Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séries, ton classement impitoyable ! 7 - "30 rock" saison 2.











Place 7 : 30 ROCK SAISON 2.




Diffusion
sur NBC le jeudi soir à 21h30 (Moyenne saison 2 : 6,4 millions de téléspectateurs, + 10 % par rapport à la saison 1) et sur Canal + en France. Renouvelé pour une 3eme saison.

 




Produit et écrit par :
Tina Fey et Lorne Michaels

 




Avec :
Tina Fey, Alec Baldwin, Tracy Morgan Jane Krakowski, Jack McBrayer, Scott Adsit et Judah Friedlander

 




Ames cartésiennes, s’abstenir ! Alors que l’on monte dans ce classement, j’ai l’honneur de vous présenter 30 rock, la sitcom la plus drôle, la plus déjantée, la plus tarée et la plus attachante de la saison. En un mot, la meilleure sitcom à l’heure actuelle et la série la plus brillamment écrite, toutes confondues. Il va sans doute m’être très difficile de vous parler de 30 rock aujourd’hui tant c’est une sitcom qui se regarde, qui se vit, dont on se délecte mais qui se ne raconte pas. Un sketch raconté sera toujours moins drôle qu’un sketch vécu ! Alors si je devais résumer ma chronique en une phrase, je vous dirais de courir regarder cette série adulée par les critiques. Mais je vais tout de même essayer de développer …

 




La série nous entraine donc dans les coulisses démentielles d’une émission de divertissement américaine de la chaine NBC. D’une part, elle met en scène Alec Baldwin alias Jack Donaghy, président de la programmation de la coté Est et président de programmes pour micro-ondes. Le délire débute. Baldwin nous livre une performance tout bonnement bluffante en patron mégalo, loufoque, ambitieux, compétitif et sur de lui, cliché du républicain capitaliste, prêt à tout pour faire de l’audience et adepte des petites phrases cinglantes. Baldwin est tout bonnement LA révélation comique du petit écran américain de ces dernières années. La moindre de ses répliques, de ses apparitions vous déclenche irrémédiablement une crise de rire. Toujours prêt à se faire pognon, il va jusqu’à s’acheter un vignoble avec un vin qui ‘a gout à la pisse de Satan qui aurait mangé des asperges’ ou encore à inclure Jerry Seinfeld dans chacun de ses programmes à l’aide de montages de son ancienne sitcom.  Jack est également connue pour multiplier les conquêtes dont, selon son propre dire, Shakira, Beyoncé, Martha Stewart ou encore Condoleeza Rice !




Et d’autre part, 30 rock met en scène une troupe d’acteurs totalement démentielle dirigée par la drolissime Tina Fey, alias Liz Lemon. Jack la décrit à la perfection : ‘Une féministe trentenaire New-Yorkaise, bien éduquée, célibataire et faisant style d’être contente de l’être, overbookée, frustée sexuellement, qui achète des magazines qui expliquent comment avoir un super corps et part en vacances une semaine tous les 2 ans pour faire du tricot’. Vous l’avez compris avec cette description peu reluisante, Liz Lemon est l’archétype de l’américaine moderne, qui déclare elle-même faire ‘tout ce qu’Oprah lui dit de faire’. C’est la bonne copine, la femme indépendante et simple qui nous ressemble avec ses défauts assumés, ses faiblesses. Mais surtout Liz est un personnage hilarant qui multiplie les bourdes et tire sur l’Américain moyen. Oui elle attire les boulets, oui elle est accro aux chips mexicains hypra-caloriques, oui elle a peur de finir seule et vieille fille. Mais n’est ce pas comme la plupart des filles, voire même des mecs, d’aujourd’hui ?

 




Le reste du casting est encore plus déjanté. Nous avons Tracy Jordan, vedette frappadingue du show, débilement drôle, parfois un peu lourd, tant il est dans son univers et part dans d’incroyables délires à chaque épisode ainsi que Kenneth, le guide de NBC, personnage le plus atypique de la série tant il est totalement barré et indescriptible. Il faut le voir pour le croire. La galerie de personnages ne s’arrête pas là mais vous l’avez compris, il n’y a pas un personnage pour rattraper l’autre ! Si Liz parait être la moins dingue, le reste du cast est incontrôlable, s’en donne à cœur joie et nous livrent ainsi des épisodes hilarants, un grand n’importe quoi maitrisé, des délires sans limites écrits par Tina Fey herself, véritable orfèvre de l’écriture drôle. Chaque réplique, chaque mot est pesé, travaillé, drôle et intelligent. On a le vrai sentiment de voir une bande d’amis s’amuser devant la camera, presque en improvisation, tant leur complicité crève l’écran.

