter d’être un robinet à contenus. La rumeur –vraisemblablement fausse- d’un contact entre Cauet et la chaîne cryptée n’est pas anodine. A une époque où les dévédés des Nuls ou de NPA se vendent très bien et où dans le même temps les gens sont prêt à payer pour les 24/24 de real TV, il est évident que le divertissement peut être un moteur d’abonnement. Ainsi, peu importe pour une chaîne payante de faire 2.5% de part de marché, mais le fait d’être présent à Cannes, de diffuser les Césars ou d’avoir un show emblématique à l’anglo-saxonne (quitte à ce qu’il soit crypté) est clairement essentiel pour séduire les clients actuels autant que les futurs abonnés. Cela dit, Cauet aurait sans doute beaucoup de mal à concevoir de faire une émission plus prestigieuse que promo, la légende prétend en effet qu’il a toujours un rouleau de pécu personnel de Mougeotte en secours si un invité se désistait….

Il n’empêche que comme La rédaction d’Europe 1 et Nicolas Sarkozy, toute ces chaînes vont devoir apprendre à « Vivre Ensemble ». Ca va bouger niveau programmes, et ce n’est que le début ! La Télé à la demande arrive…

C’est quand même plus excitant que l’anniversaire du JT de Pernault non ? 

 

 

 

Boodream

 

Commenter cet article

dan 25/06/2006 22:16

les boodreameries me manquent :-(

rv 02/03/2006 00:31

Du bon :-D

fifi 26/02/2006 11:04

Après France soir, nouvele défaite en vue pour Valérie Lescable avec itélé.

26/02/2006 10:59

"Seul l’événement est attractif face à l’offre élargie. " écris-tu. Je pense en effet que de plus en plus,nous allons avoir des émissions très courtes, mais évènementielles. Je ne sais pas si c'est le cas aux US ?

Oliver 26/02/2006 10:08

France 2 ose mettre à l’antenne une série quotidienne maison (« Préjudices ») sur la case sinistrée du 18-19h ; il me semble qu’une fiction plus légère aurait peut être été bienvenue pour l’horaire, une dramédie par exemple, ou une sitcom.

Exact ! C'est un echec assuré à cet horaire je pense. Ue série divertissante est plus appropriée.

Gilles 26/02/2006 09:16

Du bon, je confirme :-))

JM 26/02/2006 09:06

D’autant plus qu’elle se plante de plus en plus régulièrement avec ses formats à la con du genre « On a échangé nos cerveaux » ou « Super Débile » qui constituent souvent une menace à l’encontre de la santé mentale de la France de demain
:0079: du bon Boodream.