Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séries, ton classement impitoyable ! 18 - How I met your mother 3






Place 18 du classement des saisons 2007/2008 de séries pour How I met your mother. Vous pouvez retrouver les chroniques des places 30 à 19 sur ce lien :

http://www.leblogtvnews.com/categorie-10250632.html




Place 18 : HOW I MET YOUR MOTHER SAISON 3
.










Diffusion
sur CBS le lundi soir à 20h30 (Moyenne saison 3 : 8,2 millions de téléspectateurs, - 4% par rapport à la saison 2) et sur Canal + en France. Renouvelé pour une saison 4.

 




Créé et produit par:
Craig Thomas et Carter Bays

 




Avec :
Josh Radnor, Neil Patrick Harris, Alyson Hannigan, Jason Segel, Cobie Smulders, Sarah Chalke et Britney Spears.

 




‘How I Met a Great Show’ disait mon collègue Boodream il y a quelques mois dans son excellent article sur la série ( http://www.leblogtvnews.com/article-18531001.html ) et je dois dire que je le rejoins. ‘How I Met’ est clairement l’une des meilleures sitcoms traditionnelles à l’heure actuelle, drôle et percutante, bourrée de gags récurrents hilarants et servi par un casting impeccable. La spécificité d’How I Met restant clairement ses dialogues et facéties scénaristiques, concoctés par de véritables orfèvres de l’écriture comique, tant ils sont pensés, originaux et surtout très drôles. Mixés à une narration évoluant à chaque épisode, la série fait ainsi preuve d’un panache rare pour une sitcom traditionnelle. Sans compter que How I Met a instauré une véritable mythologie délurée en proposant des dizaines de gimmick revenant ponctuellement au fil des épisodes pour notre plus grand plaisir. La série joue avec la fidélité de ses téléspectateurs et gagne en retour notre attachement. Vous l’avez compris, How I Met Your Mother est une sitcom incontournable à l’heure actuelle.

 




Et pourtant, vous n’êtes pas myopes, la série n’est positionnée que 18eme dans mon classement. Je ne fais pourtant pas partie de ces dramavores pour qui la sitcom ne peut égaler une série traditionnelle de part sa durée. D’ailleurs, s’il y avait eu un classement l’année dernière, How I Met se serait classée dans le top 5 sans aucune difficulté. Mais en dépit d’une écriture toujours aussi fine, la série m’a assez déçu cette saison. Elle apparait comme moins maitrisée, moins délirante, moins drôle et surtout beaucoup trop irrégulière. On a finalement cette sensation, lors de nombreux épisodes, que le sketch hilarant va arriver, que la réplique désopilante va surgir, jusqu’à la fin de l’épisode on y croit puis… rien. C’est donc cette expectation énorme de notre part qui crée cette amère déception. Objectivement, How I Met reste une bonne sitcom mais ayant placé le niveau très haut, on attend réellement quelque chose de plus.










Cette sensation est d’autant plus présente lors des épisodes ‘événements’ que la série a multiplié cette saison avec l’apparition de guest stars, dont la fameuse Britney Spears. Ces épisodes sont évidemment très attendus au tournant, on attend donc que les scénaristes mettent les bouchées doubles ! Mais au lieu de satisfaire notre soif de rire, la série reste au strict minimum syndical en faisant plus de l’exposition de stars que de véritables sketchs. Ainsi, l’épisode avec Britney et la somptueuse Sarah Chalke est fade  tandis que celui avec James Van Ber Beek est tout simplement pas drôle. Les scénaristes se contentent parfois d’une bonne idée, comme l’épisode avec un clip à se plier de rire de Robin lorsqu’elle était chanteuse au Canada, pour faire du remplissage avec le reste de l’épisode. Mais ça ne suffit pas mes chers amis ! Donc c’est bien beau de créer le buzz, mais il faut aussi que la qualité suive ! C’est d’ailleurs l’une des raisons, à mon humble avis, pour lesquelles How I Met ne parvient pas à conserver ses audiences record ponctuelles.





La faute est également à allouer aux gimmick de la série, très fortement présents, mais qui du coup peuvent perdre des téléspectateurs en route. Ainsi, un épisode de la saison 1 peut se terminer dans la saison 3 ! Et puis évidemment, le cultissime slapbet (comprenez, pari de la claque) où Marshall a gagné le droit de mettre une immense claque à Barney, et cela peut survenir n’importe quand la saison ! Le pari a même affolé le net puisque la production avait mis en place un site internet (slapbet.com) sur lequel on voyait défiler un compteur avant la prochaine claque affligée à ce pauvre Barney ! Un beau marketing viral que maitrise à la perfection la série, en faisant régulièrement appel au net pour buzzer la série comme avec le site délirant (tedmosbyisajerk.com) mis en place par une ex enragée contre Barney… qui s’était fait passer pour Ted !  La production a même enregistré une chanson pour le site, à l’image du clip de Robin Sparkles, et joue ainsi avec le téléspectateur en faisant vivre la série en dehors du petit écran. De belles initiatives …

 




A vrai dire, pour juger de la qualité d’une saison d’How I Met, c’est très simple. Il existe un outil de mesure infaillible ! Il suffit de faire un prorata des épisodes comiques et des épisodes mélodramatiques. Plus ces derniers sont présents, plus la saison sera médiocre. Ainsi, la saison 2, qui en contenait un nombre réduit, a été une réussite totale. La saison 3 qui en dénombre beaucoup plus est très décevante. Quand How I Met va-t-elle enfin comprendre qu’elle est une comédie et non un drama ? Pas que le mélange des genres me gène, mais How I Met ne sait pas faire du drama qui tourne immédiatement à la bluette insipide et cucu. La série doit absolument se reconcentrer sur ce qu’elle maitrise à la perfection : la comédie. Go Barney, go !

 




Oui, Barney est clairement la caution comique du show. Pas un simple atout charme mais la véritable âme de la série, le roi du show et incontestablement le personnage le plus populaire d’How I Met Your Mother mais également de la plupart des sitcoms actuelles. Interprété d’une main de maitre par un Neil Patrick Harris au charisme incroyable, Barney est pour moi l’un des personnages les plus drôles à l’heure actuelle dans le paysage des séries américaines. Adepte des répliques assassines, des théories fantasques, de concepts véritablement ‘Barneyien’, sa seule présence dans un épisode nous garantit des scènes hilarantes. Et on n’est jamais déçu. Les deux photos ci-dessous illustrent deux épisodes irrésistibles de la saison. L’un ou Barney nous dévoile sa théorie de la fille tarée et l’autre où il recherche une mystérieuse fille qui le harcèle en faisant la liste de toutes les filles à qui il a fait des crasses ! Je passe sur le ‘bro’ code’, sur la lettre qu’il laisse à ses conquêtes le matin en se pesant passer pour un fantôme et sur toutes ses répliques Legen … Wait for it … Dary !









Du côté des autres personnages, ils tournent en rond. On dirait que les scénaristes maximisent le potentiel comique sur le seul personnage de Barney. Alors, certes, ils ont quelques intrigues excellentes ponctuelles comme quand Ted enquête sur la dispute entre Lily et Marshall en pastichant les Experts : Miami, avec l’intrigue délirante du plancher penché de l’appartement de Lilly ou avec Robin Sparkles. Hormis ces points, je trouve le personnage de Robin totalement insipide et le couple Lily / Marshall un peu mielleux sur les bords. Seul Ted parvient à conserver d’assez bonnes intrigues tout au long de la saison. C’est toutefois un peu dommage qu’il n’y est pas une contrebalance suffisante entre les personnages, à l’image de Friends.

 




Meilleur épisode : 3.14 – ‘The Bracket’ & 3.09 - ‘Slapsgiving’

 

Pire épisode : 3.11 – ‘The Platinum Rule’

 




Les points forts :
Des épisodes, notamment ceux avec Barney, absolument délirants et incroyablement écrits avec un Neil Patrick Harris au top de sa forme. Cela confirme le statut de How I Met comme l’une des sitcoms les plus drôles du moment. Tout en conservant un format traditionnel, la série n’hésite pas à bouleverser la fond en proposant des narrations différentes, et audacieuses, à quasi-chaque épisode

 




Les points faibles :
La production parvient à créer de gros buzz autour de certains épisodes mais la qualité n’est souvent pas au rendez vous. Ainsi, les épisodes à guest star sont très décevants. De plus, à côté de Barney, d’autres personnages font pale figure,  notamment celui de Cobie Smulders, plus transparente que jamais. Enfin, la série a multiplié les épisodes mélos qui tournent rapidement au vinaigre, dommage.

 




Conclusion :
Un vent de déception a soufflé cette année sur How I Met. Voulant en faire une sitcom phare de CBS pour lui assurer son avenir, la production a mis en place un marketing viral impressionnant qui n’a pas été suivit en qualité. On préférait largement une saison 2 plus discrète mais au combien plus drôle ! Si certains épisodes sont toujours aussi excellents, d’autres ont la bonne idée mais sans jamais parvenir à l’exploiter. Allez, on se ressaisit !




COLE.




AVEC LA PARTICIPATION DE :


Cole (
Sérieslive)


Tao (
Critikseries.com)


www.critikseries.com/





Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Assez d'accord, même si comme dit c'est surtout la grève qui a fail mal à la série. (Moins d'épisodes -> On supprime les Stand alones qui forcément sont plutôt des épisodes comiques et non sentimentaux.Sinon, est-ce que The Big Bang Theory est dans le classement ?
Répondre
F
La meilleure sitcom du moment, qui cependant n'arrive pas à la cheville de Seinfeld, Frasier ou 3rd Rock From The Sun... Je trouve quand même le classement sévère, mais c'est vrai que le genre est en perte de vitesse. Dommage, j'étais très amateur de sitcom (celles citées au dessus, mais aussi Friends, Spin City, Just Shoot Me...), How I Met Your Mother est la seule qui sort du lot actuellement. J'avais mis beaucoup d'espoir dans Old Christine (fan de Julia Louis Dreyfus oblige !), mais là encore force est de constater que le résultat n'est pas à la hauteur des espérances...
Répondre
C
C'est vrai que 18eme pour How I Met, c'est un peu dur ! Ah oups, c'est moi qui est fait le classement lol ! Oui, je reconnais que c'est dur mais il y a des séries qui ont été encore meilleures qu'How I Met cette année. Et en dépit d'épisodes franchement excellents et hilarants, l'irrégularité de la série justifie son classement. D'autres séries l'ont moins été.Concernant Grey's Anatomy, j'ai la dure responsabilité d'annoncer qu'elle fait partie du classement. Mais ce sera un article de Tao, ce sera avec lui qu'il faudra s'arranger lol.Sinon, malheuresement, en 30 séries, on ne peut pas tout inclure. Désolé pour les fans de BSG, Jekyll et Entourage, mais ces séries ne font pas partie de ce classement ...
Répondre
S
18ème...C'est dur!How i met your mother est tout simplement legendary!!!La saison 3 est quand meme très drole sauf 2-3 épisodes.j'attend de voir la suite du classement...
Répondre
S
j'avoue que je suis d'accord avec toi, la saison 3 est moins bonne que les précédante mais il y a quand meme de superbes épisode. perso c'est le début de la saison avec enrique iglesias  qui m'a le moins plus. Je te trouve quand meme un peu dur...la 18 e place seulement! j'attends de voir la suite. sinon petite info pour ceux qui ne saurais pas: le livre du "bro code" de Barney va sortir aux states:)
Répondre
P
Un peu dur le 18ème rang.Je comprends l'analyse même si je n'y adhère pas à 100%. J'aime bien le côté drama, sans lequel les personnages seraient moins attachants.
Répondre
B
Ah, les choses sérieuses comment à ce que je vois lol.Effectivement la saison 3 est décevante, mais c'est à cause des épisodes post-gréve qui sont affreusement mauvais, alors qu'avant la grève le niveau était plutot bon.Je suis complétement d'accord avec ce que tu dis, j'aurais même eu la dent plus dure que toi sur Britney et le buzz à outrance, sur l'exploitation pas drôle du filon Robin Sparkles, sur le ifait que le perso de Robin, que j'aime beaucoup, a 2 répliques par épisodes.Cela dit, l'épisode anniv de Ted, post-grève pourtant, est absolument formidable, ce qui prouve que quand les scénaristes s'appliquent et ont le temps de concevoirs des épisodes ingénieux, le niveau remonte considérablement.J'attends donc avec impatience la saison 4, en espérant qu'on n'aura pas à subir de nouveau des épisodes vides succédant à des épisodes formidables...
Répondre
B
Comme beaucoup des critiques, je suis tout à fait d'accord avec l'analyse. La saison 3 est en dessous de la saison 2 au niveau humour et les stars n'ont servis à rien (quoique j'ai préféré Sarah Chalke à Britney Spears). La scène du rencard en 3 minutes est excellente par exemple. Et Barney est le meilleur personnage de sitcom actuellement ! Il bat même Earl Hickey qui pourtant est aussi exceptionnel. (Et puis, pour les fans de Neil Patrick Harris, courez voir Dr. Horrible qui démontre encore une fois son talent !)Et la saison 4 de GA...euh... elle mérite même pas d'être dans le classement :PPour le top 5, j'ai mes chouchous : Damages, House, Jekyll, Dexter, Lost et Battlestar Galactica. (arf, ça fait 6)
Répondre
L
Depuis le départ, la série est présentée comme une sitcom romantique. C'est vrai que quand le romantisme est présent, c'est souvent moins bon mais je crois que c'est commun à toutes les sitcoms. Même dans Friends, ça sonnait parfois faux !Un peu déçu aussi par la saison 3, toujours aussi imaginative mais moins drôle.
Répondre
B
Bel article, juste :)Je ne sais pas si on peut laisser un lien ; voici un forum sur la série : http://howimetyourmother.forum-actif.net/index.htm
Répondre
V
Elo, la saison 2 est passée en mars-avril (sur canal) de mémoire. Pas la 3 encore ;)
Répondre
E
SVP, la saison 3 est passée sur Canal ou pas encore ?
Répondre
S
Etonné de ne pas encore voir la saison 4 de Grey's anatomy, décevante (elle ne mérite pas le top 15) .
Répondre
D
J'avais matté par curiosité cette série, présentée à l'époque je ne sais plus par qui comme l'héritière de Friends. Immédiatement accroché et devenu accro (Barney, j'adoooooooooooore!). Assez d'accord dans l'ensemble avec ton analyse. Le drama, ce n'est pas ce qu'on demande à cette sitcom. Le problème est la diffusion quais confidentielle en France, comme pour chaque bonne sitcom.Dommage que TF1, France tv et M6 n'aient pas les couilles de proposer à des heures décentes des sitcoms de cet accabit !
Répondre
V
Une série "legendary". Ma sitcom chouchou du moment :))
Répondre