Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séries, ton classement impitoyable : Vampire diaries, place 28.

 

 

 

 

Séries… Ton classement impitoyable ! saison 2009/2010.

Place 28 – VAMPIRE DIARIES. Saison 1. 

 

Diffusion aux Etats-Unis sur la CW le jeudi soir à 20h00 aux Etats-Unis (Moyenne de la saison 1 : 3,66 millions de téléspectateurs).

Annoncé sur TF1 et Canal +. En septembre en France.

Renouvelé pour une saison 2.

Créé par Kevin Williamson (Dawson).

Avec Nina Dobrev (Elena), Ian Somerhalder (Damon), Paul Wesley (Stefan), Steven R. McQueen (Jeremy), Sara Canning (Jenna), Katerina Graham (Bonnie) et Candice Accola (Caroline).

 

Indice Spoiler : 0/5

 

3a1-469x574.jpg

 

« Re-Suce moi encore ». Si je devais donner un titre à cette chronique, ce serait celui-là. D’abord parce que je suis certain qu’il retient votre attention, pervers que vous êtes tous, Cole le premier ; ensuite parce qu’il résume bien le fond de ma pensée sur The Vampire Diaries. Vous voyez, cette série, c’est un peu comme une fellation. La première fois, ça fait bizarre. On n’est pas sûr d’aimer. Ca nous dégoute même un peu. La deuxième fois, c’est déjà plus agréable. On commence doucement à y prendre goût. Puis il y a toutes les fois suivantes et on devient vite insatiable ! On n’est jamais à l’abri de tomber sur une mauvaise surprise : un poil mal placé, une morsure inattendue… Mais au bout du compte, on ne peut plus s’en passer. J’ai commencé The Vampire Diaries dégoûté, j’en ressors… à-crocs !

 

Alors que l’on croyait les vampires suffisamment présents partout –entre le phénomène Twilight incompréhensible et True Blood qui repousse sans cesse les limites- la CW dégaine The Vampire Diaries, signé Kevin Williamson. Piqûre de rappel pour ceux qui auraient oublié ou qui ignoreraient qui est ce monsieur : c’est l’éternel adolescent qui a désormais plus de 40 ans à qui l’on doit Dawson (que je vous déconseille fortement de démolir en commentaires, ou vous allez avoir à faire à moi) mais aussi les sagas Scream et Souviens-toi l’été dernier, pour ne citer que ce qui a marché (il est aussi responsable de belles daubes et de gros échecs). Il cherchait un nouveau moyen de parler de l’adolescence et il l’a trouvé à travers cette fascination actuelle pour tout ce qui a le teint blafard. On ne va pas le blâmer, qui a envie de rester has-been ? On ne va pas blâmer non plus la CW qui cherchait désespérément un hit et qui, de toute évidence, l’a trouvé ! Mais s’il y a bien une chose qu’on peut leur reprocher, c’est d’avoir été incapables d’apporter du sang neuf !

 

Tout dans le pilote de la série sonne faux, à commencer par les décors qui se veulent inquiétants mais qui ne le sont pas une seule seconde ! On a juste envie de trouver quel est le connard qui a oublié d’éteindre le fumigène, parce que franchement, il abuse. Mais aussi celui qui a eu l’idée de faire apparaître régulièrement un corbeau à l’écran et qui ne mérite qu’une chose : se faire déchiqueter par la bête ! Le pilote est un ramassis de clichés de bout en bout et le clou du spectacle, ce sont quand même les complaintes de l’héroïne en voix-off lorsqu’elle écrit son journal intime. « Cher journal, je suis très malheureuse parce que mes parents chéris sont morts et que mon frère est un drogué-alcoolique. Mais, aujourd’hui, j’ai rencontré l’homme de ma vie. Il est beau et ténébreux, il ressemble à un mort. Comme tu le sais, mon terrible secret c’est que je suis nécrophile alors je sais qu’il me rendra heureuse ».

 

19145018_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090726_110657.jpg 

Je vous passe les longues scènes de torture pour le téléspectateur où les deux êtres inexorablement faits l’un pour l’autre se comprennent d’un seul regard puis s’échangent des banalités. Ca dégouline de guimauve, c’est insupportable. Je vous passe aussi la bande-son qui se résume à caser toutes les deux minutes un des titres du top 10 iTunes. Tant pis si ça ne correspond pas à l’ambiance recherchée, il faut draguer la jeune fille en fleur coûte que coûte. Inutile d’évoquer la galerie de personnages secondaires qui se résume, comme pour les personnages principaux et comme pour toutes les séries de la chaîne, à un défilé de jeunes mannequins et de coquilles vides. Non vraiment, le pilote de The Vampire Diaries n’était pas du tout engageant. J’ai abandonné la série de suite, avant de lui laisser une seconde chance quelques mois plus tard, contraint et forcé.

