Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'actu alitée

 

 

 

 

 « Les conséquences d'un acte sont incluses dans l'acte lui-même. » Orwell, 1984

 

 

Le JT ce n'est pas de l'info, c'est un espace à remplir en présentant sommairement des faits à approfondir dans du reportage pur en se donnant du temps de réalisation et de diffusion. Si on part de ce constat là, les chaînes d’info qui fleurissent sur la TNT ne sont donc que des robinets à Hot News, fournissant de l’actualité mais pas de l’information.

En fait, les chaînes de news en continu ce seraient des JT géants qui tourneraient 24/24 et   réactualisés. Et après tout pourquoi pas ? C’est une alternative aux chaînes généralistes. Et puis, les matinales radios prouvent bien qu’il y’a un vrai produit à créer à la télé, qui permettrait de valoriser l’info immédiate. Oui, c’est peut être plus que le parent pauvre de l’investigation. Peut être qu’avec de nouvelles écritures, plus de talk, plus d’éditorialisation, plus de ludique, on pourrait tirer tout le monde vers le haut… C’est ce qu’Hondelatte avait commencé à entreprendre au 13h d’ailleurs.

Le journalisme c’est l’enquête, soit, mais il y a un créneau formidable à prendre en modernisant l’info quotidienne. Jusqu’à présent, tout est scindé. Pour apprendre, on a la news. Pour comprendre on a le documentaire. Pour réfléchir on a le débat. Pourquoi diable ne pas créer un genre hybride ? On peut réinventer l’info. C’est le grand espoir qu’on pouvait légitimement nourrir en voyant I>Télé débarquer sur le numérique terrestre gratuit.  Bien sûr que l’investigation restera toujours reine, mais le suivi de l’actualité peut tout à fait être novateur, en s’appuyant sur l’échange et le décalage. Comme à la radio quoi. Et une semaine après avoir regardé intensivement la télé tout-info du groupe Canal, le premier bilan est plutôt mitigé.

On commence par les points négatifs : la forme dispense t-elle donc de faire du fond ? C’est vrai que l’avantage de nos tubes cathodiques, c’est qu’ils ont l’image en plus du son. Seulement, quand on a que le son, il est obligé d’être intéressant. On ne peut pas compter sur le pouvoir de l’image. Le gros défaut de I> au jour d’aujourd’hui est là. Hors tranches spécifiques et magazines, l’info se répète invariablement. Ca manque vraiment de vie, de fraîcheur. La nouvelle campagne pub de France Info a pour slogan « les infos se suivent mais ne se répètent pas ». La concurrente de LCI devrait s’en inspirer.

 Autre gros souci, la grille du week-end vraiment pauvre pour le moment, avec très peu de programmes frais. Pas de tranche spécifique, ni le matin, ni à la mi-journée, ni le soir, ça fait désordre pour une chaîne qui ambitionne de devenir leader… Pour en finir avec les doléances, notons une certaine ambiguïté éditoriale. Valérie Lecasble, qui n’a pas vraiment brillé à France-Soir –c’est le moins que l’on puisse dire- a promis que la ligne serait « inclassable, ni de droite, ni de gauche ». Et c’est vrai que jusqu’à récemment, la chaîne penchait ostensiblement à gauche. La problématique c’est que la chaîne commence a tomber exactement dans le  travers inverse… Est-ce un tâtonnement temporaire, ou la réalité future d’un titre de presse dirigée par une femme n’ayant jusqu’ici officié qu’au sein de rédactions étiquetés « à droite » ?

 

 

Des coté positifs sont toutefois clairement à souligner, tel le renforcement de la grille en semaine, avec des rendez-vous forts. La matinale, si elle n’atteint pas la qualité de sa grande sœur à Canal, qui est un vrai must, est prometteuse. La mi-journée est rôdée car dans la continuité. La soirée s’est considérablement musclée. Un journal frais et complet d’une demi-heure à 18h, une heure de magazine parfaitement menée par l’excellent Guillaume Durand, avec de la politique, de l’économie, mais aussi du sport et de la culture…A 19h30, le pétillant Samuel Etienne mène parfaitement un joyeux bordel pour parler familièrement. « N’ayons pas peur des mots » c’est, en une demi-heure, un débat expéditif, cacophonique, non-exhautif et terriblement prenant. Vient ensuite le journal de l’économie plutôt accessible et instructif, puis le Journal de l’International du même acabit. Le vendredi, cette programmation est bouleversée pour accueillir les deux vitrines hebdomadaires : le Franc Parler, rendez-vous politique en partenariat avec Inter et Le Point, et surtout I> Match, revival de Match Magazine présenté par Alain Genestar et produit par l’une des meilleures agences de reportage au monde, à savoir Capa. Et la boucle est bouclée puisque le robinet à info fait aussi du reportage…

A ce propos, Public Sénat, plus ou moins rivale d’I>Télé, a diffusé le documentaire « Un coupable idéal » réalisé par Jean-Xavier de Lestrade véritable petit bijou relatant une énorme bavure du système judiciaire américain : « En 2000, une touriste blanche est tuée d'une balle dans la tête. 2h plus tard, Brenton Butler, jeune noir de 15 ans, est arrêté  [à tort]. Commence le combat des avocats de la défense. ». Et dans le contexte actuel où l’info est de plus en plus victime de l’opacité ambiante , des enquêtes comme ça font du bien.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Pour les infos,on estessentiellement collé à I>>Télé maintenant. Un ton et une "proximité" que moi et ma compagne apprécions. En esperant que la "patronne" fasse plus d'étincelles qu'à FranceSoir.
Déjà écrit par moi-même il y a quelque temps,mais j'apprécie beaucoup tes articles Boodream ( sauf quand tu pars dans tous les sens,hé hé ).
Répondre
T
J'ignorais totalement que Public Sénat diffusait de tels programmes. Les hebdos télé ne mettent qu'une minime partie de la grille,il faut dire.
Je viens d'aller voir par curiosité sur le net.
La grille :
http://www.publicsenat.fr/programmes/grille.asp
Répondre
B

Public Sénat est une chaine info comme Itélé, d'où la notion de concurence. Mais le statut particulier de Public Sénat justifie le "plus ou moins"
Ensuite je crois qu'il y'a confusion.
Il existe une emission de reportage (I Match), que je loue précisément, qui est hebdomadaire, sur Itélé. Cette semaine le thème du reportage de Capa était en effet la nouvelle Orléans, la semaine précvédente c'était les victimes du terrorisme en Irak. L'emission est multidiffusée d'où sans doute la confusion. En ce qui concerne Public Sénat le reportage dont je parlais, co-produit par HBO et France 2 qui a été rediffusé aujourd'hui sur Public Sénat.
Répondre
S
Public sénat rivale d'I>télé ??? Je ne pige pas là ?
Pascal,tu ne confonds pas avec un reportage sur la Nouvelle Orléans par hasard ( et non l'Irak) ?,parce qu'il passe très souvent en ce moment, et fait moins d'un quart d'heure.
Répondre
P
HS : simplement une petite félicitation car très bien écrit.

Je ne sais pas si c'était I>Match que j'ai vu cette semaine, un reportage assez long sur l'Irak. C'était diffusé l'après-midi et je trouvais çà excellent.
Un regret : que C.Hondelatte n'ait pas rejoint la chaîne. Durand, je suis moins fan.
Répondre
B
ITV avait une espèce de (petite) insolence qu'elle ne va plus pouvoir se permettre maintenant et c'est fort dommage. Je l'avais déjà écrit ici même mais mettre à la tête de cette chaîne quelqu'un qui a failli couler définitivement un quotidien presse en le transformant en tabloid ne m'inspire pas une grande confiance.
Point positif (entre autres tout de même), l'excellent Samuel Etienne.
Répondre