Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prison break saison 4 ce soir sur M6. Dispensable ?











PLACE 40 : PRISON BREAK – Saison 4. Classement Saison 2007/2008 : 34ème (- 6 places).


Diffusion
sur FOX le lundi soir à 22h (Moyenne saison 4 : 4,97 millions de téléspectateurs, - 34% par rapport à la saison 3) et sur M6 en France. Annulée après 4 saisons et 81 épisodes.


Créée par
: Paul Scheuring. Avec Wenworth Miller, Dominic Purcell, Michael Rapaport, Amaury Nolasco, Robert Knepper, Jodi Lyn O’Keefe, Sarah Wayne Callies et William Fichtner.


Indice Spoiler
: 2/5


Bilan :
Pour célébrer une saison aussi mauvaise que grotesque, j’ai décidé aujourd’hui de vous livrer une chronique quelque peu particulière. Je vais en effet vous dresser un top 6 non exhaustif des éléments les plus ridicules mais aussi les plus drôles à leur insu de cette saison qui a redonné tout son sens au terme guilty pleasure.


1- Le Pitch

L’avantage avec la saison 4 de Prison Break, c’est que dès le départ, on ne nous a pas menti sur la marchandise. Oui, Prison Break est passé d’un statut de série novatrice et créative (en saison 1) à celui d’une série totalement has been, cheap et répétitive. Franchement, l’histoire d’une sombre compagnie avec un miteux général à sa tête qui régirait les plus grandes décisions du monde, ça ne se fait plus depuis les années 80. D’autant que ce pauvre général, dont la seule bataille qu’il a du connaitre fut pour ne pas avoir la garde de sa fille qui est encore plus cruche que Sarah Wayne Callies, est tellement crédible qu’il a limite besoin d’un défibrillateur pour se lever de sa chaise en carton pate. La cascade est digne des épisodes les plus impressionnants de Navarro, vous savez quand ce cher Roger Hanin pointe son révolver sur un suspect avec une violence insoutenable et s’écrie ‘Plus un geste’ !

Sauf que le temps que tout ce mécanisme se mette en place, le mec a déjà passé trois ou quatre frontières. Enfin, admettons. Qui plus est, cette compagnie est, rappelons-le, à l’origine de milliers de morts et a un budget qui se compte en milliards de dollars, en bref c’est pas le dealer du 3ème droite, appartement D ! Hé bien, pour la faire tomber, on emploie une bande de bras cassés tout juste sortis d’une prison Panamienne. Et évidemment, personne n’a flairé l’arnaque !
Non, bien sur, ce n’est pas comme si il y a des centaines d’agents du FBI dont c’était le métier, non. Il suffirait d’envoyer Jack Bauer et là, en 15 minutes top chrono, c’était Scylla récupéré et la compagnie en taule, et encore avec le temps d’aller pisser pendant la pub ! Mais le pire dans l’histoire, c’est que cela fait des années que cette compagnie existe mais c’est que maintenant, comme par enchantement, qu’ils décident de faire quelque chose.

Sans compter que la mission a été montée sans qu’aucun supérieur n’en ait donné l’ordre. Ca commence à sentir mauvais, non ? Pensez-vous ! Pas du tout ! Barracuda et son agence tous risques tombent droit dans le panneau et on est reparti pour les plans foireux de Michael, toujours accompagné de sa fidèle boite de sardine Saupiquet et de sa crème de nuit Nivea (oui, le blog TV News m’oblige désormais à faire du ‘placement du produit’ dans mes articles, c’est tout à fait indépendant de ma volonté). Et avec lesquels, précisons, il arrive à déjouer des systèmes de sécurité établis par la NASA à coup de milliards de dollars ! Ah ben à coté, McGyver c’est Bob le bricoleur. Et puis évidemment, à la mi-saison, on découvre bouche bée que l’enquêteur chargé de l’affaire s’avère être en fait un méchant. Ah ben ça alors ! On s’en serait jamais douté !