 

Le deuxième épisode ? Aussi mauvais que le pilote ! Le troisième ? Guère meilleur. Le quatrième ? Ah, j’avoue, là, j’ai ressenti comme un frisson dans le bas-ventre. Le cinquième ? Oh mon Dieu, mais c’est divin ! Le sixième ? J’ai joui et j’en ai mis partout. Et ainsi de suite jusqu’au final, franchement bien fichu. La vérité, c’est que petit à petit, la série a trouvé le ton juste et les scénaristes ont su sortir les personnages des cages dans lesquelles ils les avaient enfermés. Elena a perdu en niaiserie, son cher et tendre aussi. Et Damon, le frère maléfique, est devenu l’atout charme de la série grâce à son cynisme, ses yeux malicieux et son torse bien dessiné à défaut d’être velu. Ian Somerhalder, alias le Boone de Lost, a trouvé un rôle qui lui va bien au teint. Il tire clairement ses acolytes vers le haut. Nina Dobrev nous refait le coup de Katie Holmes, et Paul Wesley… fait ce qu’il peut ! D’un point de vue mythologique, ce n’est qu’une resucée souvent maladroite de ce qu’on a déjà vu cent fois. Le pieu, la bague qui protège du soleil, la sacro-sainte verveine… ça frise même parfois le ridicule. Mais lorsque la série creuse le passé des frères Salvatore à coups de flashbacks, on se laisse prendre au jeu. Et c’est sans doute à partir de ce moment-là que The Vampire Diaries bascule dans le plaisir coupable. Difficile ensuite de décrocher. C’est honteux mais c’est trop bon.

 

A Mystic Falls, les nouveaux habitants étranges vont et viennent. Les fans de séries ne peuvent que se réjouir de retrouver la Julie Cooper de Newport Beach en cougar et mère indigne ; mais aussi la Jenny de The L Word en perverse revancharde. Une des grandes forces de la série, c’est justement de ne jamais se reposer sur ses lauriers en introduisant régulièrement de nouveaux enjeux à travers de nouveaux personnages. Ils ne sont pas tous attachants mais ils sont charismatiques, ils crèvent l’écran. Ensemble, avec les personnages principaux, ils forment une histoire cohérente, passionnante (je vous jure) et finalement pas si bête. Je ne crois pas qu’il faille chercher un quelconque fond dans tout ça, un quelconque message, mais il se passe indéniablement quelque chose qui touche. La chronique fantastique fade des débuts s’est transformée en une série efficace. Je n’ai pas dis bien écrite, intelligente et novatrice. Juste efficace.

 

the-vampire-diaries-nouvelle-promo-sexy-L-1.jpg

 

Bilan : Pour reprendre ma comparaison avec la fellation, The Vampire Diaries ne savait pas y faire au début et s’y est franchement très mal pris mais, chemin faisant, expérience oblige, elle a su nous titiller là où il fallait, elle a trouvé nos points G et elle a réussi à nous faire jouir comme il fallait. Alors c’est vrai qu’on ressort de chaque entretien avec ces vampires un peu honteux, la queue entre les jambes, on se sent même un peu sales, mais il faut savoir prendre le plaisir là où il est, non ?

 

LULLA du blog Des News En Séries .

 

002

 

 

 

 

 

Précédentes chroniques : http://www.leblogtvnews.com/categorie-11513584.html .

Prochaine lundi midi.

 

Avec Cole, participations également cette saison de :

Tao (Critik en Séries)

Lulla (Des News en Séries)

Alain Carrazé (8 Art City)

Pierre Langlais (Tête de séries)

Pierre Serisier (Le Monde des Séries)

Btv27 (Series Live)

Dylanesque (Dylanesque TV)

Et Boodream.