 




La force de 30 rock est de jongler entre répliques grasses et répliques intelligentes. La série est tout même assez ‘difficile’ du fait de ses dialogues très pertinents. Elle s’adresse à un certain public, amateur et connaisseur de télévision, afin de comprendre et déceler les millions de piques et d’allusions au monde de télé qui  composent les épisodes.





 






Je pourrais vous décrire les moments les plus drôles de la série et croyez-moi, ils se comptent par dizaines à chaque épisode mais ils sont presque indescriptibles. Plus qu’un comique de situation, ce sont véritablement les dialogues de 30 rock qui valent le détour tant, je le répète, ils tiennent du génie comique. Pour les amateurs de télévision, ce serait un véritable crime de passer à côté de cette sitcom tant la dénonciation de la télévision est irrévérencieuse et touche pile dans le mille. Je pense par exemple à un épisode qui se moque de la télé réalité avec Jack qui met à l’antenne l’émission ‘MILF Island’, un espèce d’ile de la tentation avec des vieilles (je vous laisse imaginer le délire) ou encore ‘Etes-vous plus intelligent qu’un chien’, parodie évidente de l’émission de M6.




Devant les critiques dithyrambiques et la pluie d’awards, les guest star ne s’y sont pas trompés et accourent dans le show. Et pas n’importe lesquelles … Al Gore, David Schwimmer, Eddie Falco, Matthew Broderick ou encore Jerry Seinfeld sont au sommaire de cette saison 2. Les apparitions les plus notables restant celles de Schwimmer et Gore dans un épisode tonitruant sur le developpement durable.

 




Et puisque ce sont les vacances pour certains et que quelques révisions ne feront pas de mal et que pour les autres, il n’est jamais inutile de s’y remettre un peu, et surtout car les répliques de 30 rock sont intraduisibles, voici un florilège de quelques unes des meilleures répliques de la saison. Evidemment, la plupart des dialogues concernent les deux vedettes comiques du show : Liz Lemon et Jack Donaghy.




 

·         Jack: Lemon, women your age are more likely to get mauled at the zoo than get married.

 

·         Jack: Lemon, don't ever say you're just you. Because you are better than you.

 

·         Jerry Seinfeld: How about I buy NBC and turn it into the biggest Lane Bryant in Midtown?
Jack: Jerry, come on. You're gonna buy NBC? Like you've got $4 million just laying around?

 

·         Jack: (à propos de Jenna) She needs to lose thirty pounds or gain sixty. Anything in between has no place in television.
Liz: I can't believe I missed you.

 

·         Lenny: Have you ever been arrested?
Jack: I have. The 1976 Democratic National Convention.
But it's okay, I was there beating up hippie

 

·         Liz: I got a call from some lawyer who's asking me what kind of boss you are and what's animal best that describes you.
Jack: What did you say?
Liz: An eagle with the head of a bear.

Jack: Thank You.

 

·         Greenzo (David Schwimmer): I've always been Greenzo.
Jack: No, you're crazy. And you're fired.
Greenzo: Oh, really. Can you fire the wind, Jack? Can you fire a hurricane?
Jack: We're developing that technology.

 

·         Liz: You are a suit. You feed off the creativity and hard work of other people and turn it into commercials, and, and pie charts, and triangle graphs.
Jack: What's a triangle graph?
Liz: I don't know, it sounded real

 

·         Jack: (à propos de C.C.) Well, we're just on opposite sides of a feud.
Tracy: Oh, I get it. Romeo and Juliet? Capulets and Romulans? Mmm hmm, I've been there. I'm black, she's white. I'm black, she's light-skinned black.
I'm black, she's seventeen

 

·         Jack: I'm going to a party tonight honoring Robert Novak. It's being thrown by John McCain and Jack Bauer.
Liz: Um, I don't think he's real.
Jack: I assure you, Lemon, John McCain is very real.

 

·         Liz: You can't be gay for just one person, unless you're a lady and you met Ellen DeGeneres.

 

·         Jack: (à propos du rendez-vous de Liz qui a 17 ans de moins qu’elle): Where'd you two meet, an amber alert?

 

·         Jack (à Liz): I'm going to hold a dinner party, and I would like you to come. I just want you to be discrete, and try not to dress like a small-town lesbian.

 

·         Jack: I like when a woman has ambition. It's like seeing a dog wearing clothes.

 

·         Kenneth: Oh no Sir, I don't vote Republican or Democrat. Choosing is a sin, so I always just write in the Lord's name.
Jack: That's Republican. We count those.

