Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séries, ton classement impitoyable ! Place 13, KYLE XY






Place 13, KYLE XY SAISON 1.






Diffusion sur ABC Family le lundi soir à 20h et sur M6 le samedi soir en France. Renouvelé pour une saison 3.

 




Créé par :
Eric Bress

 




Avec :
Matt Dallas, Marguerite MacIntyre, Bruce Thomas, April Matson, Jean Luc Bilodeau, Chris Olivero et Kristen Prout.

 




Voila une série très sympathique que Kyle XY ! Je vous avouerais que mon intention de départ était loin d’être noble puisque je ne souhaitais que jeter un coup d’œil malsain à cette série afin de me moquer acidement de ceux qui la regardent. Autant dire que j’ai été pris à mon propre piège. A noter également que c’est l’une des séries sur lesquels j’ai un retard de diffusion puisque vous-même, cher amis français, avez vu une partie de la saison 2 sur M6.

 




Kyle XY met donc en scène un mystérieux adolescent qui se réveille au beau milieu d’une forêt sans aucun souvenir de son passé ni aucun souvenir de la vie de la communauté mais avec des capacités pour le moins étonnantes. Après de multiples péripéties, il finit par atterrir dans une famille dont la mère, psychanalyste, va tout faire pour lui faire recouvrir son mémoire et découvrir enfin son identité et son passé.

 




Kyle XY m’a tout de suite fait penser à une version surnaturelle de ‘Newport Beach’ puisqu’elle reprend les codes chers aux teen drama, voire même aux teen movie, mais tout en insérant une dose de mystère et de surnaturel qui lui confère toute sa spécificité. N’allons toutefois pas chercher midi à 14 heures, Kyle XY reste une série honnête mais assez simple, traditionnelle, linéaire et sans prise de tête. Malgré tout, sous ses allures de séries banales et ‘déjà-vu’ à la ‘Caméléon’ ou autres ‘The Sentinel’, Kyle XY ruisselle d’inventivité, d’ingéniosité, d’humour et d’espièglerie. C’est tout à fait le genre de séries, auxquelles, même si on n’est pas en trance d’angoisse et de suspense devant, on passe un agréable moment et on a envie de revenir. De plus, le fait que la série assume complètement son ton léger, sans chercher en a faire le nouveau X-Files, lui confère une véritable légitimité et se révèle source de confiance et de plaisir pour nous, téléspectateurs.

 




Cette originalité est donc matérialisée par le personnage de Kyle interprété par le formidable Matt Dallas. Son interprétation d’un véritable nouveau-né de 16 ans est si réelle qu’on se demande au départ si l’acteur lui-même n’est pas un peu abruti avec son visage blanc bouffi qui n’est pas sans rappeler celui de la drolissime Jennifer Coolidge, vous savez la mère de Stiffler dans American Pie. Je vous jure, la ressemblance est frappante ! Voyez par vous-même ci-dessous (bon d’accord, je suis un peu méchant mais tout de même, avouez qu’il y a un air de famille !)










Enfin, revenons à nos moutons avec le personnage de Kyle. Il faut réellement applaudir Matt Dallas, acteur souvent boudé, et qui pourtant confère toute sa dimension à son personnage. C’est à la fois amusant et fascinant de le voir découvrir le monde des humains, tel un véritable extraterrestre comme s’amuse à le dire le fils de sa famille adoptive qui n’aurait aucune conscience des relations sociales. Son expression de parfait ahuri dans les premiers épisodes est très réussit. On le suit ainsi découvrir toutes les choses de la vie avec son inénarrable regard de parfait beta, ne serait-ce qu’en regardant une pomme. On voit ainsi Kyle apprendre à parler, à dormir,  à se faire des amis, à gérer les déceptions amoureuses, le mensonge et... l’érection ! Et oui, cela fait partie des aspects assez osés de la série, qui, rappelons-le, est diffusé sur ABC Family, à tendance très familiale. Son attitude est très attachante comme quand il cherche à imiter le comportement des autres pour se sentir plus ‘normal’. Au travers du personnage de Kyle, nous avons donc l’impression de regarder une série ‘neuve’, une série qui commence au moment que l’on regarde et qui se construit sous nos yeux. Cette approche rend la série fort originale pour un pitch qui, au départ, ne payait pas de mine.