Related Posts with Thumbnails

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
V
<br /> alors ton commentaire je le trouve assez crado ! mais certaines choses sont vraie ! alors déjà le Pilot n'est pas si mauvais que ça !! faut arrêter quand même d'exagerer...certe il regrolupe les<br /> plus gros clichés, certes les personnages sont hyper niais, certe le corbeau et le brouillage posent probleme; mais après tout, dès l'instant ou on voit la photo de katherine on se demande ce<br /> qu'il se passe. l'intrigue débute déjà!!! donc enfait même si les personnages sont pas tt de suite interessant on veux voir la suite...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Puis après on en apprend un peu plus avec vickie qui se fait bouffer.... DAMON qui se fait chopper par son frère.. et tout ceci avant l'épisode 6... il y a eu pleins de choses qui se sont passé<br /> de plutot prenant... Après des lors que elena sait ce qu'est Stephan TOUT CHANGE.... les personnages ne sont plus niais du tout... elena et stephan apprennent à se connaitre sans pour autant<br /> aller trop vite ! Ils deviennent tous très attachants, les intrigues se multiplient, les flashbacks sont exelents! Bref, ce n'est pas certaines choses qui nous font continuer, c le tout... Tout<br /> est bien fait, tout est coherent, les relations se crées grâce à des afinités solides que nous voyons au fur et a mesure des épisodes! Nous decouvrons tout en même temps que les perosnnages ! que<br /> demender de plus ! Vampire diaries est une série à la base pour adolescent( les 3 premier épisodes ) ; mais ensuite, c pour tout le monde...<br />
Répondre
V
<br /> alors ton commentaire je le trouve assez crado ! mais certaines choses sont vraie ! alors déjà le Pilot n'est pas si mauvais que ça !! faut arrêter quand même d'exagerer...certe il regrolupe les<br /> plus gros clichés, certes les personnages sont hyper niais, certe le corbeau et le brouillage posent probleme; mais après tout, dès l'instant ou on voit la photo de katherine on se demande ce<br /> qu'il se passe. l'intrigue débute déjà!!! donc enfait même si les personnages sont pas tt de suite interessant on veux voir la suite...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Puis après on en apprend un peu plus avec vickie qui se fait bouffer.... DAMON qui se fait chopper par son frère.. et tout ceci avant l'épisode 6... il y a eu pleins de choses qui se sont passé<br /> de plutot prenant... Après des lors que elena sait ce qu'est Stephan TOUT CHANGE.... les personnages ne sont plus niais du tout... elena et stephan apprennent à se connaitre sans pour autant<br /> aller trop vite ! Ils deviennent tous très attachants, les intrigues se multiplient, les flashbacks sont exelents! Bref, ce n'est pas certaines choses qui nous font continuer, c le tout... Tout<br /> est bien fait, tout est coherent, les relations se crées grâce à des afinités solides que nous voyons au fur et a mesure des épisodes! Nous decouvrons tout en même temps que les perosnnages ! que<br /> demender de plus ! Vampire diaries est une série à la base pour adolescent( les 3 premier épisodes ) ; mais ensuite, c pour tout le monde...<br />
Répondre
O
<br /> <br /> Je viens de tomber sur ce site par hasard (et je ne me souviens même plus comment) à la recherche d'avis sur les séries à ne pas manquer (un mois très vide m'attend). J'ai bien rigolé bien que la<br /> plupart des séries commentés jusque là ne me sont pas absolument familières ; je regarde mais je ne suis pas. Cependant, Vampire Diaries est une des séries que j'ai commencé il y a quelque temps<br /> (été de m...) et je peux donc me permettre un petit commentaire.<br /> <br /> <br /> Je suis assez d'accord sur le fait qu'il faut pousser plus loin que le pilot kitsch/cliché et que la suite est addictive. Mais je trouve que l'héroïne est toujours aussi niaise (elle nous joue<br /> l'eye-sex avec le frère de son bien-aimé, pourtant psychopathe qui a baisé/tué/transformé sa mère et presque vidé sa meilleure amie). Et j'aimerais me plaindre aussi de ce vampire psychopathe.<br /> Pendant presque toute la saison, il se jette sur la moindre veine qui passe et, tiens donc, arrive le final et monsieur éclate en excuses et en déclarations. Les scénaristes ont senti le besoin<br /> d'introduire un Elena/Damon en saison 2 qui ne peut logiquement pas se faire si monsieur poursuit son chemin de tueur sanguinaire. C'est triste. Et ça continue de leur faire perdre les points<br /> qu'ils ne retrouveront jamais après avoir donné si peu de screen time à la sorcière Bonnie. Vraiment, je trouve qu'elle apporte vraiment quelque chose à cette série. Déjà parce que Nina Dobrev<br /> est gentille et a de jolis cheveux, mais entre Elena et Caroline, la ville est condamnée. Avoir une sorcière capable de foutre le feu au cul et au cuir de Damon me plaisait vraiment beaucoup...<br /> J'aurais simplement apprécié de la voir passer de "je fais voler des plumes" (très beau visuellement mais pas vraiment impressionnant...) à "je fais éclater des têtes comme des pastèques" à<br /> l'écran et non pas off-screen lors de son mystérieux séjour chez sa tante...<br /> <br /> <br /> A part ça, je suis plutôt d'accord avec la critique. :DD<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