 

 




Meilleur épisode : 2.05  – ‘Greenzo’

 

Pire épisode : 2.02 – ‘Jack Gets in the Game’

 




Les points forts :
Tina Fey / Alec Baldwin. Retenez bien ces deux noms car ce sont tout bonnement les deux meilleurs acteurs comiques actuellement à la télé US ! Entre répliques hilarantes et percutantes et comique de situation délirant, 30 rock nous livre des épisodes qui défilent à un rythme effrené tant notre attention est sans cesse capter par des petites phrases, des petites allusions au monde de la télévision, toujours mordantes et très drôles.

 




Les points faibles :
Dans son écriture, Tina Fey va parfois tellement loin dans le délire et le n’importe quoi que le téléspectateur puisse avoir du mal à la suivre. 30 rock, c’est une question d’affinités. Le show est tellement à l’image de Tina Fey que si vous n’accrochez pas à son humour politiquement incorrect et incongru, ce ne sera pas une série pour vous.

 




Conclusion :
Alors que personne n’y croyait il y a deux ans à peine, 30 rock a balayé les espérences et est devenu la meilleure sitcom à l’heure actuelle, faisant de la facétieuse Tina Fey un nom de l’écriture comique. Loin de la recherche chimérique en un remplaçant de Friends, 30 rock a depoussieré la sitcom, en s’éloignant du cercle famille / amis, pour nous offrir une parodie décapante et décalée de l’univers de la télévision. Brillant.




COLE.




 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
Après, pour ma part, je la range pas dans la catégorie des sitcom mais plutôt des comédies, il y a une légère différence. D'autant que le principe de la série se repose sur l'amitié entre Tina Fey et Alec Baldwin (lequel est d'ailleurs la seule valeur sûr du show). Pour le reste, ça reste une comédie moyenne et rarement drôle mais plus ou moins plaisante.
Répondre
M
comédie complètement surestimée qui n'atteint pas le pied de la cheville de perles comme Eastbound & Down voir même Party Down. Elle est également largement larguée par Big Bang Theory, d'autant que la saison 3 de 30 Rock n'a pas grand chose pour elle. Une série nombriliste qui ne parle de l'industrie pour, uniquement, les gens de l'industrie (avec un coup de lustrage sur les critiques et les journalistes). Mais la série n'a rien de transgressif et pas grand chose de drôle, si ce n'est toutes les références qu'elle sème. Mais en trois saisons de plus de 20 épisodes, j'ai du être écoulé de rire... 3 fois maximum. Devant Eastbound & Down, c'était autant, mais par épisode.
Répondre
L
Les deux sitcoms que tu cites Damien ne jouent clairement pas dans la même cour ! (j'apprécie beaucoup HIMYM hein mais bon)
Répondre
D
Je suis pas du tout d'accord, niveau sitcom y'a beaucoup, beaucoup mieux comme The big bang theory ou How i met your mother pour ne citer que, mais bon comme on dit les gouts et les couleurs ca se discute pas.
Répondre
L
@Carole : les propos parfois racistes de Liz, par exemple, sont politiquement incorrectes, tout comme la quasi-totalité des dialogues d'Alec Baldwin !
Répondre
B
J'ai été un peu déçu par cette série, même si c'était plus un drama qu'une série comique, j'ai préféré "Studio 60 on the Sunset Strip" qui est sorti la même année.C'était beaucoup mieux écrit par le maitre lui-même (Sorkin). L'humour était très présent, mais était moins facile que dans "30 rock".
Répondre
C
'En un mot, la meilleure sitcom à l’heure actuelle et la série la plus brillamment écrite, toutes confondues.' : là maintenant ca signifie que de 1 à 6, elles sont toutes moins bien ecrite! lol! Difficile alors de concevoir qu'il y a qqchose au dessus (on en a finit avec des sitcoms en tout cas).Je soutiens Lulla, qu'en VO seulement, c'est difficile à imaginer en VF (franchement ils ont fait comment avec toute la partie The rural juror durant la saison 1?). En tout cas, j'adore! La saison 2 encore plus délire que la saison 1. Par contre, il n'y a à mon goût rien de politiquement incorrect dans l'humour de l'équipe créatrice de la série.
Répondre
S
Je suis une fan absolu du stagiaire!
Répondre
S
Alec Baldwin est extraordinaire dans cette série !
Répondre
L
A ne surtout pas regarder en VF !!!Excellente sitcom effectivement. Tout a été dit.
Répondre
R
Pas réussi à accrocher à la saison 1 :-( et je n'ai pas trouvé bonne la VF sur C+.
Répondre
K
j'avais déjà entendue parler de cette série, mais ça ne m'avait rien dit, je vais peut être m'y mettre !La saison 1 est bien aussi ???je me demande quelle série sera première...scrubs ???
Répondre