 




Ce qui est finalement fort appréciable dans Kyle XY est le fait que, même si la série ne révolutionne absolument rien, elle ne cède pas non plus à la facilité. Ainsi, par exemple, Kyle n’a pas de superpouvoir particulier à la Heroes, malgré d’incroyables capacités mais qui restent d’ordre ‘humaines’. C’est en tout cas le cas en saison 1. Cet aspect un peu moins surréaliste du personnage de Kyle confère à la série un côté attachant qui nous lie rapidement à elle. Ce côté attachant est renforcé par le fait que le show est, et reste peut etre avant tout, un drama familial. Au dela du passé du Kyle, on suit en effet également une trame de la vie de la famille Tregger, leurs joies et leurs peines. Toutefois cet aspect de la série est beaucoup plus traditionnel, basique voire carrément simpliste et ne présente que très peu d’originalité. Mais nous y reviendrons.

 




La famille Tregger confère donc une dimension familiale à la série qui coupe ainsi radicalement avec le côté science-fiction. Il faut bien dire que le casting est sympathique et agréable, même si les personnages sont un peu trop clichés et béni oui-oui. Pour vous dire, la famille rappelle trait pour trait la famille Szalinski de la série ‘Chéri, j’ai rétréci les gosses’ avec la fille en plein age rebelle et qui se plaint tout le temps et le fils cadet légèrement geek et nerd sur les bords, un sale gosse puceau à la American Pie en somme. Autant vous dire que faire plus cliché aurait été difficile. Ainsi, le père est gentil comme du bon pain et transparent et la mère, Kirsten Cohen du pauvre, ressemble d’ailleurs trait pour trait à la mère Szalinski ! Avouez encore une fois que la ressemblance est frappante (je suis inspiré aujourd’hui !)





 






Finissons donc avec le casting avec le sympathique Tom Foss qui lui, c’est encore plus fort, ressemble comme deux gouttes d’eau à Kryceck dans X-Files ! Oui, bon, la blague était nulle puisque c’est effectivement le même acteur Nicholas Lea qui interprète ces deux personnages. C’est d’ailleurs assez drôle puisqu’il reprend un rôle similaire de conspirateur énigmatique des bas quartiers. A croire que ce rôle lui colle à la peau. Cela fait tout de même plaisir de le revoir. A défaut de le voir dans X-Files 2 …

 




Venons-en maintenant aux quelques défauts que présentent la série. D’une part, le côté familial est assez mal exploité, comme je le disais, on a droit à tous les clichés du genre sans vraiment d’originalité. Le cahier des charges du teen drama est respecté à la lettre, au cliché prés (la fille qui sort avec le bad boy du lycée puis qui devient gentil, le gars qui trompe sa copine car elle ne veut pas coucher .. bref). Certes, ce n’est pas le but de l’exercice mais tout de même, il est regrettable que la série ne soit pas sortie des sentiers battus. D’autre part, on regrettra aussi que la série soit trop cheap et finalement n’échappe pas non plus à quelques stéréotypes dans son côté science-fiction. Ainsi, on a droit à la fameuse ‘Compagnie’ chère aux séries de complot, sauf qu’à la différence du Caméléon, ici ils résident dans un espèce de vieux bureau avec des tuyaux en carton-pâte qui n’est pas sans rappeler le comissariat des « Dessous de Palm Beach ». Je comprend que la série n’ait que peu de moyens mais on a parfois l’impression de regarder un vieux téléfilm du dimanche après-midi sur M6. Dommage.

 




Enfin, et je ne croyais jamais dire cela un jour, mais la série manque de "remplissage". En effet, les meilleurs passages résidaient dans les scènes où Kyle découvrait les choses élémentaires de la vie. Or, ces passages sont assez rapidement mis au second plan, Kyle apprend très vite, trop vite. De plus, concernant son identité, les indices se bousculent le temps de quelques épisodes et la vérité est découverte en deux temps, trois mouvements. J’aurais aimé que la série prenne plus son temps, nous fasse explorer plus longuement la personnalité de Kyle, nous fasse tendrement rigoler avec ses manières et surtout nous distille le mystère plus longuement. D’ailleurs, au vu des avis que j’ai pu lire sur la saison 2, je ne me suis pas trompé puisque celle-ci, du coup plus tourné vers l’action, serait assez decevante. Ainsi, je pense que j’arreterais sur cette excellente impression d’une petite série bien sympathique en ne regardant pas la saison 2. Dites-moi si je me trompe …

 




Et puis tout de même, un dernier mot pour rendre hommage à mon ami Tao dont vous

avez pu découvrir ses bilans d’Heroes ou encore Grey’s Anatomy et qui voit un certain subtext homosexuel entre les personnages de Kyle et Declan. Pour ma part, cela ne m’a pas frappé. Et vous-même, cher lecteur, fervent défenseur d’un amour caché entre ces deux personnages ?

 




Meilleur épisode : 1.08  – ‘Memory Serves’

 

Pire épisode : 1.06 – ‘Blame it on the rain’

 




Les points forts :
Une série originale qui tranche littéralement avec les séries sci-fi pour ados usuelles en se concentrant sur la psychologie d’un personnage, un véritable « visiteur » des temps modernes, magnifiquement interpréter par Matt Dallas. Ajouté à cela une touche d’humour, légèreté et de mystère pour nous livrer la recette parfaite d’une série agréable et rafraichissante.

 




Les points faibles :
Le côté drama familial qui rassemble tous les clichés des ‘teen movie’, les plus simplistes en proposant des intrigues bateaux et déjà-vu. Rajouté à cela un côté cheap assez prononcé, notamment dans les derniers épisodes.

 




Conclusion :
Une véritable série ‘2 en 1’, à mi-chemin entre la science-fiction light et le teen drama. Kyle XY nous plonge au cœur d’un mystère passionant qu’elle entretient avec brio, malgré une fin plûtot convenue et quelques ficelles scénaristiques. Malgré tout, Kyle XY assume parfaitement son côté pur enternainment, sans autre prétention, si bien que l’on s’attache très rapidement à ce petit casting et à cette petite série qui se succule telle une saveur d’été.




COLE.




RUBRIQUE AVEC LA PARTICIPATION DE :


Cole (
Sérieslive)


Tao (
Critikseries.com)






Rappel :


Place 30 : Nip Tuck saison 5.
http://www.leblogtvnews.com/article-21392122.html


Place 29 : Dirt saison 2.
http://www.leblogtvnews.com/article-21418804.html


Place 28 : Samantha Who ? 
http://www.leblogtvnews.com/article-21447786.html


Place 27 : Heroes saison 2
. http://www.leblogtvnews.com/article-21473042.html


Place 26 : Simpsons, saison 19
. http://www.leblogtvnews.com/article-21529250.html


Place 25 : Prison break saison 3. http://www.leblogtvnews.com/article-21552747.html


Place 24 : Weeds saison 3. http://www.leblogtvnews.com/article-21585545.html


Place 23 : Gossip girl saison 1. http://www.leblogtvnews.com/article-21611201.html


Place 22 : Dirty sexy money, saison 1. http://www.leblogtvnews.com/article-21636361.html


Place 21 : Brothers & sisters saison 2. http://www.leblogtvnews.com/article-21661117.html


Place 20 : Ugly Betty, saison 2. http://www.leblogtvnews.com/article-21728969.html


Place 19 :  Greek, saison 1. http://www.leblogtvnews.com/article-21754090.html


Place 18 : How I met your mother 3. http://www.leblogtvnews.com/article-21777817.html


Place 17 : Californication . http://www.leblogtvnews.com/article-21800194.html


Place 16 : Grey's anatomy 4. http://www.leblogtvnews.com/article-21807401.html


Place 15 : Pushing Daisies. http://www.leblogtvnews.com/article-21908494.html


Place 14 : Friday night lights 2. http://www.leblogtvnews.com/article-21935404.html 




 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
B
Nicholas Lea a quand même un gros charisme je trouve, on se demande un peu ce qu'il fait là mais c'est un gros plus en tout cas. tao: je boycotte SL tant que vous parlerez pas d'Eli Stone dans le podcast, c'est pour ça o:
Répondre
E
"le gars qui trompe sa copine car elle ne veut pas coucher" oui et pour continuer dans le bon cliché ricain la nana ne veut surtout pas coucher avant le mariage comme le veut la propagande actuelle! PIGEONNE! Sinon pour Nicholas Lea je me suis fait exactement la même réflexion que toi! :)
Répondre
T
PS: j'aimerais les arguments de tao, j'en frissonne d'avance...C'est vrai que je n'ai jamais écrit d'articles sur Kyle même si j"y laisse mon avis sur Serieslive. Cole a parfaitement résumé ma pensée, Kyle est une petite série sans prétention qui est apparue sans grosse promo autour. Et si c'est du déjà vu dans les intrigues, la série sait intelligement utiliser tous les clichés du genre. Cela avec légereté sans se prendre la tête ou se prendre trop au sérieux. Le casting est également très sympathique même si Amanda m'a pas mal pris la tête car dans le genre nunuche, je pense qu'on tient la reine.Au sujet du clonage du casting, j'ai une autre théorie lol :Le père ressemble à s'y méprendre au père de DawsonLa mère est évidemment la jumelle de Kirsten Cohen de The OCLorie me fait penser à Claire dans 6FU (même physique et attitude rebelle)Kyle est évidemment un clone de Tom Welling, le talent en plus.Finalement seul Josh est un personnage original et c'est l'un des plus attachant.
Répondre
R
Cette série est nulle à chier!!! Lol bon chacun ses goûts mais bon c'est de la provoc c'est une mièverie pour ado...Manquerait plus qu'il nous mette Dexter juste après et se sera le pompon, Cole tu as perdu toute crédibilité pour ma part...
Répondre
K
Bon, je me répète, mais toujours un plaisir de te lire. A quand ton propre blog où tu pourrais plus longuement développer tes billets et l'alimente rne brèves séries ?
Répondre
B
Les comparaison photos m'ont litéralement ACHEVE, surtout la première. C'est excellent!! D'ailleurs, depuis que j'ai vu le piilote, je trouvais un air de déjà-vu à cette famille et effectivement c'était mes souvenirs refoulés de Chérie j'ai rétrécie les gosses, complétement!Un guilty pleasyre trés trés honnete, plutot pas mal pour du ABC Familly, qui vole pas haut mais est plaisant à suivre.PS: j'aimerais les arguments de tao, j'en frissonne d'avance...Cela dit c'est la grande mode dans tous les comics de suggérer une ambiguité sexuelle, et Kyle XY reprend à la fois les code du du teen drama familial, mais aussi ceux des comics, alors pourquoi pas.
Répondre
F
:0028:et vive la programmation anarchique de M6 pour la saison 2 !
Répondre
C
Non non, j'habite bien en France mais je me suis pour l'instant arreté à la saison 1.Quand au fait d'avoir classer Kyle avant FNL, oui j'assume parfaitement. Ce n'est pas parce qu'une série bénéficie d'une bonne image et a excellé par moments qui ne faut pas reconnaitre ses défauts. Comme je l'ai dit dans ma chronique d'hier, FNL aurait été classement largement première la saison dernière. Mais la série n'a pas renouvellé ses exploits et les critiques s'accordent à dire que la saison 2 est bien en deça de la saison 1.Alors que Kyle, dont les expectations étaient faibles, nous a surpris en menant trés bien sa première saison. Je récompense l'effort fourni lol !
Répondre
L
Jamais tenté de regarder. Je me suis peut-être fait une fausse idée mais j'avais l'impression que c'était pas assez "adulte" pour moi. Il faudra que je jette un oeil lors de la rediff.A noter également que c’est l’une des séries sur lesquels j’ai un retard de diffusion puisque vous-même, cher amis français, avez vu une partie de la saison 2 sur M6. ? tu habites où? Belgique, Suisse ?ps : j'ai adoré la chronique sur FNL hier, très juste !
Répondre
F
C'est sur W9 dès le vendredi 29 de ce mois :3 épisodes par semaine.Il paraît évident que la saison 2 sera rediffusée juste derrière.
Répondre
R
Mettre kyle xy devant FNL...fallait oser.
Répondre
V
La saison 1 repasse sur TF6 ou w9 (je ne sais plus laquelle?) en septembre.
Répondre
P
ptdr la comparaison photos 1 ;)))
Répondre