X
<br /> <br /> Merci pour ces 5 mn de détente et de rire :)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Vos commentaires - pour ceux qui ont vu la saison - et le texte donnent envie de découvrir la série, malgré le début apparemment cata.<br /> <br /> <br /> Merci pour votre rubrique, toujours marrante à lire mais finalement très informative sans gros spoilers, ce qui est appréciable.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Cette chronique est absolument géniale! Non seulement la métaphore filée est trés drôle mais franchement, tu donnes envie de regarder. J'ai regardé le pilote et je ne suis pas allé plus loin<br /> parce que c'était mauvais, mais je vais m'y remettre du coup!<br /> <br /> <br /> Et puis: « Cher journal, je suis très malheureuse parce que mes parents chéris sont morts et que mon frère est un drogué-alcoolique. Mais, aujourd’hui, j’ai<br /> rencontré l’homme de ma vie. Il est beau et ténébreux, il ressemble à un mort. Comme tu le sais, mon terrible secret c’est que je suis nécrophile alors je sais qu’il me rendra heureuse<br /> ».<br /> <br /> <br /> ENORME. Et quasi vrai! <br /> <br /> <br /> Merci en tout cas, journée pourrie  donc ça fait du bien de se marrer un peu.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Très bonne série, dés que j'ai entendu parler de sa diffusion, j'ai accroché en lisant les première lignes du pilote (très moyen, au début, j'en étais triste puis petit à petit, la série a trouvé<br /> le ton juste !). J'ai fait un site pour les fans de cette série, vous pouvez trouver plein d'information et suivre les fans sur les traces de leurs acteurs préférés : Nina Dobrev, Ian<br /> Somerhalder, Paul Wesley et les autres.<br /> <br /> <br /> Rejoignez nous sur http://www.thevampirediaries-france.com<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Finalement cette 28 ème place est tout à fait légitime. Le début de la série (ou je me souviens avoir dit qu'elle se voulait ambiance vampire sombre, en utilisant les bons gros clichés avec des<br /> acteurs fades et tout-beau à la façon 90212, ce qui n'était guère un avis prométeur), bien trop mauvais ne peut être oublié, il est vrai que la série devient bien meilleur et sait nous embarqué<br /> au fur et à mesure (après chaque fin d'épisode il me tardait l'épisode suivant, c'est dire). Mais ça reste quand même un guilty pleasure qui ne mérite pas de faire partie d'un top 10 voir 15. Si<br /> elle continue sur sa lancé l'an prochain, elle pourra éspérer une meilleur place encore. A voir.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Au vu du Pilot, je n'étais pas allé plus loin. Peut-être que je vais me laisser tenter finalement.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Cette série mérite vraiment qu'on lui laisse sa chance au delà des premiers épisodes qui sont d'une mièvrerie affligeante. Mais au bout d'un moment, c'est le pied total et la série est tout sauf<br /> ennuyeuse. Personnellement, je l'aurais placée un peu plus haut qu'à la 28e place mais c'est vrai que j'ai un peu oublié que les débuts ont été très laborieux. <br /> <br /> <br /> Espérons que TF1 réussira à trouver une bonne programmation pour la série. <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Mais ils fument quoi vos chroniqueurs de séries ici ? De la bonne apparemment ! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Curieux de découvrir ça sur Canal.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Excellente critique. J'ai un peu suivi le même parcours. J'avais trouvé le pilot grotesque et puis j'ai profité de la diffusion en télé pour m'y remettre et même si le début est très mauvais, on<br /> se laisse vite prendre au jeu. Et il est vrai, l'histoire s'améliore un peu par la suite et j'avais mal jugé Ian Somerhalder qui est extrémement drôle dans ce rôle. Et si on voit rarement une<br /> goutte de sang, le suspense est assez bien mené. Un vrai guilty pleasure.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Lulla, tu as éclaboussé mon écran, c'est malin !<br /> <br /> <br /> Ah au fait :<br /> <br /> <br /> Dawson est gnan gnan<br /> <br /> <br /> Dawson est gnan gnan<br /> <br /> <br /> Dawson est gnan gnan<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Sinon, excellent ton Billet !!! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Le premier paragraphe est énorme ! Franchement j'étais hilare. Ta description de la série est plus sexuelle que vampiresque mais why not, c'était bien drôle. Par contre, on aurait pas le droit de<br /> critiquer Dawson ? Pourquoi cela ? Franchement, j'aime bien cette série mais ca devenait un peu noeunoeu sur les dernières saisons et puis alors Kerr Smith, mon dieu, quel mauvais acteur ! Digne<br /> d'un Robert Pattinson, un vrai acteur monoexpressif. Rien dans le jeu. Un vide interstellaire. Mais la série a été sauvé par James Van der Beek, Katie Holmes et Michelle Williams. Joshua Jackson<br /> était drôle mais il était bênet lui aussi. C'était deux personnages culcul niannian.<br /> <br /> <br /> Ensuite, pour en revenir à The Vampire Diaries, je sais pas comment tu as pu être dégoûté au début. Peut être est-ce justement le fait que tu es un anti-Twilight et donc par conséquent tu as eu<br /> peur car c'était la CW. Donc, avec tous ces préjugés, tu es partie avant la fin. J'ai trouvé la série bien foutu dès le début, on sent qu'il y a un sens de définition de la nation des vampires,<br /> de l'adolescence. Cette série est un vrai questionnement sur soi et les phénomènes pour ado qui nous entoure. Je pense que le fait que Kevin Williamson soit derrière ce projet n'est pas tellement<br /> bizarre, au contraire, cela ne m'étonne pas. Et ta définition de l'éternel adolescent, totallement vrai. Personnellement, je le suis toujours un peu au fond de moi et j'en suis fier. C'est<br /> certainement pour ça que j'aime toujours les séries de la CW avec tant d'entrain. Je ne sais pas mais Vampire Diaries, je suis tombé "a-croc" comme tu dis dès le pilote. Tes reproches sur le<br /> pilote ne sont pas vraiment fondés car lit le premier opus des livres et tu comprendras que le pilote c'est totallement l'ambiance du livre jusqu'au journal intime (d'où le titre de la série). La<br /> série a pris un tournant en cours de saison 1 car je pense que c'était trop sombre finalement pour la CW et qu'il fallait une once d'innocence et d'adolescence dans la série, un bon côté<br /> débridés.<br /> <br /> <br /> Ta critique de la bande son est un peu forte quand même, car dans la série on n'a pas le droit à du Justin Bieber non plus, la bande son est beaucoup plus recherchée et pas très top 10 iTunes.<br /> Enfin, c'est mon avis.<br /> <br /> <br /> Et après tu commences à aimer la série ouf ! Ta description très orgasmique dans la manière que tu as eu de découvrir la série petit à petit et donc de l'aimer, c'est drôle. T'es quand même un<br /> peu obsédé ! Tu vois dans Twilight il n'a a pas toutes ces scènes sensuelles et sexuelles et ça crée la frustation<br /> du spectateur, il en est encore plus exité (enfin, dans les livres car le problème de Twilight c'est Robert Pattinson le monoexpressif). Je te conseille (si t'aime la lecture bien sûr) les livres<br /> de Vampire Diaries, ils sont très proche de ce qu'est la série au final et pas décevants du tout. On découvre un autre aspect de ce que l'on découvre à l'écran.<br /> <br /> <br /> Au final, tu fais de cette série un véritable objet sexuel. T'as fait fort !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> C'est d'une drôlerie ce post. J'en suis un peu fan et j'hésite même à me lancer dans le visionnage de cette série, même si d'habitude je peste contre l'omniprésence des vampires.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Exceptionnellement, la prochaine chronique sera en ligne lundi et non pas demain vendredi. L' absence de Thomas et des obligations professionnelles pour moi empêcheront toute validation<br /> automatique des messages demain, d'où ce report ;)<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> <br /> J'avais vu le pilote, je m'étais arrêté là.<br /> <br /> <br /> Mais au vue de cette critique, je vais peut-être tenter la suite.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Oups, Lulla pardon, et non pas Cole (l'habitude )<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Ouh là, Cole méfie-toi. Pour avoir vu ça sur le net sur des forums, certains fans de cette série sont pire que certains autres de Desperate, avec des réactions disproportionnés envers toute<br /> critique ;))<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Quasi tout ce qu'il reste à la CW, côté séries qui marchent auprès du public...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Ne surtout pas s'arrêter au pilote pour cette série. ça vaut le coup de tenir (ce qui est dit d'ailleurs ici).<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre