Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séries, ton classement impitoyable ! 3 - HOUSE saison 4.






Place 3 : HOUSE SAISON 4.




Par TAO  de
http://www.critikseries.com/





Diffusion sur FOX le mardi soir à 21h (Moyenne saison 4 : 16,2 millions de téléspectateurs ; - 16% par rapport à la saison 3) et sur TF1 en France.




Renouvelé pour une saison 5.




Créé par : David Shore Avec : Hugh Laurie, Lisa Edelstein, Omar Epps, Robert Sean Leonard, Jennifer Morrison, Jesse Spencer, Peter Jacobson, Kal Penn et Olivia Wilde.




House continue de squatter tous les classements en tête y compris sur le blog Tvnews mais cela pour une bonne raison car la série est toujours à son top avec sa quatrième saison. Pourtant le virage opéré à la fin de la saison 3 était de tous les dangers. Foreman, Cameron et Chase quittaient tous le docteur House pour des raisons différentes, la série pouvait-elle toujours être la même sans les trois larbins ? La réponse est oui, doublement oui car « Docteur House » la série c’est avant tout le docteur House lui même et son show permanent, ses répliques cinglantes toujours un poil incorrectes et quand il décide de remplacer ses trois assistants, cela devient un vrai jeu de massacre car il convoque une quarantaine de candidats pour ensuite mieux les éliminer semaine après semaine à la façon d’une émission de télé réalité. On aura ainsi successivement un conseil façon Koh Lanta ou façon bachelor, avec House muni d’une fleur qu’il distribue aux heureux maudits qu’il continuera de persécuter. En vrac, nous aurons donc des jumelles blondes, un faux médecin, un noir mormon surnommé big love, un chirurgien esthétique, un médecin de l’humanitaire, un indien, une garce, un numéro 13 et même un ex agent de la CIA. Une grande partie de la saison jouera de manière extrêmement drôle sur la sélection de la nouvelle équipe, House multipliant les facéties et changeant à tout moment les règles du jeu pour déstabiliser les concurrents. Il ira d’ailleurs jusqu’à les mettre au défi de lui rapporter le string de sa propre boss, docteur Cuddy en guise de totem d’immunité contre l’élimination. Chaque épisode est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’un ou sur l’autre en fonction des patients traités. Chaque candidat ayant des choses à cacher car comme le dit House « tout le monde ment », à commencer par lui. Et au fur et à mesure, le téléspectateur se prend lui même au jeu de deviner qui va s’en aller à la fin du prochain épisode. Je l’avoue, j’ai souvent eu raison dans mes prédictions.




N’ayez crainte, Cameron et Chase ne sont pas loin. Ils vivent heureux et travaillent toujours à l’hôpital de Princeton Plainsboro (lui en salle d’op’, elle aux urgences). Malheureusement pour certains, heureusement pour d’autres, on voit les deux amoureux assez peu au cours de cette saison. Ils servent uniquement à jouer avec House et sont toujours les faire valoir de leur ex patron. Cela dit, ne travaillant plus pour lui, Cameron et Chase prennent de l’assurance face à lui, devenant presque son égal et on s’amuse habillement avec cette nouvelle relation établie entre House et ses anciens employés qui viennent ainsi renforcer le casting secondaire auparavant réduit à Wilson et Cuddy. On remarquera aussi que d’une façon ou d’une autre travailler pour House leur manque et a également changé leur façon d’être. Foreman, lui, revient de New York par la grande porte, Cuddy lui offrant un poste aux côtés de House qu’il ne peut refuser. Une cruelle ironie pour celui qui avait quitté son mentor par peur de trop lui ressembler. Il se retrouve maintenant à devoir encadrer le facétieux docteur, plus facile à dire qu’à faire.




La construction des épisodes, elle par contre ne varie pas. Quelqu’un tombe malade en début d’épisode. On le traite à coups d’essai et d’erreur. Vegner, vascularite, maladie auto immune sont toujours cités lors des séances de diagnostics différentiels et on aura un vrai cas de lupus de résolu durant la saison. On pourrait trouver ce schéma répétitif mais malgré tout la série arrive à jouer avec le cas médical sans surenchère permanente. Et puis si c’est seulement après 4 ans que cela vous paraît toujours être la même chose, vous avez été long à la détente. Pour casser le quotidien, House est recruté par la CIA, doit soigner un « éléphant man » ou encore un patient qu’il surnommera Ousama Ben Laden. Il consultera même par webcam interposée. Les cas médicaux secondaires se font malheureusement plus rare. C’est un peu dommage car ceux ci étaient souvent drôles et extrêmement savoureux.




Néanmoins ce sont tous les à côtés qui font la force de la série et surtout les célèbres répliques housienne bien trop nombreuses pour être citées ici. Les rapports entre House et Cuddy sont toujours de grands moments et l’on multiplie les clins d’œil concernant leur relation, le jeu de House avec ses candidats et ses anciens assistants est aussi savoureux et surtout son amitié avec Wilson sera au cœur de l’intrigue finale.










Une fois la sélection effectuée autour de Kutner, Taub et numéro 13. On pourra néanmoins reprocher le manque d’audace de la série sur le choix des trois nouveaux larbins, les trois nouveaux n’étant au fond pas tellement différents des trois anciens. Kutner est un Chase lèche cul, Taub est la droiture incarnée tel Foreman et numéro 13 est plus fragile comme Cameron même si la jeune femme est plus forte que cette dernière à ses débuts. Je ne m’en cacherais pas, le personnage d’Olivia Wilde est ma préférée, sans doute car je connaissais déjà l’actrice, elle apporte malgré tout une différence par rapport à Cameron car elle est clairement plus forte que cette dernière par rapport à la saison 1 et évidemment le mystère autour de son identité fait que l’on s’intéresse plus à ce personnage qui n’est pas un numéro contrairement à ce que l’on pourrait croire. L’intrigue des nouveaux prend par contre une tournure beaucoup inattendue alors que Amber, l’abominable garce, revient par la fenêtre au bras du docteur Wilson. De quoi secouer pas mal la relation entre House et son meilleur ami et d’approfondir le personnage du cancérologue marié à de multiples reprises.




L’addiction de House qui avait été au centre de nombreuses intrigues des trois premières saison, est cette année mise en veilleuse. House prenant toujours sa vicodine comme à son habitude, sans que cela puisse nécessairement choquer. On s’intéresse par contre à son attitude de plus en plus borderline et d’accro aux énigmes médicales, prêt à prendre tous les risques possibles afin de comprendre pourquoi le patient est malade. Quitte à se mette lui même en danger.




Comme chaque année, House sait comment soigner sa sortie. Après des épisodes post grève un peu décevants car trop routinier du point de vue médical, la série sort ce qu’elle a de meilleur dans un final aussi choc qu’émouvant voyant disparaître l’un des personnages récurrents de la saison. Une mort qui laissera sans aucun doute des traces afin de mieux affronter la saison 5. La série aura d’ailleurs fort à faire car si House s’est amélioré année après année, une baisse de régime n’est jamais à craindre. Le final titille également les shippers qu’il y a en nous en rapprochant House et Cuddy de façon subtile et inattendue. Reste à savoir si cela sera exploité ou pas, le chaud et le froid soufflant souvent dans ces deux là où admiration et amitié sont subtilement liés.










Meilleur épisode : 4.11 Frozen

Pire épisode : 4.13 No more mr. nice guy




Les points forts : Le renouveau du casting, l’amitié entre House et Wilson

Les points faibles : La mise à l’écart de Cameron et Chase




Conclusion : La série aura sans aucun doute grandi au cours de la saison 4 en explorant plus de personnages, tout en ne perdant pas ce qui fait la spécificité de la série et offrant à nouveau à Hugh Laurie l’occasion de démontrer toute l’étendue de son talent, à la fois dans des scènes extrêmement drôles ou extrêmement touchantes. A moins évidemment que je vous mens depuis le début de cette chronique comme le dit le doc « tout le monde ment » mais comme il dit aussi « personne ne change », je dis peut être la vérité.




TAO






 









Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
R
J'aurai bien aimé avoir ton avis sur "six feet under" ou les "sopranos" dommage que ces séries n'existent plus, sinon je croise les doigts pour "dexter" en 1!!!!!!!!!
Répondre
T
@ Nutella : J'aime beaucoup Skins, Robin Hood, MI5 ou encore le docteur Who. Mais ce n'est pas mon top mais celui de Cole. J'ai seulement écrit quelques articles pour compléter son grand savoir de sérievores. Et Secret diary fait partie du top me semble t'il. Et c'est une série anglaise avec la pétillante Billie Piper.
Répondre
A
“People don't change. For example, I'm gonna keep on repeating 'people don't change.' ” Cette saison est comme les autres, excellentes! Mon n°1 juste devant Damages
Répondre
N
C'est un peu décevant de voir qu'il n'y a que des séries américaines dans ce classement. Vous ne regardez pas de séries anglaises ?
Répondre
L
Je n'ai rien contre House mais je n'ai jamais réussi à accrocher à la série. Les intrigues médicales façon Les Experts me plombent les épisodes même si j'aime beaucoup le personnage de House et son interprétre, Hugh Laurie.
Répondre
E
Très chouette article sur cette grande série qu'est House. Mon top 1 pour moi encore cette saison. Pourtant, comme tu le soulignes, les changements sont importants et on pouvait craindre cette saison. Ils s'en sortent haut la main et suivre les délires de House est toujours aussi passionnant et drôle. Quant au final, il augure du meilleur pour la suite.Juste une petite remarque concernant les trois nouveaux qui ressemblent aux trois anciens. Je ne suis pas trop d'accord pour Kutner que tu compares à Chase. Kutner est plus doué que Chase... en tout cas, il sert nettement plus dans les diagnostics que Chase. Celui-ci était vraiment mèche-bottes au possible, Kutner ne l'est pas (enfin avis perso ! ;o))
Répondre
V
La saison 4 reprend quand sur TF1 ?
Répondre
P
Meilleure série drama de la saison pour moi. Mon numéro 1 :)Et ensuite, j'aurai mis Damages, pour l'interprétation de la géniale Glenn Close.Et en 3, DH saison 4 :)
Répondre