2- Aucun réalisme

Vous vous disiez que 24 était une série surréaliste ? Vous, vous n’avez pas vu la saison 4 de Prison Break ! Bon évidemment, les illustrations se comptent par dizaines à chaque épisode, je vais donc me contenter de prendre l’exemple le plus drôle. Oui, j’en rigole encore. T-Bag se fait donc passer cette saison pour un vendeur star d’une entreprise à Los Angeles, après avoir tué le personnage en question. Pourquoi me direz-vous ? Dans Prison Break, il n’est pas nécessaire de chercher midi à 14 heures, il n’y a pas de raison particulière, il fallait simplement meubler. Enfin passons. Donc déjà, première ineptie. Rendez vous compte. T-Bag remplace un mec qui bossait depuis des années dans une entreprise, qui plus qui était le meilleur vendeur donc tout le monde le connait et, sans avoir ni le même physique, ni rien connaitre du boulot, T-Bag le remplace et personne ne se rend compte du subterfuge. Cela passe comme une lettre à la poste ! Non mais sérieusement.

T-Bag passe ses journées à manigancer avec Gretchen ; à inviter la bande à Basile à venir creuser des trous dans son bureau avec un matériel à faire pâlir Martin Bouygues ; des japonais viennent même le menacer avec des fusils à pompes ! Mais ni le patron, ni personne, ne se rendent compte de rien ! Il faut absolument qu’il me donne l’adresse de cette entreprise, je postule tout de suite. Petite sieste, petite stagiaire, coupette de champagne et hop, ça fait la journée ! Non parce qu’il faut en plus que je précise que les bureaux sont vitrés, et donc transparents. Ainsi, les gens voient passer une bande de taulards et des mecs avec des grenades mais non, non, c’est normal !


3- Dialogues ridicules

Ridicules oui, mais drôles surtout ! Prison Break accumule les phrases bateaux de la série d’action lambda, si bien qu’on est à la limite de la parodie. Un petit exemple, dans le 4.09, quand ils veulent passer à travers un conteneur plein d’eau. Lilcoln explique alors à Michael : ‘We can't go under (dessous) and we can't go over (dessus).’ Et là, imaginez Michael, voix grave et suave, tel Sylvester Stallone dans Daylight: ‘Yeah… But maybe we can go trough !’. Ta dan ! Cliffangher ! On aurait dit Horatio Caines des Experts : Miami avec ses phrases mythiquement connes de pré-générique.


4- Facilités scénaristiques

81 épisodes. Ils auront passés 81 épisodes à tenter de se sortir du pétrin. Et chaque fois qu’ils sont proches du but, il y a toujours une merde qui les envoie au point de départ. Une fois, on y croit, deux fois, on a des doutes, 350 fois, on a envie de se pendre. Et plus ça avance, plus l’arnaque est grosse comme une maison. Ainsi, la mission des Scofield’s seven est de récupérer le livret noir de la compagnie qui se décline selon plusieurs cartes, chacune des cartes étant possédée en main propre par un membre éminent de la dite compagnie. Ils mettent donc au point un super système permettant de copier la carte à distance, à condition d’être relativement prêt de cette dernière.

Et on peut dire qu’ils donnent de leur personne. Sucre sort même le grand jeu de dragueur gigolo de supermarché pour croisières gay à destination de Mykonos à ce pauvre Jude Cicconella (Mike Novick de 24) à qui ils font jouer une espèce de folle perverse croqueuse d’hommes. Paul Scheuring n’a donc aucune vergogne. D’autant plus que le mec, qui garde quand même une carte valant des trilliards de dollars, s’en sert limite pour faire des lignes de coke. Enfin passons. Tout se passait à peu prés bien jusqu’à la dernière que Gretchen doit récupérer. Et là évidemment, c’est le drame. Ben oui, il fallait bien meubler un épisode de plus. Donc au lieu de faire comme les autres, c'est-à-dire copier cette fichue carte, cette gourdasse essaye de la voler directement au général. Evidemment, elle se fait prendre. Non mais c’était pourtant pas compliqué, merde ! Et puis ça continue. Quand ils récupèrent enfin Scylla, Self devient méchant. Quand le FBI les croit enfin, ils veulent finalement les tuer. Bref, trop c’est trop. Vous allez me dire, il fallait tenir jusqu’à la fin de saison. Oui, mais je sais pas vous, mais personnellement je n’aurais pas été contre de voir Michael et les autres enfin tranquilles, qu’on leur foute la paix, en train de siroter une Pina Colada dans les Bahamas, et que Scofield puisse enfin se soulager auprès de l’autre frigide de Tancredi !


 

5- Acteurs non crédibles

Dés le départ, l’idée de faire de Don Self un méchant était mauvaise. D’autant que le coup du ‘Je retourne ma veste’ avait déjà été utilisé 3 épisodes plus tôt avec le Chinois, et chaque épisode plus tôt par Gretchen et T-Bag. Les scénaristes ont certainement du regarder la saison 1 de 24 juste avant l’écriture et ont trouvé l’histoire de Nina fabuleuse et du coup, ils nous ont fait le coup de la taupe à toutes les sauces ! Sauf que n’est pas Nina qui veut. Et surtout pas Michael Rapaport. Ahhh, Michael Rapaport. Rien que son nom est drôle. En dehors du fait qu’il soit un acteur terriblement beauf et mauvais, je l’aime bien car il est marrant, un peu bougonnant et vulgos, le Al Bundy des années 2000. Drôle pour une sitcom mais voyons, pas pour un thriller !

Evidemment, quand on découvre que Rapaport est le vilain de l’histoire, ça m’a valu un bon fou rire. Ce n’est pas crédible. Il n’y peut rien mais ce n’est pas crédible, il n’a pas le physique. C’était limite si, en déclarant qu’il était méchant, il soulevait pas grossièrement son bras, lâchait un gros pet et glousser comme Philippe Bouvard. Vous imaginez Paris Hilton incarner Françoise Dolto ? Et bien c’est la même chose. Bon, puis je ne reparlerais pas de l’inexpressif Purcell, de l’inexistante Sarah Wayne Callies, de la mère Scofield, Jane Fonda du pauvre, ou encore du clone, en encore plus mauvais, de Tiffany Thiessen. Seul Fichtner semble finalement de sortir de cette grosse galère.


6- Petits arrangements dans les storylines.

‘T’inquiètes, ça va le faire !’. Voila une phrase qui doit ressortir très souvent dans les réunions scénaristiques de travail de Prison Break. Ainsi, ils ont l’idée fabuleuse d’affubler Michael d’une terrible maladie qui le fait signer du nez, s’évanouir et avoir des absences. Ben oui, mais le problème, c’est qu’il faut bien qu’il continue à faire ses plans, bricoler les tunnels et fuir les méchants. ‘T’inquiètes, ça va le faire !’ a-t-on certainement du répondre au petit affronté qui osa poser cette question. Et effectivement, ça l’a fait. Ainsi, quand Michael est tranquillement assis à rien glander, c’est Tchernobyl. Il s’évanouit, le sang gicle partout, enfin c’est une horreur. Par contre, quand il doit courir et creuser, alors là, c’est plus Michael, c’est Rambo. C’est bien fait la vie quand même, vous ne trouvez pas ?


 

En bref :


Meilleur épisode : 4.12 – Selfless


Pire épisode : 4.11 – Quiet Riot


Prix special: Award ’24 est un docu-réalité comparé à nos intrigues’ pour Prison Break.


Les points forts : Finalement, son honnêteté. Contrairement à d’autres séries dont j’aurais l’occasion de vous parler dans les prochains jours, Prison Break sait qu’elle est une série totalement débile et sans aucune cohérence et l’assume. Si Prison Break n’était pas aussi sérieuse dans son ridicule le plus sidérant, on aurait presque pu passer un bon moment !


Les points faibles : C’est bien simple, il n’y a pas un seul salarié qui fasse bien son boulot, mis à part peut être le mec des sandwicsh mais cela, l’histoire ne le dit pas. Le scénario est écrit à la truelle mécanique, les acteurs ne sont pas crédibles, les décors sont miteux, les dialogues sont si inconsistants qu’ils en deviennent drôles, les situations sont surréalistes. Bref, rien, absolument rien, n’est à sauver.


Conclusion : Je ne souhaite à aucune série la manière dont s’est terminée Prison Break. Elle n’est devenu que l’ombre que d’elle-même et s’est conclue dans l’indifférence la plus générale avec trois pauvres téléspectateurs fictifs, certainement soudoyés par la FOX. En cette saison 4, la série aura pathétiquement tenté de trouver un nouveau point d’appui et se sera ramassée de façon dramatique. Au fil des épisodes, l’intrigue vire au carnage le plus total avec des rebondissements usés et sans la moindre cohérence et des tentatives désespérés de relancer des storylines sous perfusions et ennuyantes à mourir qui n’intéressent plus personne. Dans les derniers instants, même les scénaristes, de leur propre aveu à court d’idées, semblent avoir abandonnés la série que l’on clamait autrefois pour son ingéniosité. Un gâchis sans nom.


COLE
.


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
dslé je suis déçu par votre article mais cette série a été original dés ùe départ les acteurs font trés bien leur boulot surtout les fréres et sucre t bag mahone belick c vrai que don self n'est pas génial je l'avoue de mon point de vue mais cette série l'est et ce n'est pas forcément de votre avis mais cette série a beaucoup de fans dans le monde et j'en fait partie
Répondre
E
Une première saison magnifique, la seule qui vaille la peine d'y passer du temps. Après, c'est un mélange de scénario invraisemblable, de retournements de situations sortis de nulle part...
Répondre
L
Je suis content que tu ne l'ai pas pris mal. Parce que vraiment, ce n'est rien de méchant, et c'est vrai que tu as raison : l'analyse ne regarde que toi. Et à titre de précision, ce n'était même pas à propose de Prison Break car j'ai du regarder que 3 épisodes à tout casser dans ma vie! C'était simplement une remarque concernant certains termes. Quand tu dis par exemple que les répliques pré-générique d'Horatio sont mythiquement connes, etc.. En fait je suis un très grand fan de Desperate Housewives et c'est vrai qu'en lisant l'article critique sur la série à la 33ème place, je l'avais trouvé un peu cru.. Mais une fois encore, ce n'est vraiment pas pour t'insulter ou quoique se soit! Et je suis content car j'crois que tu as bien compris que ce n'était pas 'méchant'. Bref, j'aime bcp lire les analyse de saisons de séries et ce n'es peut-être pas ta manière qui est ma préférée. Très honnètement, tu as un peu raison, la base d'une 'critique' déjà est difficilement objective. Mais je crois qu'en prenant un peu de recul, on arrive a trouvé un juste milieu, en examinant les bons et mauvais cotés, sans forcément parlé QUE de son ressenti. Voici le lien de la critique de la saison 3 de Nip/Tuck par exemple d'un site spécialiste de la série http://niptuckfrance.com/episodes3.php. Je trouve que ce site arrive à faire les meilleures critiques! C'est très interessant d'avoir un autre point de vue, mais ça l'est peut-être encore plus d'avoir une analyse. Mais de toute évidence, ce que tu fais demande du temps, de la patience et pour ça c'est tout à ton honneur de faire ce classement, maintenant moi aussi je te donne mon avis (qui n'engage que moi) et qui je pense, pourrait rendre ton classement encore meilleur. Je te souhaite une bonne continuation. Et pour répondre à Jérome, tu n'es pas non plus obligé de lire l'article.. Si cela te dérange à ce point.
Répondre
C
@ Lucas. Je n'ai pas compris si tu avais apprécié la saison 4 de Prison Break ou pas, auquel cas bon je respecte totalement, c'est ton point de vue. Aprés sur la démarche, franchement je ne suis pas d'accord. A aucun moment je n'impose mon point de vue comme la vérité générale, je ne comprend pas pourquoi tu as cru percevoir cela. Je veux dire quel que soit la critique que tu lis sur quelque oeuvre que ce soit, ça implique une part de subjectivité. Comment faire une critique objective ? C'est cela que j'aimerais qu'on m'explique ! Un défaut pour un pourra trés bien etre une qualité pour quelqu'un d'autre.Je prend un exemple bête: Mad Men. Personellement, je trouve ça trop lent et manquant de rythme. Mais une autre personne va justement apprecier cette manière de raconter le récit. On ne peut pas faire une critique objective, aprés libre à vous de la partager ou non. Sinon comment aurais-je du faire ? Ecrire 'Je pense que... De mon strict point de vu personnel qui n'engage que moi' à chaque début de phrase ? Puis je ne vois pas vraiment le lien entre une critique et le succes d'une série. Sous pretexte qu'une série soit vu par des millions de personnes, on ne pourrait pas la critiquer ? Sans compter que là aussi, tu exprimes un point de vue subjectif. Certes, la série est téléchargés mais elle a quand vu son audience divisé par 5 entre la saison 1 et la fin de la 4... Je ne dois donc pas être le seul à avoir cet avis...Et puis quoi qu'il en soit, il est bien dit des le départ que ce classement n'engage que mon avis. Comme tous les classements qualitatifs qui existent depuis la nuit des temps. nfin, je te remercie quand même pour tes compliments sur la manière d'écrire et ne vois en aucun cas de l'animosité dans ce message, juste de l'incompréhension...
Répondre
V
le petit Jérôme s'est défoulé ? ça va mieux ?
Répondre
J
vous avez que ça à foutre de critiquer des series que vous n'aimez pas???vous ees vraiment des minables.vous etes tellement frustrés d'etre des merde que le seul truc qui vous soulage c'est de descendre des series!!!!LOOSERS!!!
Répondre
L
Je trouve ça regrettable la manière dont tu écris. C'est très interessant et bien restitué mais sûrement beaucoup trop subjectif! Je veux dire qu'il faut sûrement prendre plus de recul par rapport a ton point de vue et avoir une vision d'ensemble.A la limite, c'est surtout le "On aurait dit Horatio Caines des Experts : Miami avec ses phrases mythiquement connes de pré-générique." qui m'a géné." Tu peux avoir ton point de vue mais certainement pas en faire une vérité absolue! (Surtout qu'elles sont en majorité appréciées et que la série est dans le top 5 des plus regardé au monde). Bref, ce commentaire n'est absolument pas une insulte, ça ne servirai à rien. Je tenais juste à te faire remarquer que ta manière d'analyser une saison était très ordonnée et assez clair, mais le seul point qui la discrédite est que tu balance ton point de vue comme étant LE point de vue.
Répondre
T
j'ai vraiment aimé lire cet article parcque j'avais peur d'avoir loupé quelquechose de bien. Mais nan, c'est confirmé, la fin de saison ça n'était vraiment pas top. Toute la saison 4 n'était pas top. Et même ceux qui t'en veulent pour ce que tu as marqué reconnaissent dans l'ensemble que la saison 4 était une erreur! Et comme l'as dit un article précédent, ça va être un plaisir que de suivre tes reviews plutôt que Secret story de cette chère chaine TF1. Cependant j'espère que vous allez laisser une chance a Ugly betty et ne pas la mettre en avant derniere position
Répondre
L
Tu m'as soualé. Tu comprend rien certes prison break n'est plus ce qu'ell étais mais bon comare ca à nos séries francaises oua super...Arrete de critiquer tu sais jouer la comédie toi...scanariste à deux balles.Enfin oui cette saison 4 est un peu bof mais bon vois la fin avant de parler...
Répondre
C
Jillij tu m'envoie trés flatté ! Et bien il ne te reste qu'a transmettre tes coordonnées à l'équipe de TV news qui me les transmettra lol
Répondre
C
Jillij tu m'envoie trés flatté ! Et bien il ne te reste qu'a transmettre tes coordonnées à l'équipe de TV news qui me les transmettra lol
Répondre
H
L'article est excellent mais pour ma part la série qui mérite aisément la dernière place est Desperate Housewives...Prison Break comme tu l'as dit est une série qui ne nous promet rien alors que DH est une série qui nous promet des épisodes excellents et un renouvellement quotidien alors qu'au final...ben c'est toujours la même daube...
Répondre
B
Par ailleurs, pour ma part, 24 fut quand même bien réaliste durant ses 3 premières saisons, contrairement à ce qui à plusieurs reprises évoqué dans le texte (24 revient souvent d'ailleurs, fanboy ?). Oui en saisons 4 ou 6, parfois c'est gros mais je trouve que la série arrive à garder un réalisme très mesuré certes, mais quand même, on est loin du 'réalisme' de James Bond ou d'Alias. En tout cas, je suis d'accord avec cette place pour Prison Break même si c'est un peu tirer sur une ambulance que de souligner certains détails qui paraissent abusés, comme T-Bag qui ne connaissait pas les gens chez qui il est allé bosser : le mec qu'il a tué ne les avait pas rencontré jusque là (bon ok, ils devraient avoir une photo de ce gars, c'est de la merde qu'ont pondu les scénaristes sur ce coup, mais quand même). Ca fait mieux dans l'article pour souligner la débilité des scripts de Prison Break, et je suis d'accord, mais il ne faut pas déformer la réalité pour autant je pense, même pour faire un ton ironique. Très bon article quand même (trough prend un 'h' par ailleurs (= through) !Par ailleurs, et là c'est un avis perosnnel, le 4.11 m'avait laissé un plutôt bon souvenir (et je ne peux dire ça qu'avec 2-3 autres épisodes/23 (Final Break inclus)), les 15 dernières minutes sont réussies je trouve, et paradoxalement c'est lorsque le silence est total, pas un seul dialogue, coincidence^^ ? Pour les mauvais épisodes, franchement il y'a le choix en tout cas. Alors qu'on était sorti de la prison de Sona, je me disais "au moins, vu qu'ils sont en libertés, ça ne peut pas être pire que l'horripilant schéma de la saison 3". Et si, Michael Scofield a atteint le fond mais creuse encore (t'aurais pu la mettre dans ton article celle-là^^). Résultat : même pas divertissant et pire encore pour cette série, même pas de suspense et avec des rebondissements sans effets sur moi, un comble vu que c'est le leitmotiv de la série depuis toujours, au détriment du scénario. Et là c'est simple, il n'y a pas de scénario construit, 75% du temps c'est une suite d'épisodes one shot maintenus ensemble grâce à l'entité 'scylla'. En plus de ça, il y'a des personnages complément irrationnels, des têtes d'affiche au rabais niveau acting, une conclusion qui a trouvé le moyen d'être moisie, le seul mot qui me vient à l'esprit est 'ridicule'. C'est mon opinion personnelle donc ne vous énervez pas si vous n'êtes pas d'accord, je ne peux que vous conseiller d'autres séries bien meilleures, comme celles que je donne dans mon top ci-dessus par exemple.
Répondre
B
Bonne initiative de la part du site que cet exercice de classement des séries de l'année ! Voilà mon petit top personnel :Mauvais :44) The Life and Times of Tim.43) Legend of the Seeker saison 1.42) Prison Break saison 4.41) Heroes saison 3.40) Harper's Island.39) Testees.38) My Own Worst Enemy.37) Parks and Recreation saison 1. 36) Little Britain USA saison 1. 35) The Devil's Whore. 34) The Crooked House.Moyen : 33) Lie to Me saison 1. 32) Leverage saison 1. 31) Survivors saison 1.30) True Blood saison 1.29) United States of Tara saison 1.28) Dr. Horrible's Sing-Along Blog.27) Rescue Me saison 5 (première partie). 26) Better Off Ted saison 1. 25) Futurama - Téléfilms.24) 30 Rock saison 3. 23) The Simpsons saison 20.22) Damages saison 2.21) Krod Mandoon.Bon : 20) Kings.19) Dexter saison 3.18) Sons of Anarchy saison 1.17) Life on Mars US.16) Dollhouse saison 1.15) Sit Down Shut Up.14) Party Down saison 1.13) Eastbound and Down saison 1.12) Fringe saison 1.11) Entourage saison 5. Très bon :10) Flight of the Conchords saison 2.9) In Treatment saison 2.8) Generation Kill.7) The Office US saison 5.6) The Shield saison 7.5) 24 saison 7.4) Lost saison 5.3) Breaking Bad saison 2. 2) Chuck saison 2.1) The Wire saison 5.
Répondre
L
Et alors, il faut interdire toute critique, Massi ? Et au fait, tu en penses quoi, toi, de la saison 4 ?
Répondre
M
euh en faite tu es qui pour juger le travail de tous ces personne qui ont realise cette excellente serie ?? pff pathetique car elle fait partie des serie les plus vue dans le monde malgré sa chute des audiences au etas unis......enfin bon
Répondre
C
Merci pour vos commentaires ! J'avoue que j'ai longuement hésité pour la dernière position. Autant dire que ça s'est vraiment pas joué à grand chose entre les 4 dernières mais vous serez pas déçu par ces 4 dernières, notamment celle de mercredi pour certains Sinon, oui il y a pas de filles, nous sommes un groupe de machistes lol. Non mais il faut dire qu'il y a finalement de chroniqueuses séries possédant leur blog, ceci explicant cela. Et je précise, si besoin était, que non, je ne suis pas affilié à TF1, du moins pas encore. Si un jour, les frères scott et les experts miami prennent la tête du classement, la effectivement commencez à vous poser des questions lol. 
Répondre
L
Bravo  d'avance pour cette "story" de l'été, bien plus intéressante que ces pions bossant pour Secret story.
Répondre
L
ça multiplié par 40 , mais c'est un travail de malades ! Hyper intéressant à lire dans tous les cas ! Et le ton employé est grinçant mais plaisant.
Répondre
R
Totalement d'accord avec toi. Une dernière place entièrement méritée vu la médiocrité absolue de cette dernière saison. Mis à part le final (à la rigueur), il n'y a plus rien à sauver. J'ai même trouvé cette saison 4 encore plus mauvaise que la précédente. La saison de trop sans aucun doute.Ce sera un plaisir de découvrir le classement impitoyable cet été encore.
Répondre
B
y a-til une fonction de disponible pour mettre sur chaque billet de ce classement "excelent article, méchant mais tellement drôle et réaliste" ?Je sens qu'on va radoter dans nos comms.C'est pas étonnant que la série plonge : Le pitch original, c'est de sortir son frère de prison. Une fois que c'est fait, c'est fait. Point. Surtout que le gros plus produit sur cette série, c'est le tatouage magique qui permet de trouver des sorties... A la limite, d'organiser la fuite. Mais après, c'est beaucoup moins interessant.Puisque vous êtes un blog tf1, vous êtes payé par eux je pari ? àa doit faire plaisir un 2eme salaire
Répondre
S
La fin de PRISON BREAK en images [attention : gros spoilers]
http://www.allocine.fr/communaute/forum/message_gen_nofil=572504&cfilm=&refpersonne=&carticle=&refserie=451&refmedia=.html
Répondre
J
Je vois qu'on est susceptible sur ce blogBah, en l'occurence toi aussi, au vu de ta réponse. Il n'a fait, je pense, que répondre à ton accusation maladroite, "un blog TF1".
Répondre
X

Les scénaristes de Prison break et Heroes sont à mettre dans le même panier. Deux sérues massacrées, hélas. Sombrant pour l'une dans le ridicule, pour l'autre dans le ZZzzZZ.PB serait devenue culte en s'arrêtant à la fin de la saison 2.
Répondre
M
Je vois qu'on est susceptible sur ce blog.Etre soutenu par TF1 est pour moi un gage de mauvaise qualité étant donné le mauvais traitement qu'il font subir aux séries : épisodes dans le désordre, scènes coupées. Mais, je ne reviendrais plus. C'est promis.
Répondre
D
Cette série est malheureusement devenue involontairement comique. Et ça a commencé à partir en sucette lors de la mauvaise saison 3.Dire que c'était une poule aux oeufs d'or pour M6 au début. Vous connaissez la date de diffusion de cette saison ?Très bon article, riche, et amusant à lire, en tout cas.
Répondre
M
Bien, je vois qu'on est trés susceptible sur ce blog.Perso, je considére qu'être appuyé par TF1 est un gage de mauvaise qualité, étant donné le mauvais traitement qu'elle inflige aux séries : épisodes dans le désordre, des scènes coupées. Mais bon, je ne reviendrais plus, c'est promis.
Répondre
P
Lily : pour la question que tu poses au sujet de l'absence de présence féminine, il te faut patienter jusque mi août 
Répondre
L
Dream team cette année dis-donc les garçons ! (A quand une fille sur ce blog ?)Et très bonne idée de poster l'article chaque jour durant la pause déjeuner :-)Je ne sais pas qui a commenté ou commentera Desperate housewives saison 5, mais moi je n'ai pas du tout été emballé. Je ne serais donc pas surprise de la retrouver dans le dernier quart du classement.J'ai découvert Damages grâce à votre sujet l'an passé (numéro 1 d'ailleurs), peut-être que cet été, j'aurais encore envie de suivre une série après vous avoir lu.Bonne journée à tous !
Répondre
T
Très bon résumé de cette catastrophique saison finale ! Incroyable de passer du meilleur au pire en si peu de saisons.
Répondre
S
Pascal, t'as donné un indice pour demain ! "Ugly Betty" ?! (oui, j'y tiens à ce qu'elle soit mal classée, lol)Mel : tellement un blog qui fait la lèche à TF1 que c'est un des rares à ne pas faire de pub quotidienne  pour Secret story et chroniquer le moindre fait et geste de cette télé réalité .Parcours les forums au sujet de Prison Break 4, tu verras si elle ne se fait pas casser (plus violemment et sans humour, là est la différence) ailleurs...
Répondre
P
"Un blog de TF1 qui casse une série de M6, c'est d'un original."Nous ne sommes pas un blog de TF1, non. Tf1 est actionnaire minoritaire d'Overblog, point. Et tu ne dois pas être lecteur attentif du blog pour sous-entendre que tf1 est particulièrement bien traitée ici. Tiens au fait, la série "cassée" demain, place 39, est programmée sur... TF1...
Répondre
J
AHHHHHHHHH !!le come-back de mes chroniques préférées. Cole, épouse-moi ! Sinon, ça donnait quoi les téléfilms qui ont terminé l'aventure Prison Break ? Et quelle a été leur audience ?
Répondre
M
Un blog de TF1 qui casse une série de M6, c'est d'un original.
Et je trouve que Sarah Wayne Callies est une actrice formidable, vous verrez, je sais qu'elle ira loin.
Répondre
V
Pas vraiment la meilleure publicité pour la série ton billet Déjà la 3 était la saison de trop, donc j'imagine sans peine celle ci... Et pour rebondir sur un comm. précédent, M6 passera à mon avis la série soit le samedi soit en 2e partie de soirée pour limiter les dégats.
Répondre
J
M6 aurait du diffuser l'ultime saison cet été plutôt qu'attendre la rentrée. L'échec d'audience est assuré !
Répondre
F
J'aime beaucoup ces classements, moi aussi. Et j'espère que des séries comme Dexter (Saison 3) ou DH (saison 5) accompagneront Prison Break dans les abîmes.Je suis globalement d'accord avec la chronique ; tout le monde admettra que la saison 4 était la saison de trop (qui suit la saison 3, qui était déjà de trop). Bref, je n'aime pas tirer sur les ambulances mais PB est vraiment arrivé au bout dans cette saison malgré de bons épisodes, il faut le reconnaître, comme le 4.11 (que je ne considérerais pas du tout comme le "pire épisode") ou le 4.12 (malgré son twist final qui a tout foutu en l'air). La dernière place est méritée mais à mon sens, une autre série l'aurait mieux occupée.
Répondre
S
 Comme l'été denrier, excellente initiative ! Et j'adore les dernières positions, là où ça casse bien Pas vu Prison break (stoppé dès la saison 2), mais perso la nouvelle saison qui m'a le plus déçu (et ennuyé) est celle d'Ugly Betty.
Répondre
P
Je me doutais que la dernière place serait pour PB :-) Hilarant le ton employé, merci !
Répondre